Billets classés sous «Tripoli»

Vincent GrouLibye : Le sort incertain de Mouammar Kadhafi

par

 publié le 13 mai 2011 à 14 h 32

Le sort du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi soulève beaucoup de questions, vendredi, alors que le ministre italien des Affaires étrangères a déclaré qu’il était probablement blessé et qu’il ne se trouverait plus dans la capitale libyenne, Tripoli. Les autorités libyennes ont toutefois démenti ces affirmations, les qualifiant d’absurdes.

Mouammar Kadhafi n’a pas été vu en public depuis le 30 avril, alors qu’un de ses fils, Saif al-Arab, a été tué par une frappe de l’OTAN.

Comme le rapporte Storyful, la télévision d’État libyenne a diffusé mercredi des images de Mouammar Kadhafi, lors d’une réunion avec des responsables de son gouvernement, qui aurait eu lieu le jour même, soit le 11 mai.

S’agit-il d’une vidéo authentique? Les images ont-elles été trafiquées? L’événement s’est-il bien déroulé mercredi, comme l’affirme la télévision d’État? Les spéculations à ce sujet vont bon train sur Internet.

L’événement est d’autant plus particulier qu’il se serait déroulé à l’hôtel Rixos, où logent les journalistes étrangers. Ces derniers n’ont d’ailleurs eu vent de la présence du dirigeant libyen dans l’hôtel qu’après la réunion.

Le journaliste de la chaîne britannique Sky News Mark Stone a tourné une vidéo dans laquelle il montre la salle où la réunion aurait eu lieu.

Selon lui, les images montrées par la télévision libyenne sont authentiques. Il estime qu’une tromperie aurait requis « une organisation incroyablement complexe » et qu’il « aurait été trop difficile pour les autorités de tout mettre en place ». Il fait notamment remarquer qu’on peut voir, dans la vidéo (à 3 :45), des images en direct de la télévision libyenne, projetées sur un écran dans la salle.

Par ailleurs, rappelons que pour un suivi de la situation en Libye, les sites Feb17.info,  LibyaFeb17 et Alive in Libya, qui s’opposent au régime, continuent de faire des mises à jour de façon régulière.

Mise à jour, 14 h 45 : La télévision libyenne a diffusé vendredi soir un enregistrement audio dans lequel on peut entendre Mouammar Kadhafi affirmer qu’il se trouve dans un endroit « inatteignable ». Condamnant les bombardements de son quartier général, il ajoute que ceux-ci ne l’atteindraient pas, car il se dit porté « dans les coeurs de millions de Libyens ».

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouLa situation en Libye – vendredi 25 février 2011

par

 publié le 25 février 2011 à 16 h 00

Nous poursuivons notre couverture, via Internet, de la situation au Moyen-Orient, particulièrement en Libye. Les mises à jour les plus récentes se trouvent en haut de page.

16 h 25 : Ceci conclut notre couverture pour aujourd’hui. Bon weekend à tous.

16 h 00 : Fascinante entrevue avec Saïf al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi, réalisée hier, en anglais, par le journaliste turc Cuneyt Ozdemir. Le fils Kadhafi accuse notamment de « petits groupes terroristes » d’avoir créé un « État Mickey Mouse » à Benghazi. Il accuse également des « groupes terroristes islamistes » d’empêcher les jeunes filles d’aller à l’université.

Première partie

http://www.youtube.com/watch?v=9mNyIhg_png

Deuxième partie

http://www.youtube.com/watch?v=9yyVklCjdoE

Troisième partie

http://www.youtube.com/watch?v=RlC5vTtpfMI

15 h 50 : « Voici nos armes » déclare @Libya_United, en commentant cette photo.

 

15 h 35 : Autre vidéo qui montrerait une manifestation à Tripoli, aujourd’hui.

http://www.youtube.com/watch?v=4LMq75po2Mw

15 h 28 : Le premier ministre fera une déclaration sur la Libye vers 19 h ce soir, annonce sur Twitter son porte-parole Dimitri Soudas.

15 h 15 : Impressionnant album photo du Boston Globe.

14 h 35 : Autre vidéo filmée aujourd’hui à Tripoli. Des gens manifestent au sortir de la prière. Ils sont dispersés lorsqu’éclatent des coups de feu.

14 h 00 : Autre vidéo tournée aujourd’hui à Tripoli, dans laquelle des manifestants se font tirer dessus.

13 h 45 : Cette vidéo montrerait des échanges de tirs dans le secteur de Souk al-Jouma, à Tripoli.

