Martin LessardLe futur entre deux bouts de ficelles

Par

 publié le 9 mars 2012 à 14 h 09

Durant cette semaine de relâche, nous sommes allés en famille au Musée de la civilisation à Québec. Je tenais à participer à Follement techno!, une série d’activités conçues pour les jeunes.

« Technophiles ou néophytes, petits et grands curieux, venez découvrir et expérimenter sur le thème des technologies de l’information. »

En pensant plus aux enfants qu’à moi, je me suis dit : « Ouais, génial, allons découvrir la techno! Ça va les changer de la routine à la maison! »

  • Le spectacle Chez Général-Techno montrait un grand-père utilisant Skype.
  • Planète pixels montrait Google Earth sur écran géant
  • Météo 2.0 démontrait la technique télévisuelle de l’incrustation sur fond vert (green screen)

Rien à redire sur les activités. Par contre, mes enfants font déjà tout ça tous les jours… à la maison.

Un ange passe.

Il n’y a pas si longtemps, quand un musée montait une exposition sur la technologie, on pouvait être assuré d’être dépaysé, de perdre ses repères et d’avoir l’impression de goûter un morceau du futur. Le monde a changé beaucoup plus vite qu’on accepte de le voir.

Follement techno! n’avait nullement la prétention de nous faire visiter le futur, mais l’exposition montre tout de même à quel point ce futur est déjà présent. Et même, pour nous, déjà dépassé.

  • Chez nous, on n’utilise plus Skype, mais FaceTime sur nos appareils mobiles
  • Si Google Earth et Google map sont très utilisés depuis toujours, on passe lentement à OpenStreetMap (carte du monde entier librement modifiable)
  • PhotoBooth n’a plus de secret pour mes petits chérubins, et ce, sans avoir besoin d’un écran vert pour faire de l’incrustation

En fait, c’était plutôt une exposition sur le présent (« follement aujourd’hui » ou « follement comme chez vous » aurait été plus juste).

Même les morceaux de disques durs et les cartes mères exposés sous verre n’ont pas réussi à faire lever le sourcil de mes jeunes enfants, habitués qu’ils sont à les démonter eux-mêmes pour voir ce qu’il y a à l’intérieur.

Par contre, il y a une des activités qui a été un succès retentissant pour mes enfants! Et je ne l’aurais jamais deviné! C’est la station morse.

Avec un simple fil de cuivre, un poinçon et un électro-aimant, mes enfants ont passé au moins une heure à s’envoyer des messages codés.

Ils étaient épatés d’apprendre le code morse et d’entendre le son de la transmission! Quelle invention! Quelle innovation!

Ils en ont parlé toute la journée ensuite! Puis, ils ont ensuite envoyé des SMS à leurs cousins pour leur dire que ça, c’était super cool! (Ils ignoraient complètement le fait que j’étais en train de les filmer avec mon super Android HTC Sense 5 mégapixels avec une capacité de puissance se rapprochant des ordinateurs de la NASA qui ont mis les premiers astronautes dans l’espace – je ne fais vraisemblablement pas le poids!)

Comme quoi, hein!

Je crois que je ne leur achèterai pas le nouvel iPad, mais que je nettoierai plutôt deux pots de yaourt et mettrai une corde entre les deux…

Follement techno! – Une activité pour toute la famille, jusqu’au 11 mars au Musée de la civilisation à Québec.

Futur, Gadgets, Informatique, Internet, Société, Tendance