Billets publiés le 10 janvier 2014

Maxime JohnsonCompte rendu de la 4K (Ultra HD) au CES 2014

par

 publié le 10 janvier 2014 à 9 h 58

Télé UHD

Le marché des téléviseurs Ultra HD, ou 4K, évolue lentement, mais surement au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. Voici les principales conclusions à retenir par rapport à cette résolution quatre fois supérieure à la résolution 1080p actuelle, et qui devrait équiper dans l’avenir de plus en plus de téléviseurs.

De petites évolutions par rapport à 2013
Les premier téléviseurs 4K ont été lancés en 2013, et force est de reconnaître que le genre a peu évolué au CES 2014.

Les principaux fabricants ont tous présenté leurs nouvelles gammes d’appareils qui, en général, diffèrent très peu des modèles de l’année dernière. Parmi les nouveautés, notons que la plupart des télés sont désormais compatibles avec le standard HDMI 2.0, alors que certaines lancées plus tôt en 2013 étaient plutôt limitées au standard HDMI 1.4. Le nouveau format devrait notamment permettre d’afficher 60 images par seconde en 4K, alors que le 1.4 offrait 30 images par secondes.

Seule exception au tableau, les fabricants Samsung et LG ont pour leur part dévoilé des téléviseurs Ultra HD courbés, qui devraient offrir, selon les compagnies, une expérience plus immersive. Coup marketing, ou véritable avantage? Le débat est toujours ouvert.

Le contenu : Netflix domine pour l’instant
Les premiers acheteurs d’une télé 4K sont plutôt limités avec leur appareil. En effet, il n’existe pour l’instant aucun support physique pour le contenu 4K (aucun disque Blu-ray 4K, par exemple) et les diffuseurs sont toujours limités à la résolution 1080p. Il y a bien YouTube, qui offre certaines vidéos en 4K, mais il faut alors se contenter souvent de contenu maison et relier son ordinateur à son téléviseur à l’aide d’un câble HDMI pour en profiter.

Heureusement, la chose devrait changer rapidement. Le service de diffusion Netflix a en effet confirmé que l’entreprise offrira certains films et séries télés en 4K plus tard cette année, probablement dès la mi-février, à l’occasion du lancement de la seconde saison de la série House of Cards.

Pour en profiter, il faudra toutefois y accéder à l’aide de l’application Netflix installée sur un téléviseur intelligent 4K. Les autres versions de Netflix – sur le Web, via un adaptateur comme l’Apple TV ou une console de jeux comme la Xbox One – n’offriront pas la résolution Ultra HD pour l’instant.

Il faudra toutefois faire attention, puisque le service nécessitera une connexion internet rapide de 15 à 20 Mbps, sans compter que les films pourraient rapidement vous faire atteindre votre limite de téléchargement chez votre fournisseur d’accès Internet.

Notons que d’autres services 4K seront offerts aux États-Unis, mais seul Netflix a été confirmé au Canada pour l’instant.

Les télés 4K abordables : à éviter
Certaines compagnies génériques ont pour leur part dévoilé au CES de Las Vegas des téléviseurs 4K d’entrée de gamme, plus abordables. C’est notamment le cas de Polaroid, qui lancera un appareil de 50 pouces à 999 $ au cours des prochains mois.

Malheureusement, la qualité n’est pas encore au rendez-vous. Ces téléviseurs ont généralement un taux de rafraichissement de 60 Hz seulement, et ce ne sont pas des téléviseurs intelligents. Considérant que Netflix pour téléviseurs intelligents sera à court terme la seule façon d’écouter du véritable contenu 4K, voilà qui pourrait être embêtant.

Ceux qui souhaitent adopter la résolution 4K à bas prix devraient probablement attendre encore un peu.

Baisse de prix? L’incertitude demeure
Si les téléviseurs génériques ne sont pas encore très intéressants, est-ce que les prix des téléviseurs des principaux fabricants vont baisser en 2014?

Malheureusement, la question est encore en suspens. Entre les branches, on entend que les prix vont probablement baisser plus tard cette année, mais il est encore impossible de chiffrer cette baisse.

Les appareils présentés au CES étaient tous des modèles haut de gamme, et la firme de recherche NDP estime que seuls 5 % des téléviseurs vendus en 2014 offriront la résolution 4K. Il y a donc fort à parier que même après une baisse de prix, ceux-ci seront encore plutôt dispendieux.