Billets publiés le 7 juin 2011

Le WWDC (World Wide Developers Conference) se déroule en ce moment à San Francisco. L’événement annuel qui a attiré plus de 5000 développeurs a été lancé hier par une présentation donnée par Steve Jobs. On peut l’écouter dans la section événement sur le site Internet d’Apple. Plusieurs s’attendaient à l’annonce d’un nouvel iPhone, mais il n’en est rien. Cette fois, on nous a présenté uniquement des nouveautés côté logiciels, « l’âme de leurs produits », selon Steve Jobs, soit OS X Lion, iOS 5 et iCloud.

OS X Lion

Mac OS a maintenant 10 ans. En une décennie, le système d’exploitation a évolué et le nombre d’utilisateurs Mac également. Il y en aurait maintenant 54 millions. La courbe de croissance est assez impressionnante. La sortie de l’iPod en 2001 a sauvé Apple. La sortie de l’iPhone en 2007 et de l’iPad en 2010 a permis à la compagnie de séduire une toute nouvelle clientèle. Lors de l’achat d’un nouvel ordinateur, certains se sont plutôt tournés vers les Mac. Même s’il est loin derrière les propriétaires d’ordinateurs Windows, Apple est de moins en moins un petit joueur dans une classe à part.

Il y a 250 nouvelles fonctionnalités dans le nouvel OS. À la présentation, on s’est concentré sur 10 fonctions d’OS X Lion.  En voici quelques-unes.

D’abord une expérience plus riche avec les gestes multi-touch. On peut déjà en utiliser plusieurs avec le pavé tactile du MacBook, mais peu le font. Je conseille donc à tous de bien les apprendre avant de commencer à utiliser Lion puisqu’ils semblent être assez incontournables avec Lion. En voici quelques-uns.

Les applications pourront être plein écran et plusieurs pourront être ouvertes en même temps. Elles seront réunies sur le « Mission Control ». J’aime bien l’idée de pouvoir se créer plusieurs bureaux (desktops) différents. Plusieurs fichiers et fenêtres de navigations qui concernent un projet en particulier en cours peuvent donc être regroupés sur desktop 1, puis des fichiers différents en lien avec un autre projet sur desktop 2.  Il sera possible de tout laisser ouvert et de naviguer entre les deux.

J’aime aussi la fonction Reprise, qui permet de quitter une application sans rien fermer, puis la retrouver dans le même état en l’ouvrant de nouveau. Même ce qui était surligné aura été enregistré. Auto Save et Versions sont aussi intéressants. OS X fait des sauvegardes automatiques, mais garde aussi en mémoire toutes les versions précédentes.

Airdrop permet de partager rapidement des documents avec les gens se situant à une dizaine de mètres.

Mac OS X Lion sera offert à partir du mois de juillet via le Mac App Store au prix de 29,99 $.

iOS 5

Apple a commencé par donner quelques chiffres

- Apple a vendu plus de 200 millions d’appareils avec iOS. Ce serait donc le système d’exploitation pour mobile le plus répandu (44 %), suivi par Android (28 %).

- En 14 mois, la compagnie a vendu 25 millions d’iPad.

- Avec 15 milliards de chansons achetées dans l’iTunes Store, ce dernier serait considéré comme le plus grand marchand de musique au monde.

- 130 millions de livres électroniques vendus dans l’iBookstore (Ça inclut probablement les téléchargements des titres classiques gratuits).

- l’App Store contient 425 000 applications, dont 90 000 développées spécifiquement pour l’iPad.

- En moins de 3 ans, il y aurait eu 14 milliards de téléchargements d’applications.

- 2,5 milliards de dollars ont été redistribués aux développeurs d’applications (Apple garde 30 % des revenus, les développeurs récoltent 70 %).

- L’iTunes Store possède 225 millions de comptes de clients avec cartes de crédit.

Donc, le nouveau système d’exploitation pour appareils mobiles aurait plus de 200 nouvelles fonctionnalités. Encore une fois, on s’est concentré sur 10 nouveautés à la présentation.

La plus grosse nouvelle est qu’on n’aura plus besoin d’un ordinateur. Les appareils fonctionneront directement dès leur sortie de la boîte. Il sera donc possible de posséder un iPhone ou un iPad sans avoir d’ordinateur. Apple veut ainsi percer les marchés comme la Chine, où 70 % de la population ne possède pas de PC, mais voudrait bien un appareil mobile. Du même coup, la synchronisation vers iTunes se fera sans fil. Lorsque les deux appareils sont connectés sur le même réseau WiFi, dès que nos appareils seront sur une recharge, la sauvegarde va commencer.