12 h 45 : Mouammar Kadhafi est apparu sur la place Verte, à Tripoli, vendredi, pour appeler le peuple à protéger la Libye et ses intérêts pétroliers. Des images diffusées par la télévision libyenne l’ont montré en train de demander à ses partisans de se préparer à défendre le pays et ses installations pétrolières. Il a affirmé que son régime triompherait de l’ennemi et que tous les dépôts d’armes seraient ouverts pour armer le peuple.

Image : http://english.aljazeera.net/

12 h 20 : Le ministère canadien des Affaires étrangères a mis à jour ses avertissements et ses recommandations pour la Libye. J’attire votre attention sur le deuxième paragraphe : « La route vers l’aéroport international de Tripoli est impraticable et la situation à l’aéroport est extrêmement chaotique; les Canadiens ne doivent pas essayer d’atteindre l’aéroport en ce moment. » Donc, comment pourront-ils prendre l’avion nolisé qui s’en vient les chercher?

 

11 h 40 : Nouveau site pour suivre la situation en Libye : Free Libya Together. Il s’ajoute à Feb17.info, LibyaFeb17.com et Alive in Libya.

10 h 55 : Témoignage audio, traduit en anglais, d’un homme qui affirme que des gens qui voulaient manifester pacifiquement à Tripoli ont été accueillis par des tirs d’armes à feu et de gaz lacrymogènes.

10 h 50 : Le correspondant de Radio-Canada Jean-François Bélanger est parvenu à entrer en Libye, au cours des dernières heures. Vous pouvez le suivre sur Twitter : @belangerjf.

10 h 45 : Cette vidéo mise en ligne par Storyful montrerait un manifestant blessé aujourd’hui, à Tripoli.

 10 h 15 : Martin Chulov @martinchulov correspondant du Guardian au Moyen-Orient et présent en Libye, confirme les informations qui circulaient plus tôt, selon lesquelles l’aéroport de Mitiga, dans l’est de Tripoli, est tombé aux mains des anti-Kadhafi. Comme je le mentionnais dans mon billet d’hier, on peut voir, via Google Earth, des images satellites de cet aéroport qui datent du 22 février dernier. Il s’agit de télécharger et d’exécuter ce fichier KML.

10 h 00 : Le Guardian affirme que le gouvernement britannique a soudoyé des responsables libyens à l’aéroport de Tripoli afin de pouvoir évacuer ses ressortissants.

9 h 55 : Euronews a recueilli les témoignages de Bosniaques qui ont pu être évacués de Libye.

9 h 40 : Cette vidéo, mise en ligne hier mais non datée, montrerait des manifestants qui essuient des tirs à Gharyan, au sud de Tripoli.

9 h 35 : À lire sur Radio-Canada.ca : l’évacuation des Canadiens coincés en Libye connaît des ratés.

9 h 20 : Les messages de détresse se multiplient sur Twitter. @ChangeInLibya : « OÙ EST L’ARMÉE LIBYENNE.. OÙ SONT LES VILLES LIBÉRÉES.. ARRÊTEZ DE CÉLÉBRER ET VENEZ D’ABORD NOUS AIDER À TRIPOLI! »

@AliTweel : « Tripoli est attaquée par des pro-kadhafi; ils tirent mais les policiers essaient d’empêcher les manifestants de sortir, ils leur demandent de rentrer chez eux »

9 h 05 : Plusieurs messages sur Twitter et dans des agences de presse font état de tirs intenses à Tripoli. Il y aurait plusieurs morts et blessés.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouLa situation en Libye – jeudi 24 février 2011

par

 publié le 24 février 2011 à 11 h 08

Nous poursuivons notre couverture, via Internet, de la situation au Moyen-Orient, particulièrement en Libye. Les mises à jour les plus récentes se trouvent en haut de page.

16 h 15 : Ceci conclut notre couverture de la Libye pour aujourd’hui. Bonne soirée!

Mise à jour, 16 h 00 : Plusieurs informations non confirmées ont fait état de prisons souterraines, desquelles des centaines de prisonniers auraient été libérés au cours des derniers jours. Cette vidéo montrerait une de ces prisons.

Mise à jour, 15 h 45 : Le Guardian propose un lien vers cette carte mise en ligne par @iyad_elbaghdadi. Elle montre notamment les villes et les secteurs qui auraient été libérés par les opposants et ceux qui sont toujours sous l’emprise de Kadhafi (cliquez sur la carte pour la voir en entier) :

Mise à jour, 15 h 25 : Cette vidéo aurait été tournée hier à l’aéroport de Benghazi, qui aurait été le lieu d’intenses combats entre opposants et mercenaires. Vous pouvez la voir avec sous-titres anglais sur Libya17Feb.

