Billets publiés le 3 décembre 2010

Philippe MarcouxLe « nouveau » vieux journal pour Rupert Murdoch

par

 publié le 3 décembre 2010 à 14 h 40

Ça fait quelques jours que je veux vous parler de la nouvelle initiative de Rupert Murdoch, le grand patron de News Corp., qui veut lancer sous peu un nouveau quotidien qui devrait s’intituler The Daily et qui ne serait disponible que sur les tablettes numériques (comprenez l’iPad).

Je vais vous éviter l’analyse détaillée des centaines (milliers…) de raisons pour lesquelles je crois que c’est un projet voué à l’échec. Plusieurs chroniqueurs médias (Nathalie Collardde La Presse et David Carr du New York Times, entre autres) l’ont déjà très bien fait. Mais il faut tout de même que je prenne une minute pour souligner un aspect qui me dérange tout particulièrement dans ce projet : l’absence totale d’imagination.

Les plus vites parmi vous me diront de me brancher. Il n’y a pas si longtemps, j’écrivais que je ne comprenais pas qu’on décide d’investir temps et argent dans un média imprimé plutôt que dans un projet innovant sur Internet. Voilà une initiative « techno », Philippe, tu n’es pas encore content? Eh bien non, parce que le projet de Rupert Murdoch n’a rien d’une avancé technologique, c’est en fait la négation de tout ce qu’Internet offre de nouveau pour les médias. Ce que le patron de News Corp. (et donc propriétaire de Sky News en Grande-Bretagne, de Fox News aux États-Unis, du Wall Street Journal, du Times de Londres, du Sun de Londres, du Australian, du New York Post, etc.) propose, c’est un journal en papier sans papier. Pas de possibilité de partage des articles, pas de mise à jour après « l’heure de tombée », accessible sur une seule plateforme, pas de liens vers d’autres sources d’information! Wow, où est-ce que je m’abonne?

Je ne vais pas reprocher à qui que ce soit d’embaucher des journalistes, Dieu sait que les emplois sont rares dans le domaine. Mais la dernière chose dont la profession a besoin, c’est d’un nouveau média qui fonctionne selon les vieux modèles et qui, inévitablement, fermera ses portes avant longtemps. Ce qu’il nous faut, c’est un nouveau modèle d’affaires qui garantirait la viabilité financière des médias qui existent déjà. The Daily est tout, sauf ça, et c’est décevant.

Radio-Canada, version mobile

En parlant d’information sur Internet, Radio-Canada vient de revamper la version mobile de son site d’information. Vous y trouverez désormais des reportages vidéo, des informations régionales et des boutons pour partager vos articles favoris. La navigation est plus agréable sur cette nouvelle version, et vous pourrez maintenant lire les articles au complet sans avoir à cliquer deux ou trois fois pour obtenir la prochaine page.

Un reproche quand même : on y trouve pas de reportages radio, ni les carnets des journalistes, ni… Triplex. Ça viendra peut-être.