Billets publiés le 23 décembre 2010

Laurent LaSalleQuelques films geeks pour occuper vos vacances des Fêtes

par

 publié le 23 décembre 2010 à 14 h 21

On voit un thème récurrent parmi les films que nous présentent les chaînes généralistes à la télé : le temps des Fêtes est à nos portes. Si vous êtes comme moi, ces films vous rendent certes nostalgiques, mais leur étroite relation avec le concept de Noël et ses dérivés peut être ennuyeuse. Qu’à cela ne tienne, laissez-moi vous proposer une liste de films geeks inconnus, afin d’occuper les soirées de votre congé des Fêtes.

Pirates of Silicon Valley (1999)

Pirates of Silicon ValleyUn docudrame non pas sans rappeler The Social Network, Pirates of Silicon Valley raconte les débuts d’Apple et de Microsoft. On couvre l’essentiel de ce qui inspira le développement du premier Macintosh, jusqu’à son dévoilement en 1984. De l’autre côté, on nous présente comment Microsoft est parvenue à imposer DOS, pour ainsi devenir un incontournable du milieu informatique.

Le film met en vedette Noah Wyle (ER) dans le rôle de Steve Jobs et Anthony Michael Hall (The Breakfast Club) dans le rôle de Bill Gates. Malgré qu’il s’agisse d’un téléfilm, les deux acteurs sont très convaincants dans leurs rôles et la production a su prendre les moyens nécessaires pour rendre la reconstitution des événements de l’époque crédible.

Ce que j’ai trouvé respectable, c’est qu’on nous dépeint Jobs et Gates sans tomber dans la complaisance : même si les fanboys ont certainement leur préférence, aucun des camps n’en sort gagnant.

Un incontournable pour quiconque s’intéresse à l’informatique.

The King of Kong: A Fistful of Quarters (2007)

The King of Kong: A Fistful of QuartersSi vous préférez être face à un film où l’on retrouve le bon et le méchant, The King of Kong: A Fistful of Quarters saura vous satisfaire. Il s’agit d’un documentaire tournant autour de Donkey Kong, le premier succès arcade de Nintendo en Amérique du Nord, paru en 1981.

D’un côté, on a Steve Wiebe, un sympathique génie en musique (au piano et à la batterie), en sport (au baseball), en dessin et en mathématiques (ex-ingénieur). Après avoir perdu son emploi à Boeing, il occupe son temps libre à jouer à l’arcade Donkey Kong dans son garage.

De l’autre côté, on retrouve Billy Mitchell, un prétentieux vétéran du monde des arcades ayant établi des records mondiaux à Pac-Man, Donkey Kong, Donkey Kong Jr. et BugerTime. Au moment où Wiebe s’investit à Donkey Kong dans son garage, le record de Mitchell de 874 300 points établi en 1983 n’a toujours pas été surpassé. Le miracle est enregistré sur pellicule le 4 juillet 2004, alors que Wiebe accumule un total de 1 006 600 points.

L’organisme Twin Galaxies, aujourd’hui partenaire officiel de Guinness World Records, reçoit la bande vidéo de Wiebe et lui concède le titre de champion du monde. Évidemment, les contestataires (dont Mitchell) se font rapidement entendre, et trouveront le moyen d’invalider la preuve fournie par Wiebe. Celui-ci devra alors répéter l’exploit devant un public.

Un incontournable pour les mordus de jeux vidéo rétro.

The Wizard (1989)

The WizardCurieux de voir une bande-annonce de Nintendo de 100 minutes? Je parie que si! The Wizard est une fiction mettant en vedette Fred Savage (The Wonder Years), Jenny Lewis (Rilo Kiley) et Luke Edwards. Le film est surtout reconnu pour avoir introduit Super Mario Bros. 3 au marché américain.

Il faut savoir qu’à l’époque, même si le jeu était sorti depuis plus d’un an au Japon (lancé le 23 octobre 1988), Internet n’était pas là pour faciliter la transmission de l’information concernant le jeu. La seule façon de pouvoir savourer ce qu’allait devenir le jeu le plus vendu de l’industrie était de se rendre au cinéma.

The Wizard, c’est l’histoire de Jimmy, un jeune garçon souffrant d’une maladie mentale inconnue depuis la mort de sa soeur jumelle. Corey, son frère aîné, l’aide à s’échapper de l’institut psychiatrique où il est interné et le duo décide de fuguer vers la Californie.

Sur leur chemin, ils croisent Haley, une fille également en fugue qui se joindra au groupe. L’intrigue se poursuit alors que Jimmy démontre qu’il est surdoué aux jeux vidéo et que Haley et Corey décident de l’inscrire à Video Armageddon, un tournoi se déroulant en Californie et où le premier prix est un montant de 50 000 $. On prend alors quelques minutes pour nous vanter le Power Glove et le centre d’appel Nintendo avant d’arriver au tournoi et à son grand dévoilement, un jeu auquel aucun des finalistes n’a pu s’exercer : Super Mario Bros. 3.

Un incontournable pour les mordus de Nintendo.

Joyeux Noël

J’espère que cette courte sélection de films piquera votre curiosité. J’en profite pour vous souhaiter un joyeux Noël. Nous serons de retour le 29 décembre…