Billets publiés le 14 mai 2013

Martin LessardHadfield : l’étoile des médias sociaux

par

 publié le 14 mai 2013 à 9 h 21

L’astronaute canadien Chris Hadfield a quitté la Station spatiale internationale (ISS) pour revenir sur Terre après une mission de cinq mois dans l’espace.

Il a probablement été l’extraterrestre le plus branché sur les médias sociaux.

Chris Hadfield est suivi par près de 860 000 personnes sur Twitter et 286 000 sur Facebook, deux plateformes sur lesquelles il a diffusé des témoignages, des photos et des vidéos spectaculaires.

Mais il est aussi sur Reddit (7600 commentaires), YouTube (475 000 visionnements) et même Soundcloud (160 000 abonnés), la plateforme de partage de contenus audio dont on vous entretenait ici l’an passé sur Triplex.

Le fait d’accéder à de tels contenus dans les minutes suivant leur capture rendait tout à coup familière cette station spatiale si lointaine.

À plusieurs reprises, Chris a aussi été en lien satellite avec de jeunes élèves, à qui il a expliqué sa mission et raconté des anecdotes spatiales.

C’est un des plus beaux succès de relations publiques par médias sociaux interposés de l’histoire de la conquête spatiale.

Une étoile des médias sociaux parmi les étoiles

Sa mission a commencé par un coup d’éclat remarqué, quand il a répondu à l’acteur William Shatner, qui lui demandait s’il tweetait bien en direct de l’espace. Il a répondu non pas à l’homme, mais au personnage (le capitaine Kirk), que Shatner a interprété dans la série culte Star Trek :

@williamshatner Yes, Standard Orbit, Captain. And we’re detecting signs of life on the surface.

Puis a suivi une série d’échanges avec d’autres acteurs de la série, dont le célèbre Dr Spock.

Il a même chanté en direct (de l’espace) avec les Barenaked Ladies (sur Terre) pour la CBC en début d’année!

Et, à la veille de son retour sur Terre, il nous a fait connaître sa vidéo dans laquelle il chante Space oddity, de David Bowie :

Le quotidien en apesanteur

Chris Hadfield a su transformer une mission scientifique en une expérience humaine proche de la réalité des gens normaux (c’est-à-dire nous, les terriens).

Peut-on pleurer dans l’espace?

Comment dormir dans l’espace?

Comment faire une tartine de beurre d’arachide et de miel dans l’espace?

Toute la série de vidéos est ici.

Un cadeau du ciel

Ce que Hadfield a réussi, c’est à mettre la station orbitale dans notre salon. L’expérience de l’exploration spatiale, qui peut sembler abstraite et déconnectée, se trouve tout à coup accessible, proche, familière.

Je vois que Chris Hadfield est le prototype même de celui qui a compris les réseaux sociaux, comme je l’expliquais dans mon dernier billet : il a mis ses compétences relationnelles au service de sa passion professionnelle.

Pour l’Agence spatiale canadienne, c’est littéralement un cadeau du ciel. L’appui du public est toujours une nécessité pour un gouvernement, qui pourrait faire passer la Station spatiale pour un condo de luxe, et non comme un avant-poste du génie humain.

Aussi sur Triplex:

Des touristes sur la Lune : embarquement presque immédiat.

Le plan firmament : des mines sur les astéroïdes.

La technologie de Curiosity : elle se trouve dans vos poches.

Un petit déchet pour l’homme, un grand dépotoir pour l’humanité : dépotoir à ciel ouvert. Littéralement.