Billets classés sous ‘nintendo’

Maxime JohnsonEssai de Super Smash Bros pour Wii U : un chaos amusant

par

 publié le 24 novembre 2014 à 16 h 33

smash bros 540

Nintendo a lancé la semaine dernière Super Smash Bros pour Wii U, un jeu de combat amusant et complètement déjanté qui permet à jusqu’à huit personnes de s’affronter avec des personnages tirés des plus grands succès de l’univers Nintendo. Présentation du jeu le plus chaotique sur le marché en ce moment.

Super Smash Bros pour Wii U est le cinquième volet de cette franchise de Nintendo qui permet à jusqu’à huit joueurs de s’affronter dans des arènes. Un jeu de combat gentil, où 49 personnages aussi variés que Pac-Man, Mario-Bros, Rondoudou de Pokémon et la princesse Zelda se partagent la vedette.

Le jeu est lancé quelques semaines seulement après Super Smash Bros pour 3DS, une version quasi identique pour la console portative de Nintendo, avec quelques modes seulement qui sont différents.

À huit autour de la télé
smash 8

La plus grande nouveauté de Super Smash Bros pour Wii U est sans aucun doute l’ajout d’un nouveau mode à huit joueurs. Si l’action était déjà difficile à suivre à quatre, cela s’avère pratiquement impossible à huit, dans un jeu où les personnages sont assez petits sur l’écran et où l’action est particulièrement rapide.

Peu importe, le jeu est drôle, et la dynamique à huit joueurs est certainement amusante, malgré le chaos. Oui, il y a constamment des gens qui se demandent « Mais qu’est-ce qui se passe? », mais les rires prennent quand même le dessus.

Attention par contre, jouer à huit requiert beaucoup d’équipement. Vous aurez besoin d’un Gamepad et de la combinaison que vous souhaitez de manettes Wii, de consoles 3DS équipées de Super Smash Bros pour 3DS, de contrôleurs Wii U Pro et de contrôleurs GameCube (à condition de posséder un adaptateur).

Notons que le jeu propose aussi quelques autres nouveautés, par exemple une quinzaine de nouveaux personnages et la possibilité de les personnaliser (leur apparence, mais aussi leurs caractéristiques), ainsi que plusieurs différents modes, comme le nouveau Odyssée Smash, une sorte de jeu de table intégrant des combats Super Smash Bros, et des commandes spéciales.

La force de Super Smash Bros demeure bien sûr le jeu en groupe, à la maison, mais les différents modes du jeu devraient toutefois permettre à ceux qui le souhaitent de passer de nombreuses heures devant leur console afin de déverrouiller tout le contenu offert.

Compatible avec les Amiibo
smash amiibo

L’arrivée de Super Smash Bros pour Wii U coïncide avec le lancement des Amiibo, la réponse de Nintendo aux figurines Skylanders d’Activision.

Les Amiibo sont de jolies figurines à l’effigie des personnages de Nintendo qui peuvent être posées sur le Gamepad pour les faire prendre vie dans le jeu.

Les Amiibo fonctionnent de différentes façons selon le jeu utilisé, mais dans Super Smash Bros, elles permettent de jouer avec un nouveau personnage contrôlé par la console que l’on personnalise et qui développe ensuite lui-même ses habiletés.

Contrairement aux figurines de Skylanders ou de Disney Infinity, le joueur ne prend pas le contrôle de son Amiibo, mais joue plutôt à ses côtés, ou contre elle, selon le mode choisi. Et puisque les progrès de son Amiibo sont enregistrés sur la figurine directement, il est possible de l’utiliser chez ses amis également.

Dix-huit figurines Amiibo sont offertes pour le moment, pour 13,99 $. Celles-ci pourraient amuser les enfants collectionneurs dans l’âme (et leurs parents), mais on ne peut pas dire qu’elles améliorent particulièrement l’expérience de Super Smash Bros. Avoir une figurine avec sa propre identité virtuelle pourrait toutefois plaire à certains.

Un autre bon coup
Les propriétaires de Wii U aimeraient sans doute profiter d’un catalogue de jeux plus varié, mais au moins, les titres de Nintendo sont à la hauteur. Après Mario Kart plus tôt cette année et Super Mario 3D World l’année dernière, Super Smash Bros pour Wii U représente en effet un autre bon coup pour la compagnie japonaise. Il sera certainement apprécié par ceux qui le recevront à Noël.

