Blogue de Karyne Lefebvre

Secrets de Père Noël

Lundi 24 décembre 2012 à 10 h 53 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

RC_Arts

Le père Nicolas Noël

Comme chaque année et depuis des millénaires, le père Noël prendra son envol ce soir pour distribuer des cadeaux à tous les enfants du monde.

Est-ce que le père Noël pense encore à nous quand on devient grand? Offre-t-il des cadeaux uniquement à ceux qui ont été sages cette année? Et m’apportera-t-il un iPad si je le lui demande?

Bien que le 24 décembre soit sa journée la plus chargée de l’année, j’ai eu la chance de discuter quelques minutes avec lui avant qu’il ne quitte le pôle Nord pour sa grande virée.

 

Père Nicolas Noël, est-ce que décembre est un mois très occupé pour le père Noël?

Oh! Décembre, c’est le mois où tout se conclut. C’est la réception du courrier,  la rencontre avec les petits amis pour parler un peu avec eux, les encourager à s’améliorer parce que mon objectif premier, c’est de faire en sorte qu’ils améliorent un petit quelque chose pour l’année qui vient.

C’est comme ça que vous réussissez à savoir si les enfants ont été sages?

Ah! J’utilise plein de petits trucs pour savoir s’ils sont sages. Mais en les rencontrant, j’en profite pour les féliciter pour les belles réalisations qu’ils ont faites pendant l’année qui vient de passer et pour voir ce qu’ils pourraient changer pour être encore plus sages.

Depuis quelques années, les enfants vous demandent plein de bidules électroniques qui coûtent cher, comme des lecteurs numériques et des tablettes. Comment choisissez-vous les cadeaux que vous offrez, père Noël?

Très bonne question! (Rire de père Noël) Effectivement, je ne peux pas donner n’importe quoi aux enfants. C’est pour ça que je leur dis de préparer une liste et de mettre leurs trois jouets préférés tout en haut et de faire plein de couleurs tout autour pour attirer mon attention. Mais surtout, de discuter avec papa et maman parce que moi, je dois écouter le cœur de papa et maman pour savoir s’ils sont d’accord avec ces choix. Et le cadeau que je donne à Noël, je ne le donne pas parce que les enfants ont été sages, mais parce que j’ai confiance en eux parce que je sais que durant l’année qui vient, ils vont faire grandir leur cœur. On appelle ça du renforcement positif! (Énorme rire de père Noël)

Père Noël, il y a des enfants et des adultes qui passeront peut-être Noël loin de leur famille cette année ou qui vivront un temps des Fêtes plus difficile…

Tu sais, quand la fée des étoiles m’a donné des pouvoirs magiques pour que je devienne le grand magicien à la barbe blanche, elle ne m’a pas donné tous les pouvoirs du monde. Mais je suis là pour encourager tous les gens et je dis toujours que notre différence peut faire toute la différence dans ce monde. Alors peu importe d’où vous êtes, peu importe en quoi vous croyez, croyez en vous en vous disant simplement le soir avant de vous coucher : « Je suis fier de moi. » Et vous verrez que sur cette terre, vous ferez toute la différence.

C’est vrai que vous êtes un sage, père Noël.

Je ne suis pas le papi de tous les enfants du monde pour rien!

En terminant, quand on devient grand, est-ce que le père Noël pense encore à nous?

En tout cas, moi je pense encore aux enfants même quand ils sont grands. J’ai d’ailleurs une petite histoire qui résume bien ce qui se passe : « On dit qu’entre 0 et 2 ans, on n’est pas trop sûr. À 4 ans, on me découvre. À 8 ans, on me questionne. À 12 ans, on ne me croit plus, à 16, on s’en fout. À 20 ans, c’est romantique d’y croire. À 40 ans, on veut y croire, mais c’est après 60 ans, lorsqu’on regarde les yeux des enfants, qu’on sait que j’existe vraiment. »

Joyeux Noël, père Noël!

Joyeux Noël à tous! (Ho! Ho! Ho! bien sonore du père Noël)

Le site officiel du père Nicolas Noël