Catherine MathysLe rôle de Tinder dans les élections américaines

Par

 publié le 25 mars 2016 à 16 h 05

À défaut de trouver l’âme sœur, Tinder, la populaire application de rencontres, offre maintenant la possibilité de trouver son candidat présidentiel. Brillant! Les jeunes Américains peuvent maintenant, grâce à une nouvelle fonction, glisser le pouce à droite ou à gauche selon leur avis sur le mariage gai ou la peine de mort, par exemple.

tinder-14-720x720

Pour chacun des 10 sujets présentés, on propose un petit résumé informatif, dans le but de faire un choix plus éclairé. Une fois les 10 thématiques passées en revue, l’application indiquera aux utilisateurs le candidat présidentiel qui représente le mieux leurs opinions personnelles. Ils pourront aussi savoir comment ces dernières se situent par rapport aux autres candidats. Un peu comme notre boussole électorale qui nous indique où l’on se situe par rapport à tous les partis.

tinder-match-3-720x720

Pour mettre au point cette opération de charme politique auprès des milléniaux, Tinder s’est associée à l’organisme à but non lucratif Rock the Vote, qui vise à inciter les jeunes à voter.

La technologie derrière « Swipe the Vote » n’est pas nouvelle. En fait, c’est exactement ce que fait déjà l’application Voter qui n’a d’ailleurs pas hésité à s’associer à Tinder pour avoir accès à cette masse de jeunes qui utilisent déjà l’application de rencontres. On avait commencé à voir le potentiel de Tinder dans la course électorale quand des partisans de Bernie Sanders et de Marco Rubio leur avaient créé des profils. Cette initiative-ci, plus structurée, amène véritablement la politique sur le terrain de jeu des milléniaux. Et si, pour les intéresser à la politique, il suffisait d’aller là où ils se trouvent?

Applications