Nadia SeraioccoÊtes-vous prêts pour le paiement mobile et le portefeuille numérique?

Par

 publié le 7 février 2013 à 12 h 27

Une marque connue et répandue, Google…

Cette ère tant attendue où l’on pourrait payer avec son téléphone intelligent est arrivée. Des méthodes de paiement numérique de plus en plus fiables et abordables sont là, au bout de nos doigts. Quels sont les facteurs qui retardent l’adoption du portefeuille numérique? ComScore, qui scrute les habitudes des Américains sur le web, s’est penché sur la question pour conclure que 51 % des consommateurs connaissent l’existence de pareilles options, sans toutefois les utiliser…

Une connaissance vague des outils et une faible utilisation

Que plus de la moitié des consommateurs connaissent l’existence de solutions de paiement électronique est une chose, qu’ils soient suffisamment informés pour les utiliser en est une autre. Ainsi, de ce groupe de personnes informées, seulement 12 % utilisent une solution de paiement numérique mobile autre que PayPal.  Parmi les répondants du sondage ComScore, 72 % connaissaient le portefeuille Paypal et 48 % l’avaient utilisé. L’option de paiement mobile de Google était reconnue par 48 % des répondants, mais utilisée par seulement 8 % d’entre eux. Quant à Square, qui a fait son entrée au Canada à l’automne dernier, 8 % des répondants au sondage connaissaient cette option, et une faible proportion de 2 % l’avait utilisée. Il faut savoir que MasterCard, Visa, ISIS, LevelUp et LemonWallet étaient aussi parmi les marques soumises aux répondants et que, hormis MasterCard, ces options se situaient toutes sous la barre des 10 % en termes de reconnaissance de la marque et sous les 3 % quant à l’utilisation.

La sécurité toujours en question

L’étude de ComScore révèle que la sécurité de ces solutions de paiement préoccupe toujours les utilisateurs. En fait, 93 % des répondants aimeraient que l’accès aux solutions de paiement sur leur téléphone intelligent soient restreint par un mot de passe. En essayant les différents portefeuilles numériques, seulement 57 % des répondants ont compris que toutes les marques offraient cette option.  À la seule visite du site de LemonWallet, 71 % des répondants ont compris qu’ils pouvaient sécuriser l’accès à leurs données de paiement.  Cela met en lumière un fait important pour l’adoption du portefeuille numérique : la capacité des marques à communiquer clairement leurs options de sécurité et leurs avantages pour l’utilisateur.

Un des petits clips de Lemon qui en quelques secondes a permis aux répondants du sondage de tout comprendre…

L’éducation : la clé du succès des entreprises

Pour que les consommateurs adoptent ces services de portefeuille numérique, il faudra que les compagnies s’emploient à communiquer clairement les avantages de leur produit. Le test de reconnaissance des marques qui offrent un portefeuille numérique est très éloquent. Lorsqu’une marque comme PayPal, que le consommateur connaît déjà pour ses solutions de paiement sécuritaire en ligne, lance une option de portefeuille numérique, elle obtient une adhésion plus rapide. La faible connaissance du produit est ce qui nuit à son adoption par le consommateur et par les commerçants. Il faut dire toutefois que la réaction initiale des consommateurs aux cartes de crédit dans les années 70 et 80, puis au paiement par carte de débit n’était pas favorable à ce changement et qu’il a fallu, de la part des marques de crédit, un travail d’éducation auprès des marchands et des consommateurs pour que la confiance s’installe.

Il en sera de même pour ces nouvelles solutions de paiement.

Le rapport de ComScore sur les avenues à emprunter pour développer le paiement mobile est basé sur deux sondages, l’un auprès de 1 million de répondants américains, l’autre, en ligne auprès de 2000 répondants américains, tout deux effectués en novembre 2012.

Sources complémentaires

Pour obtenir les tableaux des chiffres mentionnés dans l’articles : ComScore, Study highlights digital wallet

Sur Triplex, Commerce mobile facile,  ville intelligente et innovation, Un iPad comme caisse enregistreuse et un téléphone pour régler l’addtion!

Mobile, Non classé, Société, Tendance