Billets publiés le 17 février 2015

Maxime JohnsonEvolve : un jeu nouveau genre

par

 publié le 17 février 2015 à 16 h 01

evolve4

Evolve porte bien son nom. Le nouveau jeu vidéo de Turtle Rock a officiellement été nommé en l’honneur d’une étape importante de toutes les parties, où le monstre incarné par un joueur en ligne évolue d’une phase à une autre et devient de plus en plus difficile à détruire par ses adversaires, quatre autres joueurs qui incarnent quant à eux différents chasseurs. Mais Evolve marque aussi lui-même une évolution, dans l’industrie du jeu vidéo directement. Pour le meilleur et pour le pire.

Evolve permet un jeu en ligne asymétrique, où chaque équipe incarne des personnages différents, avec des règles différentes et des stratégies différentes.

D’un côté, le monstre. Une bête géante, qui grossit à mesure qu’elle chasse des animaux sauvages et s’en nourrit. Le joueur passe de la phase 1, où son monstre est petit et vulnérable, à la phase 2 et à la phase 3, toujours en devenant plus gros et plus fort. Son but est de grossir, pour s’attaquer aux chasseurs qui le traquent.

De l’autre côté, quatre chasseurs, justement. Chacun possède sa propre classe, avec ses propres armes et caractéristiques. L’« assaut », qui fonce tête première pour attaquer le monstre, le trappeur, qui doit le traquer et le piéger, le soigneur, un personnage essentiel qui guérit ses confrères et le « soutien », un personnage qui peut infliger un maximum de dommages, mais qui n’est pas très puissant par lui-même.

En fait, aucun de ces personnages n’a de chances seul contre le monstre. Le travail d’équipe bien coordonné est donc essentiel pour gagner lorsque l’on incarne un chasseur.

Evolve est principalement un jeu en ligne, qui propose quelques légères variations sur le même mode, mais il est aussi possible d’y jouer seul. Il n’offre alors aucune histoire suivie, mais plutôt des parties identiques à celles en ligne, où ce sont toutefois des intelligences artificielles qui contrôlent les autres joueurs. Ce mode est utile pour débloquer les différents attributs des personnages offerts ou pour s’entraîner, mais sans plus.

Des hauts et des bas
evolve_10

Evolve est un jeu original, qui a beaucoup de potentiel. Les mécaniques du jeu semblent avoir été peaufinées pendant des mois, voire des années, par Turtle Rock, et celui-ci est équilibré à souhait.

Malheureusement, un peu trop souvent, après cinq ou six minutes dans une partie, on réalise qu’on ne s’amuse pas vraiment. C’est soit parce que la personne qui incarne le monstre est trop habile et qu’on ne fait que la poursuivre pendant toute la partie avant de se faire exterminer en quelques secondes à la fin sans que personne ne comprenne vraiment ce qui se passe, soit qu’à l’inverse, les chasseurs parviennent à mettre le monstre à terre sans qu’il y ait véritablement d’affrontement amusant.

On a envie d’aimer Evolve, mais trop souvent il manque un petit je-ne-sais-quoi qui amènerait le jeu à la hauteur de son énorme potentiel.

Quand le jeu fonctionne bien, par contre, quand les équipes sont bien équilibrées et que les deux camps sont capables de mettre en œuvre une stratégie et de comprendre ce qu’ils font, Evolve devient un jeu unique, un agréable vent de fraîcheur dans le monde usé des jeux de tir.

Le temps d’une partie, on oublie alors la partie ennuyante de quelques instants plus tôt.

Notons que comme c’est souvent le cas dans les jeux où plusieurs personnes affrontent un adversaire unique, Evolve devrait notamment se distinguer lorsqu’on y joue entre amis.

Un modèle à étudier pour l’industrie
ev

Evolve n’est pas le premier jeu asymétrique sur le marché, loin de là, mais il permet au genre d’atteindre de nouveaux horizons. Tout comme Turtle Rock avait transformé les jeux coopératifs avec son excellent Left for dead, le développeur devrait aussi laisser sa marque dans ce genre de plus en plus à la mode, et les studios de jeux du monde entier tireront certainement les leçons des forces et des faiblesses d’Evolve.

Dommage, toutefois, que celui-ci n’offre pas plus de constance aux joueurs, qui passent trop souvent d’une partie géniale à une partie carrément ennuyante, et vice versa.

Evolve est offert dès maintenant pour PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le jeu est livré avec 12 terrains, 12 chasseurs et 3 monstres, mais il sera possible plus tard d’acheter des chasseurs et des monstres supplémentaires avec des achats intégrés.