Billets publiés le 4 février 2013

Dans le coin gauche, Samsung Galaxy S III, et dans le coin droit, l’iPhone 5.

Tandis que la prochaine génération de BlackBerry faisait les manchettes, les chefs de file en matière de ventes de téléphones intelligents faisaient leurs comptes. Avec 53 millions d’appareils vendus en 2012, Samsung tient toujours le haut du pavé, mais Apple l’a devancée en nombre d’unités vendues pour le dernier trimestre de 2012, une situation qui n’était pas arrivée depuis 2008. Le Galaxy 4 étant à venir, il faudra surveiller de près les chiffres de vente de ces deux compagnies.

Quand Forbes avance que Samsung est sur le point d’être plus cool qu’Apple…

Dans sa publicité de 15 millions de dollars conçue pour le Super Bowl, Forbes remarquait que Samsung s’amusait un peu de la guerre des brevets que lui a livrée la compagnie Apple (expliqué ici dans le Guardian). La fameuse publicité met en vedette Seth Rogen et Paul Rudd, jugés tous deux un peu vieux pour représenter Samsung, mais néanmoins invités pour chercher la prochaine grande idée de la compagnie. Encore là, une pointe à Apple, la compagnie dite de la génération X, ce qui, selon Buzz Marketing, leur enlèverait beaucoup d’attraits auprès des adolescents qui ne veulent pas le même téléphone que leur mère, leur père ou leur dentiste…

http://www.youtube.com/watch?v=5ae7E8J7h7Y&feature=player_embedded

Que font les utilisateurs avec leur téléphone intelligent?

Dans un rapport paru en mars 2012, la firme d’analyse des médias Nielsen statuait que, déjà à la fin de 2011, les utilisateurs de téléphones intelligents avaient consacré quelque 100 milliards de minutes par mois à l’utilisation d’applications natives, soit quatre fois plus de temps que celui consacré aux applications web. De plus, dans ce même rapport, Nielsen précisait que les utilisateurs d’iOS préféraient les applications natives au web mobile. Comme nous en discutions récemment à Triplex, il faudra voir comment se développera le web adaptatif, mais une chose est certaine, il faut adapter les contenus aux téléphones intelligents pour capter l’attention des utilisateurs.

Et BlackBerry dans tout cela? Le bureau mobile, mais moins « social »

La semaine dernière, toute l’attention médiatique était tournée vers le lancement du BlackBerry 10 dans ses deux versions : Q10 avec clavier et Z10 avec écran tactile. Tandis que ma collègue Catherine Mathys, une utilisatrice du BlackBerry, en glissait un mot à La sphère, je lui répondais que j’étais curieuse de voir si ce changement du BlackBerry serait meilleur pour l’utilisation du web social. Car pour avoir utilisé le BlackBerry dans des emplois récents, je ne me serais pas départie de mon iPhone pour gérer les réseaux sociaux. Je voudrais partager son enthousiasme, mais il faudra voir comment se comportera cet agrégateur de réseaux sociaux et ce que contiendra la boutique BlackBerry pour en juger.

À lire aussi :

Sur Tech News Plus&bsp;: « Apple leads smartphones sales over 4th quarter »

« Les nouveautés de BlackBerry » sur Tom’s Guide (en français)

Sur CNET : Vidéo, Les cinq téléphones Android les plus appréciés (en anglais)