Maxime JohnsonMise à l’essai du Samsung Galaxy S7 Edge

Par

 publié le 8 mars 2016 à 9 h 03

Samsung Galaxy S7 Edge

Après avoir perdu un peu de son lustre auprès des amateurs d’Android au cours des dernières années, Samsung revient à la charge en 2016 avec ses Samsung Galaxy S7 et Samsung Galaxy S7 Edge, deux téléphones qui corrigent les défauts de leurs prédécesseurs, en plus d’offrir quelques améliorations technologiques intéressantes. Cette stratégie est un peu ennuyante, certes, mais elle permet en revanche d’offrir un appareil sans grands défauts.

Design
design

Le Samsung Galaxy S7 Edge reprend le design de métal et de verre de son prédécesseur, avec cette fois un écran Super AMOLED QHD de 5,5 pouces, alors que le Samsung Galaxy S7 régulier conserve pour sa part un écran de 5,1 pouces. Mis à part une plus petite pile pour le S7 régulier, il s’agit de la seule différence entre les deux appareils. Tout ce qui est dit pour le Samsung S7 Edge ici vaut d’ailleurs pour le Samsung Galaxy S7 également.

Tout comme l’année dernière avec les S6 et S6 Edge, le design de Samsung est joli, surtout dans sa version recourbée des deux côtés. Non, les courbes du S7 Edge ne sont pas très utiles – nous reviendrons plus loin sur les rares fonctions qui y sont associées –, mais l’appareil est sans contredit l’un des plus jolis sur le marché. Et c’est encore plus vrai en personne, puisque les photos ne lui rendent pas toujours justice.

Il s’agit aussi d’un téléphone avec une allure bien à lui (du moins pour le Galaxy S7 Edge), mince et d’une construction d’excellente qualité. Le format du Samsung Galaxy S7 Edge est aussi étonnamment petit, considérant la taille de son écran.

J’ai éprouvé quelques problèmes avec l’écran recourbé du S7 Edge par contre. Il m’est arrivé d’accrocher des lettres sur les côtés du clavier lorsque j’écrivais. Le problème semble s’être résorbé avec le temps, mes mains se placent maintenant un peu différemment lorsque je tape, mais ce genre d’incident ne m’était jamais arrivé avec le Samsung Galaxy S6 Edge.

Peut-être est-ce à cause de sa taille, ou peut-être est-ce à cause de l’ajustement inconscient de mes mains pour éviter les fausses tapes, mais le S7 Edge me semble aussi un peu moins confortable que la moyenne des téléphones du genre quand vient le temps d’écrire un long courriel.

Caractéristiques
sim sd

Le Samsung Galaxy S7 Edge est doté de caractéristiques haut de gamme, comparables à celles des autres téléphones Android qui seront lancés au cours des prochains mois. Celui-ci est équipé d’un processeur Exynos 8890 Octa à huit cœurs puissant, de 4 Go de mémoire vive, d’une capacité interne de 32 Go, d’un appareil photo principal de 12 mégapixels et d’un appareil photo frontal de 5 mégapixels.

Le Samsung Galaxy S7 Edge est encore une fois doté d’un lecteur d’empreintes digitales, et est résistant à l’eau, une caractéristique qui avait fait son apparition avec le Galaxy S5 avant de disparaître avec le Galaxy S6, et qui est finalement de retour.

Parmi les autres caractéristiques qui sont de retour après une absence marquée, notons la fente pour carte microSD de laquelle le Galaxy S7 Edge est doté, permettant d’augmenter la capacité de l’appareil. Malheureusement, alors qu’Android 6.0 permet de combiner la capacité interne de son téléphone à celle d’une carte microSD en un seul grand espace de stockage, cette fonctionnalité n’est pas activée avec les Galaxy S7 et Galaxy S7 Edge. Dommage.

Quelques nouvelles technologies du Galaxy S7 Edge valent aussi la peine d’être mentionnées. Son écran dispose de la fonctionnalité Always On, qui active en permanence de l’information – une horloge, un dessin ou un calendrier – sur l’écran de l’appareil, même lorsque celui-ci est verrouillé. Considérant que Samsung équipe ses téléphones d’un écran AMOLED, seuls quelques pixels à la fois sont allumés lorsque l’on active cette fonctionnalité. Celle-ci n’a donc qu’un faible effet sur l’autonomie du téléphone.

L’appareil est compatible avec la recharge rapide Quick Charge 2.0 (mais pas 3.0), qui permet de recharger sa pile de 60 % en 30 minutes, et aussi de la recharge sans fil rapide, à condition d’être équipé d’un chargeur compatible.

Performance et autonomie
benchmark

En attendant l’arrivée des téléphones équipés du processeur Snapdragon 820 avec lesquels il faudra le comparer, le Samsung Galaxy S7 Edge est le téléphone Android le plus rapide sur le marché.

