Billets classés sous « émigration »

Que pensent du théâtre les ados d’Hochelaga, du moins ceux de Vues d’ado? C’est ce qu’on leur a demandé avant d’aller rencontrer des artisans du métier.

Sam a un sourire contagieux!

Sam a un sourire contagieux!

Aimes-tu le théâtre? Pourquoi?

À notre grande surprise, la réponse est positive. On s’attendait à beaucoup plus de « c’est plate ». « Le théâtre, c’est l’ambiance, c’est quelque chose pour éprouver nos sentiments, nos douleurs, et c’est pour s’amuser », nous dit l’un. Ce dont on s’aperçoit rapidement, c’est que, pour les ados, le théâtre n’est pas analysé sous l’angle du spectateur, mais beaucoup plus sous celui du participant, du comédien. Les réponses à la question suivante sont éloquentes à cet égard.

Selon toi, le théâtre est-il utile ou inutile?

- « Utile, car on peut se libérer de son être. Et avoir plein de rôles différents. »

- « Utile, car on peut jouer différents sentiments. »

- « Utile, mais je ne sais pas pourquoi. »

- « Utile : ça permet aux gens de dire ce qu’ils pensent de certaines situations, et ça aide les spectateurs à développer leurs pensées. »

- « Utile, parce que ça permet de créer une certaine ambiance, d’exprimer ce qu’on ressent pour une personne, de s’amuser et de distraire son public. »

- « Utile, parce qu’on peut exprimer des faits, parfois même sans parler. »

Cette dernière réponse, fournie par Anis, nous fait grand plaisir : il y a quelques semaines, les ados ont créé une courte pièce sans mots et, clairement, l’expérience a laissé des traces.

Quelle a été ta pire expérience au théâtre?

Certains ne peuvent pas répondre, puisqu’ils n’ont jamais été au théâtre! Ja-mais (chose inimaginable pour Serge et Véronick). Les autres sont partagés : il y a ceux qui n’ont jamais eu de mauvaise expérience, et ceux qui ont vu une pièce plate, le mot fatidique qui revient souvent. Marwa et Gabriel, qui sont allés au théâtre plus souvent que les autres, se souviennent très bien des pièces qu’ils n’ont pas aimées (on a enlevé les titres, mais croyez-nous, eux n’ont pas oublié!) :

- « Une fois, c’était tellement plate que tout le monde dormait. Je me réveillais seulement pour voir les robes, de temps en temps. »

- « Pièce mal montée, mal jouée. C’était vraiment plate ».

Puis, un des ados a fait rire tout le monde en expliquant qu’il n’avait pas de bons souvenirs de théâtre, et pour cause : « Je me fais toujours sortir parce que je niaise, que je parle avec mes amis ou aux comédiens. ». Ouh la la…

Que penses-tu de Roméo et Juliette?

Bien que la plupart n’ont pas vu la pièce au théâtre, ils connaissent l’histoire – grâce au film – et l’aiment bien : les « C’est trop cool, c’est romantique » côtoient les « En film, c’est cool, mais en théâtre, c’est plate ».

Que penses-tu de l’opéra?

Horreur! « Je ne comprends rien de ce qu’ils chantent », disent plusieurs. « J’y suis allée une fois et j’ai juste aimé les décors et les costumes », confie Marwa. Anis nous fait encore une fois rigoler quand il nous explique que, petit, il n’entendait de la musique classique et des airs d’opéra que dans les films chrétiens qui sont diffusés à Pâques. Pour lui, donc, ces styles musicaux étaient associés à la mort, et ça lui faisait si peur qu’il se cachait! Sam, après avoir fait bien des blagues, nous révèle qu’il a tout de même aimé ça, une fois. « La chanteuse était bonne, et je comprenais ce qu’elle disait. » Finalement, Marwa insiste : « Je n’aime pas ça, mais j’aimerais rencontrer des gens qui aiment ça pour qu’ils m’expliquent pourquoi. »

Presque tous veulent être des stars, des « bauws » (un petit dérivé de « boss »)

Presque tous veulent être des stars, des « baws » (un petit dérivé de « boss »)

Si tu avais à écrire une pièce de théâtre, quel en serait le sujet?

L’amour et l’amitié sont les sujets les plus populaires. Anis nous propose quant à lui un sujet différent : l’Algérie et l’Égypte, car son cœur est encore là-bas… On décide donc de poursuivre la discussion sur l’émigration.

L’amour et l’amitié sont très importants pour nos ados.

L’amour et l’amitié sont très importants pour nos ados.

Selon toi, est-ce que l’émigration ferait un bon sujet de pièce?

Bien sûr, répondent tous les participants! La discussion est fort riche et particulièrement touchante : « Être différent est un sentiment universel », nous dit Gabriel. Sam ajoute : « Ce serait l’occasion de réunir toutes nos opinions et de savoir ce que ça donne. » Clairement, c’est un sujet qui interpelle les ados. On passe donc aux métiers du théâtre pour voir ceux qu’ils connaissent, avant d’aller rendre visite à quelques-uns des artisans de ce secteur.

Si tu faisais un métier dans le domaine du théâtre, lequel serait-ce?

Un seul se voit dans le rôle de l’auteur ou du metteur en scène. Tous les autres préféreraient devenir des vedettes et ils savent pourquoi : « Personnage principal, car j’aime ça être le centre de l’attention! » Ok. Les planches ont naturellement plus d’attrait que les coulisses.

Que fait un metteur en scène?

Pour la moitié du groupe, c’est un grand mystère. « Je ne sais pas ». De petites voix s’élèvent pour proposer des pistes : « Un metteur en scène donne des idées et peut choisir les textes des acteurs », « C’est lui qui donne des idées, qui aide pour monter une pièce », « Il dirige les acteurs pour qu’ils puissent exprimer de façon gestuelle ce que le metteur en scène comprend du message écrit par l’auteur. Il s’arrange pour que la pièce ne soit pas chaotique ».

Que fait un éclairagiste? Pourquoi est-ce un métier nécessaire?

Bon. Ben. « Un éclairagiste éclaire. » C’est la réponse que donnent tous les ados. Mais on ne sait pas trop pourquoi, à part parce que les éclairages permettent aux acteurs d’être vus!

À une certaine époque, les femmes ne pouvaient pas jouer au théâtre. Qu’en penses-tu?

Alors là, unanimité! Tout le monde, garçons et filles, trouve cela ridicule. Marwa se fâche carrément : « C’est n’importe quoi. À mon avis, on ne devrait pas faire de différence entre les gars et les filles. » Anis est bref, mais catégorique : « Je crois que c’est mauvais, les deux doivent jouer. » Sam trouve que « c’est plate, parce que les personnages sont parfois des filles. [S’ils sont incarnés par] des gars, [ceux-ci] ne pourront pas être naturels. [S’ils le sont par] des filles, c’est mieux ». Sara abonde dans le même sens : « Si ce sont des filles, c’est mieux. » Gabriel parle de droits « Les femmes ont le droit de jouer au théâtre si elles le veulent », sinon « c’est de la discrimination ».

La discussion glisse sur les écoles réservées aux filles que certaines de nos participantes fréquentent. Sam n’est vraiment pas d’accord avec le concept. Il trouve que ça aussi, « c’est ben plate »!

Conclusion : nos ados sont prêts pour la grande aventure. Ils ont des opinions en quantité et plein de choses à découvrir. Prochaine étape : visite du Théâtre La Licorne! À suivre!