Maxime JohnsonMes coups de coeur au E3 2014

par

 publié le 12 juin 2014 à 12 h 18

Le salon du jeu vidéo Electronic Entertainment Expo (E3) bat son plein cette semaine à Los Angeles. Présentation de cinq jeux vidéo à surveiller au cours des prochains mois et des prochaines années.

Tom Clancy’s Rainbow Six Siege
rainbow-six-siege

Ubisoft Montréal a probablement livré l’une des présentations les plus réussies au E3 2014. Son Rainbow Six Siege a littéralement époustouflé les journalistes présents à la conférence de presse de la compagnie, notamment à cause de l’ingéniosité de son mode multijoueur.

Rainbow Six Siege offre un jeu asymétrique, où une équipe devait dans la démonstration défendre ses positions dans une maison (en barricadant des fenêtres pour se protéger des tireurs d’élite qui pourraient être postés à l’extérieur, en installant des barbelés, etc.), et l’autre équipe devait la déloger, en plus de sauver un otage.

Les façons d’aborder les conflits s’annoncent variées (installer des bombes pour faire un trou dans un mur ou un plafond, arriver par le toit, par le garage, etc.), et le fait que les matchs sont composés de plusieurs petites parties devrait permettre à une équipe d’étudier ses adversaires et de s’adapter à leur style de jeu.

Pour l’instant, Rainbow Six Siege semble vraiment offrir un amalgame intéressant des modes compétitifs et coopératifs. Espérons maintenant que les vraies parties – avec des joueurs qui ne sont pas toujours aussi minutieux que dans une présentation et qui n’utilisent pas forcément leur microphone – seront aussi réussies que ce qui a été présenté au E3 cette année.

Rainbow Six Siege devrait être lancé l’année prochaine, pour PC et les consoles de nouvelle génération.

1886 : The Order
theorder rc

Lorsque j’étais adolescent, mon ami Xavier s’était fâché contre un jeu Mac auquel on jouait régulièrement. « Pourquoi est-ce que le jeu est si laid comparé aux animations? Ce serait bien si on pouvait jouer exactement comme le jeu est présenté dans l’intro et sur les photos derrière la boîte », avait-il lancé. Une vingtaine d’années plus tard, son souhait semble s’être réalisé avec 1886 : The Order.

Cette exclusivité PlayStation 4 qui devrait arriver sur les tablettes en février prochain nous permet d’incarner les membres d’un ordre voué à protéger le monde de monstres dans une sorte d’univers « steampunk » parallèle.

Si l’histoire et les mécaniques de jeu semblent correctes, sans plus, 1886 : The Order est toutefois une petite merveille visuelle. Les animations et les séquences de jeu se confondent complètement, et rarement un jeu aura été aussi époustouflant.

1886 : The Order est l’un des jeux qui jouit d’une excellente réputation au E3 2014.

Mario Maker
mario maker

Nintendo a présenté cette année un jeu qui pourrait faire parler beaucoup de lui en 2015, Mario Maker.

Ce jeu Wii U permettra de créer ses propres niveaux du populaire jeu de plateformes. Ceux-ci s’afficheront avec l’esthétique de Super Mario Bros (NES) ou de New Super Mario Bros U (Wii U).

Le mécanisme pour créer des jeux est on ne peut plus simple. Avec le stylet, on indique où l’on souhaite installer un tuyau, une plante piranha, une tortue, des briques, des sous, et le tour est joué.

Certains outils permettent aussi de peaufiner son travail, en jouant tout d’abord à son niveau et en analysant ensuite par où exactement Mario est passé, ce qui permet, par exemple, d’ajuster la hauteur des plateformes, la distance entre deux tuyaux, etc.

Mario Maker devrait intéresser les amateurs de jeux créatifs comme Minecraft, mais aussi ceux qui aiment les jeux de plateformes en général, et Mario Bros en particulier.

Et les autres
Quelques autres jeux m’ont séduit au E3 2014.

Toujours dans l’univers Nintendo, Splatoon est, par exemple, un jeu de tir complètement disjoncté, où les joueurs doivent s’attaquer et peindre une arène avec des balles de peintures. Le jeu est vivant, rapide, non violent et devrait plaire autant aux enfants qu’aux adultes.

