Billets publiés le 22 juin 2011

Martin LessardComment sauver Google TV?

par

 publié le 22 juin 2011 à 12 h 39

Depuis quelques années, plusieurs grands acteurs du web sont à la recherche du Graal de la télévision connectée sur Internet, et Google n’en fait pas exception. Une acquisition récente montre que la quête n’est pas terminée.

Le géant Google a acquis récemment la société SageTV, qui propose une interface de « gestion médias » (set top box) pour le foyer. Serait-ce un élément clé pour relancer Google TV, annoncé il y a un an?

Les ventes du Google TV sur le marché américain sont plutôt médiocres. On se rappelle que Google TV, c’est le web au petit écran. Mais centré autour du célèbre rectangle magique : la boîte de recherche. Cherchez et vous trouverez.

Google vous amène la vidéo trouvée sur le web directement à votre téléviseur. Que cette vidéo soit sur YouTube ou sur une grande chaîne télé n’a plus d’importance, Google TV vous l’offre dans ses résultats de recherche.

La télé connectée à Internet, c’est une inversion de la logique du « pousser », où le contenu est poussé par des programmateurs vers vous, à une logique de « tirer », où vous tirez vers vous ce que vous voulez voir. Là où Apple TV vous diffuse les vidéos stockées sur votre iTunes, Google TV prend tout ce qui bouge sur Internet (YouTube, Netflix, VOD, vidéo podcast) et le projette sur le petit écran : il vous donne accès à toute la longue traîne de l’offre audiovisuelle sur le réseau.

Sage Google TV

Cette plateforme est basée sur leur système d’exploitation Android et sur une version optimisée du navigateur Chrome. Votre téléviseur devient votre navigateur web et votre console de contrôle des flux télévisuels (on pourrait appeler ça des canaux de télé, mais ça fait tellement 2010) devient, via votre cellulaire comme télécommande, votre centre des médias qui vous donne accès à tous les contenus audiovisuels et à des « apps TV » qui personnaliseront votre expérience télévisuelle.

La nouvelle acquisition de Google, SageTV, lui apportera son expertise en gestion de syntonisation télé via un ordinateur et d’enregistrement de programme (DVR). Les rumeurs qui courent suggèrent que Google vient surtout chercher l’expertise de la gestion à distance de votre téléviseur, où que vous soyez, via le web. Et même de permettre la diffusion vers n’importe quel appareil (place-shifting).

L’intégration avec SageTV permettrait de faire vos enregistrements de n’importe où et sur n’importe quel appareil. En gros, Google TV vous donnerait accès à la télévision de partout. Votre cellulaire ou tablette Android, par exemple.

Probablement que Google TV réussira à nous rapprocher davantage de la télévision, en la transformant en « télé à moments perdus », une télé nomade qui occupe les trous vides dans notre horaire, sur la route, ou entre deux appels. Peut-être que l’achalandage se dispersera toute la journée et remplira les interstices de nos agendas.

Le filtre social est devenu le nouveau syntonisateur de contenu

Comme pour le web, Google, avec sa télé, propose de simplifier l’organisation de l’information : on met tout dans une base de données et on l’interroge. Pas de grille horaire, pas d’arborescence, seulement une boîte de recherche.

Si, dans un premier temps, on cherche évidemment les canaux professionnels des chaînes traditionnelles, on verra rapidement monter en flèche des canaux de webtélé – au début pour essayer, puis de plus en plus souvent par la suite parce que la qualité augmentera nécessairement.

La surabondance des canaux fera en sorte qu’une grille horaire sera de toute façon ingérable. Comment faire, effectivement, pour savoir ce qui est bon et souhaitable d’écouter? Probablement que notre réseau proche fera percoler la qualité, distillée par de multiples retweets et de « j’aime » sur les réseaux sociaux. Ces indices de « qualité » sont comme un guide horaire social, on ne retient que ce qui plaît à sa communauté.

Apps TV à venir

Le marché des télévisions connectées est loin d’être mature, mais il est probable que c’est de ce côté qu’il faille attendre les prochains développements. Déjà, les rumeurs courent qu’Apple cherche à lancer d’ici la fin de l’année un moniteur télé qui serait branché sur l’Apple TV et roulant sous iOS , et inclurait, comme pour le Google TV, la présence d’applications.

Quand on sait que ce sont les applications qui ont lancé l’iPhone, on peut se demander si, éventuellement, ajouter des plugiciels sur sa télé ne deviendrait pas le déclencheur majeur pour basculer vers la télé toute connectée.