Martin LessardQue peut bien signifier l’acquisition de Bluefin par Twitter?

Par

 publié le 6 février 2013 à 15 h 02

Twitter a fait l’acquisition de Bluefin Labs. Les lecteurs de Triplex connaissent bien Seevibes dont on a parlé à plusieurs reprises dans ce blogue. Eh bien, Bluefin Labs est le Seevibes américain : c’est une firme qui offre des solutions d’analyse et de valorisation de l’audience sociale de la télévision pour les diffuseurs et les agences média. (Lire mon billet La revanche de la télé sur Internet, ou bien l’inverse?)

Avec la mesure en ligne, les publicitaires et les télédiffuseurs peuvent connaître ce qui se dit sur Twitter ou Facebook durant la diffusion des émissions de télévision.

Après un partenariat avec Nielsen, spécialiste de la mesure d’audience, Twitter développe encore davantage son aspect « télévision sociale« , terme consacré pour exprimer l’arrimage de la télévision et des médias sociaux.

Laurent Maisonnave, de Seevibes, à Montréal, ajoute : « Pour les derniers qui n’étaient pas encore convaincus, [ça] démontre la valeur et l’intérêt pour l’industrie des médias et de la publicité d’avoir des chiffres sur lesquels négocier la valeur de l’audience sociale. »

La socialisation autour des contenus télévisuels ne date pas des médias sociaux. Les échanges existaient déjà quand on regardait une émission en famille, mais d’une expérience privée, les médias sociaux en font maintenant une expérience collective.

La force du mot-clé

Twitter est, avec Facebook, la plateforme la plus utilisée pour permettre aux téléphages d’échanger leurs commentaires durant une émission.

C’est ce qui est appelé le « deuxième écran » : les gens utilisent leur cellulaire, leur ordinateur portable ou leur iPad pour faire des commentaires sur ce qu’ils voient, sachant que d’autres personnes écoutent la même chose qu’eux. (Lire le billet de Nadia Écouter la télé en consultant son téléphone : la tendance se confirme.)

Vous avez sûrement croisé récemment un #SuperBowl, un #canadien ou un #tlmep sur Twitter? Eh bien, c’est ça.

Selon Bluefin, il y a eu 30,6 millions de mentions du Super Bowl dimanche dernier. Il y en avait 12,2 millions l’an passé pour le même événement. S’il y a un signe que le second écran devient réellement significatif dans la consommation télévisuelle, c’est celui-là.

Twitter en tête du deuxième écran?

L’arrimage entre la télévision me semble plus fort avec Twitter à mon avis. Il est plus facile de trouver des amateurs de votre émission favorite sur Twitter que sur Facebook. Sur Facebook, vos proches n’aiment pas nécessairement la même émission que vous. Sur Twitter, il suffit de retrouver un mot-clé pour se trouver dans une foule qui adore la même chose que vous.

Twitter et la télévision partagent le même goût du temps réel. Ils s’alimentent mutuellement. Ceux qui ont regardé la première émission de la nouvelle saison 19-2 le savent. Le « deuxième écran » fait partie de plus en plus des habitudes d’écoute et Twitter l’a bien compris en faisant l’acquisition de Bluefin. Twitter cherchait un moyen de rentabiliser sa plateforme. Voilà probablement un pas dans cette direction.

Avec cet outil, Twitter sera en mesure de prendre une position dominante sur la « télévision sociale », car il peut maintenant aller voir les annonceurs et les diffuseurs et leur dire ce qui marche ou non auprès de l’audience. La somme de tous nos petits tweets forme un ensemble beaucoup plus parlant qu’on ne le croit.

L’acquisition de Bluefin par Twitter montre que ce dernier se positionne fermement sur le terrain du divertissement et de l’événementiel. Attendez-vous bientôt à voir votre flux Twitter être davantage pollué de mots-clés reliés au monde de la télévision et du sport. C’est là que se trouve l’argent…

Autres billets de Triplex similaires

La revanche de la télé sur Internet, ou bien l’inverse?

Écouter la télé en consultant son téléphone : la tendance se confirme

« Télévision sociale » : données, incompréhension et pertinence (partie 1)

« Télévision sociale » : données, incompréhension et pertinence (partie 2)

La balado-télé de Triplex : La télé 2.0 ou la télévision réinventée

Réseaux sociaux, Télévision