Far Cry 4 est un autre titre qui a fait bonne impression à l’E3. Le jeu d’Ubisoft Montréal mêle habilement les modes solos et multijoueurs, et le nouveau vilain semble être à la hauteur des autres personnages forts que la série a pondus au cours des dernières années.

J’ai finalement bien aimé Evolve, un jeu de chasse où quatre joueurs en affrontent un cinquième, qui contrôle un monstre géant. Le jeu asymétrique, avec deux modes complètement différents selon notre rôle, la créature ou les héros, est réussi, mais manquait toutefois de balance à ce moment. Heureusement, les créateurs du jeu, à qui l’on doit aussi Left 4 Dead, ont encore pas mal de temps pour peaufiner leur création.

Iwata à la conférence E3 de 2012

Iwata à la conférence E3 de 2012

L’avenir semble parsemé de défis pour Nintendo. La célèbre compagnie japonaise a annoncé qu’elle baissait les prévisions de vente de sa dernière console, la Wii U, d’environ 70 %. Elle fixe maintenant ses ventes présumées à 2,8 millions d’unités d’ici le 31 mars. En raison des mauvais résultats de cette console, Nintendo se prépare à une troisième année consécutive de pertes.

Des résultats financiers désastreux, selon les commentateurs

Pour 2013, la compagnie avait prévu 55 milliards de yens (environ 580 millions en dollars canadiens) de profit. Or, elle subira plutôt une perte de 25 milliards de yens (environ 260  millions en dollars canadiens).

Parmi les facteurs cités par Bloomberg pour expliquer ces résultats désastreux, on compte l’arrivée de la PlayStation 4 et de la Xbox One cet automne, qui ont attiré la clientèle des joueurs expérimentés qui ont préféré ces consoles beaucoup plus performantes. Mais cela n’a rien de bien surprenant : les cibles de Nintendo sont la famille, les enfants et les personnes qui jouent seulement à l’occasion. Or, ces dernières jouent de plus en plus des appareils mobiles ou des tablettes plutôt que d’investir dans des consoles. On peut les comprendre, car même le président de Nintendo, Satoru Iwata, avouait en novembre que la sélection de jeux offerts sur la Wii U n’était pas satisfaisante.

Quand le jeu mobile change la donne

L’article de Bloomberg dit également qu’une des faiblesses de Nintendo est justement son refus de produire des jeux pour les plateformes mobiles. Mais ses derniers états financiers risquent de changer la position du président de Nintendo. Encore en juin, Iwata, dans un article de The Verge, affirmait ne pas vouloir offrir de jeux avec les personnages de ses célèbres franchises par crainte de nuire à la valeur à long terme de Nintendo : « Les gens achèteront une console pour un seul jeu si celui-ci est vraiment intéressant.  » Le pari n’aura donc pas été tenu et, coup de théâtre, Iwata est revenu sur sa position lors d’une conférence de presse le 16 janvier. Il a déclaré que Nintendo étudiait actuellement un nouveau modèle d’affaires qui inclurait les plateformes mobiles.

Pour l’instant, pas de version pour mobiles des jeux appréciés de Nintendo

Certains auraient souhaité que Nintendo offre des versions pour mobiles de ses jeux les plus populaires, mais cela ne semble pas être au programme pour le moment. Reggie Fils-Aime, président de la division américaine de Nintendo, a fait une déclaration similaire en décembre par rapport au mobile. Il a prudemment déclaré qui s’agirait plutôt d’une affaire de marketing que de publication de jeu. La philosophie de la compagnie, rappelle-t-il, est que les jeux Nintendo sont faits pour être joués sur des consoles Nintendo. Pourtant, plusieurs jeux produits par des tiers  pour la console portable DS sont offerts sur iOS ou Android : Phoenix Wright, Scribblenauts ou encore la série Professor Layton.

Sans surprise dans le contexte actuel, le salut de Nintendo semble plutôt résider dans ses consoles pour portables. Plus de 11,5 millions de consoles Nintendo 3DS ont été vendues aux États-Unis seulement. La célèbre compagnie a également connu un succès énorme au Japon avec 15 millions d’unités vendues. Si elle réussit à s’adapter à sa clientèle, elle n’est donc pas près de fermer ses portes.

