Gina DesjardinsMove ou Kinect? Et la Wii dans tout ça?

Par

 publié le 1 décembre 2010 à 12 h 04

Noël approche et on me pose de plus en plus de questions sur les systèmes de reconnaissance de mouvements. Plusieurs veulent savoir ce que je pense de la PlayStation Move ou de Kinect pour Xbox 360, ou bien s’ils peuvent continuer avec leur Wii.

La Wii, sortie en 2006 avec ses manettes avec la reconnaissance de mouvements, a permis de pénétrer un marché inexploité. Au lancement de la nouvelle console de Nintendo, plusieurs développeurs et éditeurs de jeux, comme Electronic Arts, n’y croyaient pas. Décidant de ne pas développer pour la console, ils ont manqué beaucoup de ventes et ont tenté de se reprendre par la suite.

La console Wii a trouvé sa place dans les familles, dans les centres pour personnes âgées et dans des centres de réadaptation physique. Plusieurs gros joueurs ont acheté une Wii comme console complémentaire pour jouer en famille ou entre amis.

Cherchant un moyen de ne pas perdre cette part de marché, PlayStation et Xbox ont donc chacun développé leur propre technologie.

PlayStation Move

Le contrôleur PlayStation Move, sorti en septembre, est similaire à la manette Wii, mais la technologie permet une reconnaissance plus précise. L’offre de jeux n’est cependant pas très intéressante. Personnellement, je n’ai pas eu de coup de cœur pour les jeux Move. J’ai l’impression que Sony, en essayant de jouer la carte « les gros joueurs aimeront notre technologie », a oublié de rendre ses jeux attrayants pour les jeunes et les joueurs occasionnels (ceux à qui ça devrait s’adresser). Au dernier salon E3, on nous a montré des images de Sorcery, un jeu en développement qui semble plutôt prometteur. Mais pour le moment, aucun jeu n’a vraiment attiré mon attention.

Depuis la sortie en septembre, 4,1 millions de systèmes Move ont été vendus.

À partir de 49,99$ (un seul contrôleur et sans la caméra).

Kinect pour Xbox 360

Kinect a, selon moi, l’avantage de s’adresser à un public précis. Les jeux sont attrayants pour les enfants, les adolescents et la famille. On ne tente pas de convaincre les gros joueurs que ça changera leur façon de jouer. On suggère plutôt que pour jouer en famille, la Kinect fait aussi bien l’affaire que la Wii.

http://www.youtube.com/watch?v=D3YC6NwsKkM

J’aime bien Kinect. Ça fonctionne et c’est intéressant de pouvoir avoir également une reconnaissance du bas du corps (par exemple pour les jeux de danse). Mais ça a des défauts. D’abord, on peut observer des délais dans plusieurs jeux. Pour la majorité des jeux, ce n’est pas trop grave. Mais parfois, ça peut devenir désagréable (surtout dans les jeux d’entraînement). De plus, ça prend beaucoup d’espace. Un minimum de six pieds entre le téléviseur et notre aire de jeu est nécessaire pour les jeux en solo, encore plus d’espace est demandé pour les jeux à deux. Un autre désavantage est de devoir rester dans l’espace attribué par le jeu. En s’amusant, les enfants oublient souvent, et le jeu arrête dès qu’ils sortent du cadre (trop proche, trop à gauche, trop à droite).

Malgré ces quelques défauts, j’ai eu beaucoup de plaisir à jouer à des jeux Kinect en groupe avec des enfants. Le plus drôle? Les captures de photos et de vidéos pendant qu’on joue. Un fou rire assuré à la fin de chaque partie.

La campagne marketing de Kinect jouit d’un énorme budget : 500 millions de dollars. Depuis son lancement au début de novembre, Microsoft en a vendu 2,5 millions. La compagnie croit pouvoir en vendre le double d’ici la fin de l’année.

Pour le moment, il manque un peu de titres, mais ceux disponibles sont à mon avis meilleurs que ceux de Move. Les jeux développés par Microsoft (Sports, Adventures, Kinectimals) et Dance Central d’Harmonix (mon favori!) sont les meilleurs jusqu’à présent.

Doit-on reléguer la Wii aux oubliettes?

Je ne crois pas. La Wii demeure la console qui a le plus de jeux intéressants pour les plus jeunes enfants. Si on cherche surtout des jeux divertissants pour les enfants ou la famille, la Wii demeure un bon choix. La précision est une chose, mais pour la plupart des joueurs occasionnels, l’important n’est pas dans la précision, mais bien dans le plaisir de jouer sans trop se casser la tête avec des contrôles trop compliqués.

Jeux vidéo, Tendance