Billets publiés le 17 janvier 2013

Cette semaine, le directeur de la recherche de Deloitte, Duncan Stewart, a présenté ses prédictions pour 2013. Rien d’ésotérique dans cet exercice, chaque document expliquant les tendances des trois secteurs désignés, soit les télécommunications, la technologie et les médias, contient des dizaines de références aux publications bien connues du domaine et aux études plus en profondeur sur le sujet. Je vous présente donc quelques prédictions de Deloitte qui m’ont paru particulièrement porteuses.

En technologie : le PC n’a pas dit son dernier mot

Selon la source Gartner, citée dans le document de Deloitte, en 2013, il y aura un nombre quasi égal de téléphones intelligents (utilisés pour leur potentiel d’échanges de données) et de PC en utilisation, soit 1,5 million versus 1,6 million. Quant aux tablettes, même si les ventes sont en hausse, il y en aura quelque 250 000 en circulation. Que signifient ces chiffres? Pour les experts de Deloitte, c’est donc dire que les tablettes et les téléphones intelligents sont un lien nécessaire pour ceux qui souhaitent être branchés en tout temps sans être encombrés par un ordinateur portatif. Cela dit, pour créer du contenu, mettre en forme des documents, monter des présentations ou éditer des images ou des vidéos, le PC demeure un incontournable. Je suis en accord avec cette vision et il est possible que le PC toutefois continue de se transformer, un objet comme la tablette Surface, à laquelle se branche de façon harmonieuse un clavier, semble un prototype transitoire vers le PC de demain, équipée d’un écran tactile et avec toutes les capacités de l’ordinateur.

Médias : le grand écran chez soi et toujours de meilleure qualité

Mon collègue Martin Lessard a flairé cette tendance pour des écrans plus grands et plus performants dans les communications du CES 2013. Deloitte décrit l’année 2013 comme une année de transition, où ce qui suivra la HD, soit la 4K, commencera son entrée sur le marché. Alors que la UHD (Ultra Haute Définition, comme en parlait ici Laurent LaSalle) ne sera mise en marché que dans quelques années, on parle même de 2020, avant la fin de 2013, une vingtaine de modèles de téléviseurs devraient être mis en marché par quelque 10 fabricants. Des contenus populaires, tels que les grands succès du cinéma, devraient être mis à la disposition des « adopteurs précoces et fortunés » qui se doteront de ces premiers modèles. Il faudra attendre en 2014 pour des services spécialisés, voire 2015 pour que des diffuseurs télé produisent des contenus en format 4K.

Télécommunications : le mobile scindé en deux marchés publicitaires

Deloitte prévoit que le marché publicitaire mobile sera scindé en deux marchés distincts, soit celui des téléphones intelligents et celui des tablettes. Selon les chiffres de Business Insider, le marché des téléphones intelligents pourrait générer des revenus de 4,9 milliards de dollars et celui des tablettes, 3,4 milliards. Jusqu’à maintenant, on regroupait le marché publicitaire mobile qu’il soit relié aux tablettes ou aux téléphones intelligents. Or, on commence à comprendre que la taille de l’écran fait une différence. Parce que même les hybrides, « phablettes » (un mot-valise composé de « phone » et « tablette ») ou autres offrent encore un écran plus petit que celui de la tablette standard. De plus, une très grande part des téléphones intelligents, environ 20 % des appareils selon les chiffres de Deloitte, ne sont pas fréquemment utilisés pour naviguer sur le web. Cela change grandement la donne, car pour les utilisateurs, la publicité par message texte demeurera la seule vraiment efficace. On voit donc comment les deux marchés peuvent se distinguer.

 La présentation qui résume les prédictions de Deloitte