C’est déjà le moment de planifier les achats du temps des Fêtes et pour ce qui est du divertissement, Nintendo tire une autre salve dans ce qui sera la guerre des consoles avec le lancement prochain de la PS4 et de la Xbox One. Après avoir baissé le prix de la Wii U, Nintendo offrira en exclusivité aux propriétaires de cette nouvelle console l’exerciseur Wii Fit U.

Vendre une seconde console aux amateurs de Wii Fit

Doit-on le dire, la Wii Fit a certainement été un élément fédérateur dans beaucoup de familles ou de couples lorsque le temps était venu de justifier l’achat de la Wii. Tablant probablement sur cela, comme l’avait annoncé Maxime ici à la fin du mois d’août, le 20 septembre, la Wii U est passée de 349 $ à 299 $ pour l’ensemble de luxe. La compagnie japonaise a aussi annoncé qu’elle offrirait gratuitement et en exclusivité l’exerciseur virtuel Wii Fit U – qui sortira en magasin le 13 décembre – aux propriétaires d’une Wii U. Wii Fit U promet, entre autres, 19 nouvelles activités physiques et des exercices de danse. On pourra profiter de cette offre du 1er novembre jusqu’au 31 janvier 2014. C’est en fait une période d’essai de 31 jours qui commencera à la date d’activation.

La Wii Fit U aussi en boni avec Fit Meter

Ceux qui se procureront le nouveau périphérique Fit Meter, également en vente à partir du 1er novembre, pourront activer Wii Fit U de manière permanente en le synchronisant avec le jeu. Le communiqué de Nintendo présente le Fit Meter comme « plus qu’un podomètre ». Il  peut évaluer le nombre de pas qu’on fait et l’intensité qu’on y met. Le Fit Meter mesure également l’altitude (utile pour mesurer l’effort lorsqu’on monte ou qu’on descend un escalier), ce qui permettra d’avoir une mesure précise de notre activité physique et des calories brûlées. À noter que Wii Fit U sera vendu avec le Fit Meter au moment de sa sortie.

Une promotion centrée sue la Wii Balance Board

Pour bénéficier de toutes ces offres relatives au Wii Fit U, il faut absolument posséder la planche d’exercice Wii Balance Board, un périphérique équipé de capteurs de pression qui évalue le poids et l’équilibre du joueur. Or, on pouvait se procurer cette dernière en paquet promo avec la première Wii Fit destinée à la précédente console, la Wii. Cela faisait de la Wii une console pour la famille et un équipement sportif maison. Cela faisait aussi de la Wii, avec sa manette sensible au mouvement et la planche balance board une console innovatrice, prête pour des jeux plus immersifs.

Le hic ici, c’est que pour le moment, aucun jeu exclusif à la Wii U (outre l’application Wii Street U, et ce, depuis le mercredi 18 septembre) ne fonctionne avec la Wii Balance Board, sauf pour les jeux de Wii qui sont « rétrocompatibles » (dont Wii Fit) et peuvent donc être utilisés sur la Wii U. Quant à Wii Street U, c’est un effort conjoint entre Nintendo et Google qui intègre le Street View de Google Maps et permet d’explorer à la télévision ou sur le Wii U Gamepad des lieux de son choix. Ici, l’intérêt de la Balance Board est grand car avec celle-ci, on peut se déplacer dans l’espace en marchant sur place et il suffit d’incliner le corps vers la direction choisie pour bifurquer. L’application est gratuite pour le moment.

Augmenter les ventes de la Wii U en s’adressant aux utilisateurs de la Wii Fit

Il semble clair que l’objectif de cette promotion est de convaincre les utilisateurs de s’équiper d’une Balance Board et, d’autre part, de convertir à la Wii U ceux qui possèdent déjà la planche et une Wii. Cette deuxième cible est très certainement la priorité de Nintendo. En effet, les ventes de la Wii U, sans être désastreuses, n’égalent pas celles de la version précédente. Selon Kotaku, seulement 1,5 million de consoles ont été vendues depuis le lancement, alors que la Wii avait fait le double de ces ventes dans le même laps de temps. Plusieurs considèrent que le nom, trop proche de la Wii, peut laisser croire qu’il ne s’agit que d’un périphérique. C’est d’ailleurs ce que croyait Jimmy Fallon. Pour le président de Nintendo of America, Reginald Fils-Aime, le véritable problème serait plutôt le rythme trop lent de la sortie des nouveaux jeux.