Dans le nouvel OS, les notifications seront regroupées et elles ne feront plus d’interruption. Il y aura un Newstand pour l’achat et l’abonnement de magazines. Une section y sera consacrée dans l’App Store. Twitter sera également intégré à l’OS. En signant une fois, Twitter sera disponible dans les différentes applications. Il sera possible de tweeter des photos et des vidéos directement via l’application caméra. Celles-ci seront attachées aux messages Twitter (à la façon du nouveau service photo de Twitter). Il y aura une intégration Twitter pour le carnet d’adresses. Apple n’a pas mentionné si l’intégration Facebook pour les contacts fonctionnera encore.

Safari est le navigateur pour mobile dans 64 % des cas. Il y aura maintenant des onglets.

La liste de choses à faire, Reminders, offrira plus d’options, comme la possibilité d’associer un lieu pour avoir un rappel dans certains endroits uniquement.

Sur Flickr, il y aurait plus de photos provenant d’iOS que de tout autre appareil, sauf la Nikon D90, qui arrive au premier rang. Un bouton spécial sur l’écran verrouillé permettra d’accéder directement à l’appareil photo sans devoir mettre son mot de passe, et le bouton d’augmentation du volume pourra être utilisé pour prendre la photo. Des modifications pourront se faire directement sur la photo, comme zoomer, modifier l’exposition, recadrer, pivoter, changer le ton de couleur, etc.

iOS serait devenu la plateforme de jeux la plus populaire. Dans l’App Store, 100 000 jeux sont offerts. En 9 mois, ils ont atteint 50 millions d’utilisateurs pour le Game Center, qui permet de jouer en multijoueurs et de comparer ses résultats. Il a comparé le service à Xbox live, qui, après 8 ans, compte 30 millions d’utilisateurs (c’est un peu normal, compte tenu du fait que plusieurs propriétaires de téléphones peuvent aimer jouer quelques fois sans nécessairement vouloir le faire sur une console de salon). Facebook aura de la compétition, car il y aura maintenant des applications qui permettent de jouer à tour de rôle, comme le Scrabble.

Un peu comme le service connu des utilisateurs de BlackBerry, iMessage va permettre aux utilisateurs d’appareils iOS de communiquer entre eux par textes, photos et videos de façon cryptée via 3G ou WiFi. Un message de réception, une confirmation de lecture du message et autres seront disponibles.

iOS 5 pour iPhone 3GS, iPhone 4, iPod touch 3e et 4e génération et iPad 1re et 2e génération.

iCloud

iCloud permet d’entreposer du contenu dans le nuage tout en l’envoyant vers tout autre appareil sans fil. Le service sera intégré directement dans les applications. Steve Jobs a admis que Mobile Me n’était pas leur meilleur service, mais que ça leur a permis d’apprendre. Une fois l’adresse me.com entrée, tout se fera automatiquement. Ça fonctionne en envoyant les changements dans le nuage, puis en les poussant vers les autres appareils de l’utilisateur.

Les contacts, courriels et calendriers seront donc toujours synchronisés d’un appareil à l’autre. Pour le calendrier, ça le sera également vers les appareils avec lesquels on partage un calendrier.

iBooks avec iCloud permettra de continuer une lecture commencée sur iPad sur son iPhone en retrouvant le signet marqueur de page. Même principe pour les documents permettant de retrouver facilement la dernière version d’une présentation créée sur son iPad dans son iPhone et vice versa.

Avec Photo Stream, toutes les photos prises par un de ses appareils iOS seront envoyées directement vers ses autres appareils et vers son ordinateur, Mac ou PC. iCloud va conserver les dernières 1000 photos pendant 30 jours. Ces photos seront également accessibles via Apple TV.

iCloud sera gratuit. L’espace disponible sera de 5 Go, essentiellement pour les messages et documents, puisque ça n’inclut pas les photos, la musique, les livres et les applications achetées sur l’Itunes Store. Les développeurs peuvent utiliser iCloud pour leurs applications.

Tous les achats faits sur iTunes seront transférés via iCloud. Le téléchargement sur un autre appareil se fera en allant dans la section achat et en pressant sur l’icône nuage sur l’élément souhaité. On pourra choisir l’option automatique pour synchroniser tous les achats directement.

Si les chansons ont été achetées ailleurs que sur iTunes, ou si elles proviennent de CD transféré en fichiers numériques, il sera possible d’y accéder avec le service iTunes Match sans devoir transférer sa bibliothèque. Ce dernier tentera de reconnaître ses chansons parmi les 18 millions de titres de l’iTunes Store. En quelques minutes, les chansons seront disponibles en fichier audio amélioré (256 kbps AAC DRM-free).

iTunes Match sera 24,99 $ par année. Apple l’a comparé aux autres sur le marché (dont celui de Google, décrit par Laurent récemment).

iTunes pour iCloud est maintenant offert en version beta pour iPhone 4, mais sera offert à l’automne avec iOS 5.