Billets publiés le 9 février 2015

Maxime JohnsonMise à l’essai de la New Nintendo 3DS

par

 publié le 9 février 2015 à 12 h 00

new 3ds

Nintendo lance cette semaine au Canada une nouvelle mouture de sa console portative de jeux vidéo, renommée pour l’occasion New Nintendo 3DS. Il s’agit d’une mise à jour relativement mineure qui devrait notamment permettre aux utilisateurs de jouer avec leurs figurines Amiibo.

Quelques améliorations
bouton

La nouvelle console portative de Nintendo, uniquement offerte dans sa variante extralarge au Canada, ressemble énormément au modèle précédent. Le design est le même, les deux écrans sont de même taille (4,18 pouces pour l’écran tactile inférieur et 4,88 pouces pour l’écran autostéréoscopique supérieur), le système d’exploitation est le même, etc. Comme c’est généralement le cas avec Nintendo, tous les jeux 3DS sont aussi compatibles avec la New Nintendo 3DS.

La nouvelle console est toutefois un peu plus mince et offre désormais un bouton sur le côté droit, le levier C, semblable aux souris des anciens ordinateurs portatifs d’IBM.

Ceux qui espéraient un levier analogique identique à celui de gauche pour jouer à des jeux 3D comme avec une console ordinaire seront toutefois déçus, car le petit bouton n’est pas des plus précis ni des plus faciles à contrôler, surtout à la longue, où il devient même inconfortable.

Mais celui-ci devrait au moins pouvoir donner un peu plus de latitude aux développeurs de jeux et s’avère quand même utile avec certains titres.

La New Nintendo 3DS propose aussi d’autres nouveautés. L’écran 3D de la console est par exemple plus stable qu’auparavant, grâce au suivi du visage par la caméra intégrée. Cette 3D stable permet notamment de bouger un peu plus la tête ou la console qu’auparavant, sans perdre l’effet de trois dimensions. Si vous n’aimez pas la 3D, ceci ne devrait toutefois pas être suffisant pour vous convaincre de changer votre fusil d’épaule.

Le processeur de la console est désormais aussi un peu plus puissant qu’avant, c’est-à-dire suffisamment pour raccourcir les temps d’attente dans l’interface et au lancement des logiciels, mais pas assez pour faire une grande différence pendant le jeu. Du moins, pas dans ceux testés jusqu’ici. Certains titres pourront profiter de cette puissance accrue, comme Xenoblade Chronicles, qui sera exclusif à la New 3DS pour cette raison.

Il sera aussi intéressant de voir si beaucoup de jeux seront exclusifs à la New 3DS. Si c’est le cas, plusieurs propriétaires de 3DS XL envisageront peut-être de mettre leur console à jour.

Pour les Amiibo avant tout
amiibo

La plus grande nouveauté de la New Nintendo 3DS, surtout pour Nintendo, est l’ajout de la compatibilité NFC, qui permet d’utiliser les figurines Amiibo avec la console portative.

Les Amiibo sont ces petites figurines des personnages de l’univers Nintendo qui prennent virtuellement vie dans un jeu, que ce soit avec la New 3DS ou avec la Wii.

Le concept, qui s’inspire des figurines Skylanders d’Activision, est tout nouveau pour Nintendo, mais semble déjà rapporter gros pour l’entreprise nippone, qui en aurait vendu environ 2,6 millions depuis leur lancement à l’automne.

Compte tenu des espoirs que Nintendo a envers ses Amiibo, on peut comprendre pourquoi la compagnie n’a pas hésité à mettre à jour sa console la plus populaire afin qu’elle puisse en profiter.

Plus cher et sans chargeur
La New Nintendo 3DS XL sera vendue au Canada à compter du vendredi 13 février au prix de 229 $, soit 30 $ de plus que l’ancienne Nintendo 3DS XL (ce qui pourrait être expliqué par le taux de change).

Malheureusement, la nouvelle console est offerte sans chargeur – une décision discutable (pour rester poli) qui devrait permettre à l’entreprise de vendre ses chargeurs à l’unité.

En revanche, le chargeur nécessaire est le même que celui des anciennes consoles DS et 3DS. Les acheteurs qui remplaceront un appareil existant n’auront donc pas besoin de s’en procurer un nouveau, sauf s’ils veulent revendre leur ancienne console ou la donner à un autre membre de leur famille, ce qui annule l’argument écologique qui aurait pu justifier cette décision du fabricant.

On comprend que Nintendo s’accroche à la rentabilité avec laquelle la compagnie vient tout juste de renouer et qu’elle puisse certainement bénéficier de son immense capital de sympathie pour se permettre quelques décisions du genre. On espère toutefois que cela n’est pas trop indicateur de ce qui s’en vient pour elle.

Petite mise à jour, mais réussie
La New Nintendo 3DS n’est pas exactement une console de nouvelle génération, mais ses quelques nouveautés devraient être appréciées des joueurs, peu importe que l’on soit amateur ou non des Amiibo.

Comme toujours, la plus grande force de la console portative de Nintendo ne réside pas dans ses caractéristiques (ses écrans semblent d’ailleurs de plus en plus dépassés), mais plutôt dans ses jeux. En effet, plusieurs centaines de titres compatibles sont offerts, dont de nombreux classiques qui ne cessent d’être renouvelés.

Ceux qui s’équiperont de la nouvelle console devraient d’ailleurs en profiter pour mettre la main sur le nouveau The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D, une mise à jour d’un jeu Nintendo 64 qui a particulièrement bien vieilli et qui sortira également vendredi prochain.