Face à la compétition, il est vrai que la console n’offre pas une grande variété de titres. Elle est surtout appuyée par sa réputation, l’aspect innovant de ses périphériques (dont le Wii U Gamepad) et ses exclusivités, dont la renommée n’est plus à faire : Mario, Donkey Kong, Zelda, etc. Les nouveaux titres de ces franchises seront d’ailleurs lancés cet automne.

Il est donc logique pour Nintendo de miser en partie sur ce qui a fait le succès de sa console précédente : l’interaction physique avec le dispositif, les titres classiques et le côté familial de la console. Reste à savoir maintenant si ce sera suffisant pour que Nintendo sorte victorieux de la guerre des consoles contre Sony et Microsoft.

Maxime JohnsonNintendo rajuste son tir et baisse ses prix

par

 publié le 29 août 2013 à 9 h 10

Nintendo a fait une série d’annonces, hier, afin de se préparer à la guerre des consoles qui devrait sévir durant le temps des Fêtes avec l’arrivée des PlayStation 4 et Xbox One. Sa console Wii U aura notamment droit à une baisse de prix, passant de 349 $ à 299 $ pour l’ensemble de luxe.

Curieusement, il faudra toutefois attendre le 20 septembre avant de pouvoir profiter du nouveau prix.

L’ensemble ordinaire (avec une capacité de 8 Go plutôt que de 32, et des accessoires et un jeu gratuit en moins), lui, demeure à 299 $ et est « disponible en quantités limitées », selon un porte-parole de Nintendo Canada. Reste à voir s’il aura également droit un jour à une baisse de prix, ou si Nintendo compte simplement écouler ses stocks d’ici le 20 septembre pour n’offrir par la suite qu’un seul ensemble (ce qui ne serait pas une mauvaise idée).

L’entreprise nippone a également dévoilé la date de lancement de plusieurs de ses titres attendus. The Legend of Zelda : The Wind Waker HD, une version mise à jour d’un populaire jeu de la Nintendo GameCube, sera ainsi offert en téléchargement à partir du 20 septembre; Wii Party U sera disponible le 25 octobre; Super Mario 3D World, le 22 novembre; et Donkey Kong Country : Tropical Freeze, le 6 décembre.

Il ne reste qu’à voir si le nouveau prix de la Wii U et la nouvelle série de jeux seront suffisants pour renverser la vapeur et donner un second souffle à la console de nouvelle génération, qui n’aurait été vendue qu’à 3,61 millions d’unités dans le monde depuis son lancement l’année dernière, d’après les chiffres de Nintendo.

La tâche ne sera pas facile, surtout pour attirer les joueurs plus âgés à la recherche des titres plus matures qui seront lancés à l’automne, comme Watch Dogs ou Battlefield 4, et qui ne seront pas tous offerts sur la Wii U.

La Wii U demeure toutefois une option intéressante, particulièrement pour les familles, qui risquent d’avoir plus de difficultés à trouver de bons jeux pour les enfants et les adolescents avec les consoles de Microsoft et de Sony, du moins au lancement. Dans cette perspective, les nouveaux titres et la baisse de prix annoncés hier par Nintendo constituent certainement un pas dans la bonne direction.

Nintendo 2DS

Nintendo a également profité de l’occasion pour dévoiler un nouvel appareil, la Nintendo 2DS, une version abordable de sa console portative Nintendo 3DS.

Pour atteindre le prix de 129 $ (contre 169 $ pour la console portative), Nintendo a notamment troqué l’écran 3D autostéréoscopique de la 3DS pour un écran 2D normal, et le format repliable a été remplacé par un format ouvert, plus proche d’une tablette électronique que de la Nintendo 3DS originale.

Considérant qu’une console repliable avec un écran 2D aurait probablement trop cannibalisé les ventes de la 3DS, ce format pour le moins particulier était probablement inévitable. Pour seulement 40 $ de plus, le format plus pratique de la Nintendo 3DS m’apparaît toutefois à privilégier.