Mise à jour, 15 h 05 : Le site Alive in Libya propose maintenant une traduction en français de ses billets. La traduction est imparfaite, mais l’effort vaut d’être souligné.

Mise à jour, 14 h 55 : Une série de photos qu’un internaute affirme avoir prises ce soir dans les rues de Tripoli. On peut y voir des manifestants, des scènes de casse, ainsi qu’un graffiti hostile à Kadhafi.

Mise à jour, 14 h 50 : Storyful signale que de nouvelles images satellites sont également disponibles pour Benghazi. Elles ont été prises hier, 23 février. Vous pouvez télécharger ce fichier KML pour les voir dans Google Earth.

Mise à jour, 14 h 45 : Ces photos montrent des gens qui nettoient des rues à Benghazi. Retour au calme?

Mise à jour, 13 h 35 : Al Jazeera English a mis en ligne cette vidéo où on entend, avec traduction en anglais, les 7 premières minutes de la déclaration faite à la télévision nationale par Mouammar Kadhafi. Déclaration au cours de laquelle il a accusé Al-Qaïda de fomenter la rébellion au pays et de droguer la jeunesse libyenne.

À ce sujet, le Lede rapporte qu’un compte Twitter qui parodie Al-Qaïda a publié ce désopilant message : « Désolé si je n’ai pas été très présent sur Twitter ces derniers temps. J’étais occupé à droguer et à armer les Libyens. »

Mise à jour, 13 h 15 : Alive in Libya propose un lien vers une webdiffusion en direct de Benghazi.

Mise à jour, 13 h 05 : Ces images, diffusées par CNN, montrent un important rassemblement survenu hier à Benghazi (les premiers commentaires dans les blogues faisaient état d’une manifestation tenue aujourd’hui. Toutefois, CNN a confirmé qu’elle avait bel et bien eu lieu hier).

Mise à jour, 12 h 25 : Cette vidéo aurait été filmée aujourd’hui à Zaouia, où de violents affrontements ont été signalés.

Mise à jour, 11 h 10 : Comme le souligne Storyful, de nouvelles images de Tripoli sont disponibles sur Google Earth. Vous pouvez les voir en téléchargeant ce fichier KML. Il s’agit d’images prises le 22 février. Les anciennes images dataient d’août 2010. Il est intéressant de comparer les nouvelles images avec les anciennes, qu’on peut encore voir en utilisant Google Maps.

Storyful souligne avec justesse que les images de l’aéroport international de Mitiga, en banlieue est, semblent révélatrices. On peut notamment y voir des avions, qui semblent être des Hercules C130, en plus grand nombre qu’en août dernier.

22 février 2011 :

Août 2010 :

Une autre image montre des avions de chasse qui semblent prêts à être déployés :

Sur ces autres images, on peut voir qu’en août 2010, au moins trois hélicoptères Chinook étaient stationnés sur le tarmac. Il y a deux jours, ils n’y étaient plus. Peut-être étaient-ils dans les airs, en train de transporter des mercenaires, comme l’ont affirmé des vidéos mises en ligne et montrant des Chinook dans le ciel de Tripoli.

Août 2010 :

22 février 2011 :

N’hésitez pas à me faire signe si vous trouvez d’autres informations intéressantes dans ces nouvelles images.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouLa situation en Libye, mercredi 23 février

par

 publié le 23 février 2011 à 13 h 34

Nous poursuivons notre couverture, via Internet, de la situation au Moyen-Orient, particulièrement en Libye. Les mises à jour les plus récentes se trouvent en haut de page.

16 h 25 : Ceci conclut ma couverture de la Libye pour aujourd’hui. Bonne soirée et à demain.

Mise à jour, 16 h 15 : Cette vidéo a, semble-t-il, été tournée à l’ambassade de Libye au Maroc. Des diplomates libyens s’en prennent à un portrait de Mouammar Kadhafi.

Mise à jour, 16 h 10 : Cette vidéo montrerait un hélicoptère transportant des mercenaires vers Fashloum, un quartier de Tripoli.

Mise à jour, 15 h 55 : Voici un courriel que m’a fait parvenir une internaute dont le père travaille en Libye. Elle illustre la difficulté, pour les Canadiens qui ne sont pas à Tripoli, d’être rapatriés :

« Mon père travaille pour une compagnie internationale et est présentement coincé à Benghazi en Lybie.  Nous eu avons la chance, malgré des communications difficiles, de lui parler à plusieurs reprises depuis le début des conflits.

