Billets publiés le 5 mai 2014

Quelques applications photo et vidéo très utilisées

Quelques applications photo et vidéo très utilisées

On parle souvent de la dépendance aux réseaux sociaux ou au web. Eh bien, la plateforme d’analyse web et mobile Mixpanel permet désormais de mesurer la dépendance aux applications mobiles.

À quel moment est-on dépendant d’une application?

À partir de données récoltées dans cinq pays, dont les États-Unis et le Canada, cette nouvelle donnée est calculée selon le nombre d’heures passées chaque jour pour chaque type d’application. La dépendance se mesure selon la fréquence d’utilisation et les actions effectuées avec une application donnée. Pour que l’on tienne compte d’une mesure, il faut que chaque utilisateur y ait consacré au moins deux heures par jour. Les différences de résultats entre chaque pays sont assez étonnantes.

Les Canadiens captivés par les applications photo et vidéo

Tous les pays auraient une dépendance pour les applications sociales et de santé, et également pour les jeux, ces derniers étant les applications les plus lucratives. Ce qui est intéressant, ce sont les dépendances qui distinguent chaque pays.

Par exemple, au Brésil, 58 % des utilisateurs d’applications de musique y consacrent près de deux heures par jour. Même chose pour les applications éducatives, très populaires, qui accaparent deux heures chaque jour pour 61 % des Brésiliens qui s’en servent. Ce serait le seul pays sondé où il y aurait un tel engouement pour ces deux types d’applications. Toujours en considérant le minimum de deux heures par jour, les Australiens sont les seuls à être principalement accaparés par les applications publicitaires (86 %), les Allemands, par les applications d’entreprises (57 %), et les États-Unis, par les applications de messagerie (41 %).

Le Canada se distingue par un intérêt marqué envers les applications de photos et de vidéos. Plus de la moitié des utilisateurs (51 %) de ce type d’applications consacre au moins deux heures chaque jour à sa passion.

L’objectif de Mixpanel (outre la promotion de sa plateforme) est d’offrir des statistiques aux développeurs qui visent un marché international. Le marché sud-américain est donc beaucoup plus enclin à consommer de la musique, ce qui donne une bonne estimation de la cible culturelle et du marketing qui doit être fait pour l’atteindre. Il peut également s’agir d’une piste de réflexion pour les anthropologues du numérique qui cherchent à définir l’impact de la culture sur les préférences d’utilisation.

Le site de Mixpanel

Les résultats de Mixpanel

Les résultats de Mixpanel