Nadia SeraioccoMode, arts et technologie : une robe branchée sur Twitter pour Nicole Scherzinger

Par

 publié le 7 novembre 2012 à 10 h 50

Rien de mieux pour se démarquer et faire parler de soi dans les galas qu’une robe hors du commun. Or, la robe Twitter portée par Nicole Scherzinger (ex-Pussycat Dolls) a illustré de belle façon cette philosophie et a même rendu le concept interactif. Créée par CuteCircuit, la firme qui avait doté Katy Perry d’une robe illuminée en 2011, la robe Twitter diffusait des Tweets (#tweethedress) en temps réel grâce à 2000 DEL, 3000 brillants Swarovski et une commandite de EE, le réseau mobile 4G.

Des créations mode et technologie

CuteCircuit, une compagnie créée en 2004, a pour slogan « la mode du futur maintenant ». Ses designers, Francesca Rosella et Ryan Genz, présentent leur création mode et technologie sur les grandes scènes et comptent parmi leur fait d’armes la robe lumineuse de Katy Perry, mais aussi une robe téléphone avec carte SIM et antenne cousue à même le tissu, et les fameuses chemises lumineuses portées par le groupe U2 lors d’une récente tournée mondiale. Pour éblouir les foules plusieurs heures d’affilée et à répétition, ces vêtements se rechargent avec une fiche USB.

Un t-shirt qui affiche sa plus récente mise à jour Twitter ou Facebook…

Le designer de CuteCircuit explique que le premier outil de mise à jour de statut a été le t-shirt, support pour la maxime ou le clin d’œil qu’on porte pour envoyer un message à son entourage. Outil d’expression de soi… Cela existait bien avant que l’on entre dans l’ère de la mise à jour et de la publication instantanée de ses états d’âme sur les réseaux sociaux. Alors pour les créateurs de la compagnie, le concept du t-shirt branché sur Internet et capable d’afficher une opinion ou un état d’âme par un message Twitter ou un statut Facebook est la prochaine étape pour ce vêtement passe-partout. La recherche et le développement pour ce produit se font avec le soutien de la compagnie de spiritueux Ballantine’s, dont le slogan « Leave an impression » (Faites impression) semble tout désigné pour ce t-shirt destiné à faire tourner les têtes dans les bars. Pour mesurer l’intérêt du public, CuteCircuit propose aux éventuels acheteurs de faire connaître leur opinion sur Facebook, ou Twitter avec le mot-clic #tshirtOS.

Marketing mode, technologie et style de vie tout-en-un

Il y a dans les créations de CuteCircuit un croisement intéressant entre le marketing des nouvelles technologies et le monde de la mode. Car on peut comprendre l’intérêt pour EE ou pour une compagnie de téléphonie cellulaire de commanditer une création mode qui fera la promotion de son nouveau service et sera vue partout dans les médias et sur les réseaux. De la même façon, Ballantine’s, en commanditant la recherche pour le t-shirt OS, s’assure d’avoir du matériel vidéo, des clips et des photos à diffuser dans ses communautés et permet en quelque sorte à CuteCircuit de sonder son marché cible.

Les prototypes du 20e siècle

Electric Dress, 1957. Merci aux avancées de la technologie, les robes lumineuses sont beaucoup plus légères en 2012!

De la robe de princesse qui transforme celle qui la porte à la robe de lumière qui l’éclaire, quelques artistes se sont attaquées à produire des robes lumineuses bien avant l’existence des DEL. Atsuko Tanaka, une artiste japonaise associée au groupe Gutai, a marqué l’histoire de l’art en créant en 1957, Electric Dress, une robe composée de fils et d’ampoules, qui symbolisait la condition féminine, du kimono à la nouvelle technologie. Jana Sterbak (celle à qui Lady Gaga a emprunté l’idée de la robe de viande, une oeuvre de 1987, intitulée Vanitas) a aussi créé une robe électrifiée, composée de fil de fer et de lumières et intitulée I want you to feel like I do.

Comme quoi, il y a souvent dans les vêtements plus que des brillants et du tape-à-l’œil!

Autre source :

Robe Twitter dans le Huffington Post Canada

 

Futur, Gadgets, Innovation, Musique, Réseaux sociaux