Gina DesjardinsLa tendance du prêt-à-porter informatique

Par

 publié le 16 avril 2012 à 14 h 02

Photo provenant de la page « Project Glass » Sur Google+

Le 4 avril dernier, Google annonçait le prototype de ses lunettes en réalité augmentée « Project Glass » sur Google+. Ça me fait penser un peu aux lentilles de contact que des chercheurs développent depuis des années (voir mon billet Dans un avenir rapproché : les lentilles de contact connectées ).

Les lunettes fonctionneront sous Android. D’une simple commande vocale, on pourra retrouver son chemin, s’informer sur la météo, prendre des photographies, chercher ses amis à proximité, indiquer notre emplacement et faire des appels vidéo.

Je ne suis personnellement pas emballée par la vidéo démontrant les possibilités des lunettes dépourvues de lentilles. D’abord, parce que les utilisateurs devront porter des lunettes en tout temps. Puis, je ne souhaite pas particulièrement que tout le monde commence à parler tout fort à soi-même dans les lieux publics. On sent que ça s’en vient avec la popularité des fonctions vocales. Mais la démonstration des lunettes Google me semble pire puisque les fonctions sont surtout utiles en mobilité. On voit aussi qu’indiquer son emplacement grâce aux applications de géolocalisation, selon les développeurs, fera vraiment partie de l’habitude des utilisateurs.

Mais d’une façon ou d’une autre, les lunettes de Google ne sont qu’un seul produit parmi des dizaines du genre qui s’en viennent. C’est la tendance du « wearable computing » que certains ont traduit par prêt-à-porter informatique. Bientôt, nos souliers, bijoux et vêtements seront connectés. Bas chauffants, robe Bluetooth, espadrilles évaluant la performance, il ne semble pas y avoir de limite.

Avant de porter les lunettes Google, qui sont toujours en développement, on risque donc tous d’avoir des éléments connectés dans sa garde-robe. Qu’en pensez-vous?

 

Pour plus d’informations sur le sujet :

La section Les gadgets du mois sur le site de la conférence WT sur les « wearable technologies ».

Le site du symposium européen annuel sur le sujet, le ISWC (International symposium on wearable computers).

L’article « Lunettes Google : l’ère du « prêt-à-porter » informatique commence » par L’express.fr

Tendance