Billets publiés le 8 juin 2011

C’est cette semaine que s’amorce le rendez-vous annuel des mordus de jeu vidéo, l’Electronic Entertainment Expo, autrement connu sous le sigle E3. L’événement permet aux membres de l’industrie de dévoiler de nouveaux jeux, et aux médias d’essayer des titres avant leur mise en marché.

La première journée étant traditionnellement réservée aux conférences des fabricants de consoles, voici ce qui a retenu mon attention lors des conférences de Microsoft et de Sony. Vous aurez la chance de lire mes réactions face à la présentation de Nintendo ce vendredi.

Microsoft : Kinect, Kinect, Kinect

Depuis son lancement en novembre dernier, la Kinect est devenue l’appareil électronique le plus rapidement vendu de l’histoire, selon le livre des records Guinness. Malgré son succès, la plupart des jeux développés spécifiquement pour le périphérique n’ont pas de quoi attirer les joueurs sérieux. Microsoft semble vouloir rectifier la situation, en ayant consacré la majeure partie de sa conférence sur la Kinect et la panoplie de jeux qui intégreront d’une façon où d’une autre sa technologie.

Reconnaissance vocale

La reconnaissance vocale, une caractéristique pourtant annoncée lors du dévoilement de la Kinect l’an dernier, retrouvera désormais sa place dans plusieurs jeux qui seront lancés prochainement. Non seulement il sera possible de faire notre choix de réponse à l’aide de commandes vocales dans Mass Effect 3, mais on pourra également donner les ordres à nos équipiers par la voix. De son côté, Ghost Recon : Future Soldier propose de personnaliser notre artillerie par le biais de commandes vocales. Le désassemblement de l’arme se fait simplement en écartant les bras. Il est ainsi possible de nommer les pièces une à une afin de les observer. Très intéressant.

Le futur tableau de bord de la Xbox 360, qui arbore la même apparence que Windows Phone 7 (Metro), sera également gouvernable par la voix. Non pas sans rappeler les commandes dictées à l’ordinateur dans la série Star trek, il suffit de mentionner le nom « Xbox » suivi d’un verbe et d’un mot-clé pour provoquer une action. Avec l’inclusion de Bing comme moteur de recherche sur la console, la phrase « Xbox bing X-Men » vous permet de recevoir la liste de tous les produits X-Men offerts sur la console : qu’il s’agisse d’un jeu en vente ou déjà installé, d’un film ou de tout autre produit consultable depuis la console.

Également

Tandis que Microsoft tenait à prouver à tout prix que la Kinect s’adressait aussi aux joueurs sérieux, elle a présenté un trop grand nombre de jeux sur rails (où il est impossible de contrôler ses déplacements), selon les commentaires que j’ai pu entendre à gauche et à droite. Heureusement, elle a su terminer sa conférence en grand avec le dévoilement de Halo 4, dont l’aperçu et la sortie prévue en 2012 laissent présager que le jeu est encore tôt dans son développement.

Sony : la vie suit son cours…

D’entrée de jeu, Jack Tretton a abordé le fiasco du PlayStation Network avec humilité. Il a d’abord accepté les remerciements des journalistes, dont certains préfèrent couvrir les catastrophes du genre. Il s’est ensuite excusé auprès des partenaires qui ont perdu des sommes colossales en l’absence du service, et auprès des consommateurs, élément vital au succès de PlayStation.

PlayStation Vita

La console portable devant succéder à la PSP s’appelle désormais PlayStation Vita, un nom qui signifie « vie » en latin. Aucun changement majeur par rapport à ce que Sony avait dévoilé en janvier dernier, outre le prix de détail suggéré de deux modèles : la PSV WiFi à 249,99 $ et la PSV WiFi / 3G à 299,99 $. À noter que ces prix sont les mêmes en dollars canadiens qu’au pays de l’oncle Sam. On peut s’attendre à voir le nouvel appareil en magasin à temps pour le temps des fêtes.

Du côté des jeux PSV, Sony a présenté un aperçu intéressant de ce qui pourrait être au lancement de la console portable : Uncharted : Golden Abyss, Ruin (aussi offerte sur PS3), ModNation Racers, Little Big Planet et Street Fighter X Tekken.

Également

Tout comme Microsoft, Sony a certes incité ses développeurs tiers à rendre leurs nouveaux jeux PS3 compatibles avec la PlayStation Move. L’intégration du nouveau système de contrôle (similaire à la Wii) laisse par contre à désirer sur certains titres. En particulier NBA 2K12, où l’on utilise la manette comme un pointeur afin de cibler le joueur à qui l’on désire passer le ballon.

L’annonce qui a retenu mon attention et qui m’a surpris est celle du téléviseur PlayStation : un écran de 24 pouces permettant à deux joueurs (portant les lunettes requises) de jouer en simultanée en voyant, en 3D, des points de vue différents de la partie. Par exemple, cette caractéristique nous permettrait d’affronter un ami dans un jeu en vision subjective sans devoir restreindre notre attention sur la moitié de l’écran. Pour 499,99 $, cette télé comprend deux paires de lunettes 3D, un câble HDMI et une copie du jeu Resistance 3.