Gina DesjardinsLa guerre des tablettes est officiellement lancée (CES 2011)

Par

 publié le 7 janvier 2011 à 12 h 00

L’an dernier au Consumer Electronics Show (CES), on nous présentait un nombre impressionnant de lecteurs de livres numériques. Mais en réalité, peu ont vraiment vu le jour. Certains n’ont pas eu le succès escompté, d’autres ont simplement décidé de ne pas aller en production. Il faut dire que la tablette d’Apple a été lancée peu de temps après la fin du CES. Avec le succès immédiat de l’iPad, plusieurs compagnies ont décidé de mettre leur effort sur le développement d’une tablette.

Cette année au CES, on est donc envahi par toute sorte de tablettes, provenant d’une trentaine de compagnies (grosses et petites) telles qu’Asus, Toshiba, Samsung, Augen, Coby, Cydle, Naxa Electronics, Aida ou Sylvania.  Le nombre de tablettes annoncées pour 2011 approche la centaine!

Selon les firmes de recherche, les ventes de tablette vont considérablement augmenter en 2011. Yankee Group prévoit une augmentation des ventes de 40 % aux États-Unis et la firme Forrester prévoit que les ventes vont doubler.

Apple, Google, Microsoft et les autres

Une bonne majorité des tablettes fonctionnent sous Android, le système d’exploitation de Google.  Évidemment, elles ne verront pas toutes le jour, mais on risque d’avoir le même problème qu’avec les téléphones intelligents Android : trop d’appareils différents utilisant différentes versions d’Android. Certaines compagnies lancent leurs tablettes avec Android 2.1, d’autres avec 2.2 ou 2.3. Les plus gros manufacturiers préfèrent attendre 3.0, la version optimisée pour les tablettes. Un véritable casse-tête pour les consommateurs, mais aussi les développeurs d’applications.

La tablette Android qui fait le plus de bruit au CES est XOOM de Motorola.

Quelques tablettes fonctionneront pour leur part sous Windows 7. Lors de sa conférence de presse, Microsoft a annoncé celles d’Asus et de Samsung. Mais encore là, la version du système d’exploitation adapté pour les tablettes n’est pas encore prête.

Je me demande alors si Apple ne risque pas de voler la vedette encore cette année. L’iPad 2, dont on entend de plus en plus parler, risque de sortir avant les tablettes sous Windows 7 et Android 3.0. Strategy Analytics Forecasts prédit d’ailleurs qu’Apple va garder 75 % des parts de marché.

Il faut dire que même si Apple n’est pas présente au CES, elle est tout de même partout. Autant dans les gros que les petits kiosques, on trouve une panoplie d’accessoires pour iPod, iPhone et iPad.

La compagnie canadienne BlackBerry propose pour sa part le PlayBook, une tablette utilisant son propre système d’exploitation.

Un représentant au kiosque d’Intel m’a également affirmé qu’un nouvel OS, qui sera entre autres utilisé par Nokia, sera annoncé prochainement.

HP (Hewlett-Packard) semble avoir décidé de suivre la stratégie d’Apple. La compagnie a invité des journalistes en marge du salon le 9 janvier pour présenter son système d’exploitation HP webOS, une version évoluée de Palm webOS (conçu à la suite de son achat de Palm). Selon plusieurs, la tablette PalmPad y sera lancée.

Notons que même la meilleure tablette, sur le plan des caractéristiques, ne pourra pas se tailler une place si elle n’a pas une boutique riche en applications. Les compagnies qui lancent un nouvel OS devront donc travailler fort pour attirer les développeurs.

La guerre des tablettes est donc officiellement déclarée! Qui la gagnera, selon vous?

Tendance