Son processeur Exynos 8890 et ses 4 Go de mémoire vive livrent la marchandise, tant dans les tests de type benchmarks (2000 en simple cœur et 6400 en multicoeur au Geekbench 3, 123 000 au AnTuTu V6.0.1) que dans la vraie vie.

Le Samsung Galaxy S7 Edge est rapide, et il le sera probablement tout au long de sa vie active.

Le téléphone ne déçoit pas non plus les utilisateurs quant à son autonomie. Sa monstrueuse pile de 3600 mAh est l’une des plus imposantes sur le marché et devrait permettre de faire oublier l’absence de pile rechargeable. La pile du Galaxy S7 Edge devrait durer une journée complète pour la quasi-totalité des utilisateurs, et souvent deux journées. Le Galaxy S7 régulier est quant à lui doté d’une plus petite pile de 3000 mAh, qui devrait néanmoins être suffisante pour une journée de travail.

Appareil photo
photo lumière

Une autre des grandes améliorations du Samsung Galaxy S7 Edge est son appareil photo. Celui-ci était déjà excellent l’année dernière avec les Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge, mais Samsung rehausse ici sa qualité, surtout dans des conditions de faible éclairage.

Le capteur du S7 Edge se débrouille évidemment bien à la clarté. La profondeur de champ est très correcte et la plupart des utilisateurs devraient apprécier l’angle assez grand de son objectif (26 mm en équivalent à 35 mm). C’est toutefois lorsque les conditions lumineuses ne sont pas idéales que le passage à un objectif F1,7 et à des pixels de 1.4 µm se fait sentir.

photo noir

À ce compte, le Samsung Galaxy S7 Edge rivalise même avec l’iPhone 6S. Lorsqu’il fait vraiment trop sombre pour prendre un bon cliché, les images du S7 Edge (photo du haut) sont d’ailleurs beaucoup plus claires que celles du téléphone d’Apple (photo du bas). Est-ce pour le mieux? Souvent, mais pas toujours, car un effet logiciel se fait parfois sentir, et les photos sont alors plus claires, mais toujours inutilisables.

Notons finalement que la mise au point du Samsung Galaxy S7 est également rapide, et que les photographes plus expérimentés seront heureux de pouvoir prendre leurs clichés en RAW et de les modifier par la suite à l’aide d’un logiciel comme Adobe Lightroom.

Android 6.0 et quelques ajouts
android 6 logiciel

Côté logiciel, le Samsung Galaxy S7 Edge est doté d’Android 6.0.1, avec quelques ajouts.

Après avoir graduellement diminué son empreinte sur Android au cours des dernières années, Samsung retombe un peu dans ses vieilles habitudes, avec notamment l’installation par défaut de plusieurs applications de Microsoft (ces applications peuvent être désactivées, mais pas désinstallées).

L’interface, elle, ressemble heureusement à celle par défaut d’Android.

Certains ajouts sont aussi intéressants, comme la fonctionnalité Game Launcher, une sorte de menu qui regroupe des jeux, et qui permet notamment de les lancer avec une résolution basse et une fréquence de 30 images par seconde seulement, afin de préserver l’autonomie de son appareil. Game Launcher offre aussi une foule d’autres possibilités, comme celle d’enregistrer une vidéo d’une partie pour la publier ensuite sur les réseaux sociaux.

Notons que le menu qui s’affiche sur le côté de l’écran lorsque l’on glisse son doigt de l’extérieur vers l’intérieur du téléphone a aussi été amélioré. Celui-ci est maintenant plus gros et permet d’afficher des raccourcis intelligents, qui lancent des actions à l’intérieur d’applications (prendre un égoportrait plutôt que d’allumer l’appareil photo, par exemple). Il s’agit là de l’une des seules fonctionnalités de l’écran recourbé du Edge, en plus d’afficher un code de couleurs lorsque l’on reçoit des appels.

Un téléphone sans fausse note

Gear VR

À part quelques défauts mineurs, le Samsung Galaxy S7 Edge est un téléphone sans fausse note, puissant, au design inspiré et doté de l’un des meilleurs appareils photo sur le marché.

Au moment où d’autres téléphones misent sur l’audace (comme le LG G5 et son design modulable), on peut toutefois se demander si celui-ci a suffisamment à offrir par rapport à ceux de milieu de gamme, qui ne cessent de s’améliorer et qui se vendent pour une fraction du prix des appareils phares comme les Galaxy S7 et S7 Edge.

Ceux qui veulent obtenir le meilleur à tout prix devraient regarder le Samsung Galaxy S7 Edge de plus près. Son achat en commande anticipée pourrait même être à considérer, puisque la plupart des opérateurs au Canada offrent le téléphone avec un casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR en prime.

Les Samsung Galaxy S7 et Samsung Galaxy S7 Edge seront offerts à compter de vendredi pour 900 $ et 1000 $ respectivement sans entente.

Non classé