Je voudrais préciser qu’il y a plusieurs Canadiens qui ne se trouvent pas à Tripoli et qui ne pourront pas quitter par l’avion prévu à cet effet.  À Benghazi, seulement pour la compagnie en question, 40 Canadiens s’organisent eux-mêmes pour quitter le pays, avec l’aide de Libyens.  Leur plan est de traverser les frontières par l’Égypte ou possiblement partir par bateau pour se rendre sur l’île de Malte.
 
Il est déplorable qu’aucun plan d’urgence n’ait été fourni ou confirmé ni par le siège social de la compagnie et ni par l’ambassade canadienne dans leur cas. »

Mise à jour, 14 h 05 : Nos collègues de la CBC rapportent les propos du ministre démissionnaire de la Justice Libyen, qui a déclaré à une journaliste du quotidien suédois Expressen avoir la preuve que le colonel Kadhafi a lui-même ordonné l’attentat de Lockerbie, en 1988. Le vol 103 de la Pan Am avait explosé au-dessus de l’Écosse, tuant les 259 personnes qui se trouvaient à bord et 11 au sol.

Mise à jour, 13 h 55 : Cette vidéo montre des victimes enterrées par des proches, le 22 février, sur le bord de la mer, à Tripoli. Les tombes sont creusées dans le sable puis recouverte de ciment, sur lequel les noms sont inscrits.

Mise à jour, 13 h 40 : L’instabilité en Libye a provoqué une flambée des prix du pétrole sur les marchés.Par ailleurs des informations, non confirmées, ont circulé, selon lesquelles Mouammar Kadhafi aurait ordonné de saboter des oléoducs. Cette carte montre les oléoducs en Afrique du Nord.

Mise à jour, 12 h 45 : Les informations pour l’évacuation des Canadiens en Libye se trouvent sur cette page du ministère des Affaires étrangères.

Mise à jour, 12 h 15 : Des sites tentent de tenir un décompte des victimes des manifestations. Le document Killed in Libya a pour le moment réussi à confirmer l’identité de 59 victimes. On est encore loin des chiffres avancés par des ONG comme la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, qui craint un bilan de plusieurs centaines de morts. De son côté, Slate Afrique parle de 10 000 morts et de 50 000 blessés, d’après un représentant libyen de la Cour pénale internationale. Pour sa part, le site Libya Remembers a mis en ligne une page à la mémoire des victimes. 

Mise à jour, 12 h 00 : Cette vidéo montrerait des mercenaires, casqués de jaune, en train d’effectuer des raids dans des logements, à Benghazi. Selon la description, elle a été tournée le 17 février, mais certaines sources affirment que que la scène a eu lieu hier.

Mise à jour, 11 h 20 : Cette vidéo mise en ligne hier montrerait l’édifice du ministère libyen de l’Intérieur en proie aux flammes.

Mise à jour, 11 h 15 : Cette vidéo mise en ligne par @Libya_United montrerait des hélicoptères en patrouille dans le ciel de Tripoli, hier, 22 février.

Mise à jour, 11 h 10 : Selon Times of Malta, un avion en provenance de Libye s’est vu refuser la permission de se poser à Malte et a dû faire demi-tour. L’appareil transportait 14 passagers. Selon des informations non confirmée, la fille de Mouammar Kadhafi, Aisha, se trouvait à son bord.

Mise à jour, 10 h 50 : Après Feb17.info et LibyaFeb17.com, un autre site permet de suivre l’évolution de la situation en Libye en agrégeant des nouvelles, des images et des vidéos. Il s’agit d’Alive in Libya, un projet de Small World News, qui nous a également donné Alive in Afghanistan, Alive in Baghdad, Alive in Egypt, Alive in Gaza, Alive in Mexico et Alive in Tehran.

Mise à jour, 10 h 40 : Mon collègue Akli Aït Abdallah est en Égypte et se dirige vers la frontière libyenne pour témoigner notamment de l’exode de millier d’Égyptiens qui fuient la Libye pour rentrer chez eux. Vous pouvez voir ses premières photos sur son blogue.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouLibye : La situation s’envenime

par

 publié le 21 février 2011 à 11 h 54

Nous continuons de suivre, via Internet, les manifestations au Moyen-Orient, particulièrement en Libye, où la situation est en train de devenir de plus en plus chaotique. Les mises à jour les plus récentes se trouvent en haut de page.

15 h 50 : La BBC propose un arbre généalogique de la famille Kadhafi.

15 h 35 : Vidéo des deux chasseurs libyens et de deux hélicoptères civils qui se sont posés à Malte et dont les passagers et membres d’équipage ont demandé asile. Ils auraient refusé de tirer sur des manifestants.

Autre vidéo ici, images fournies par Times of Malta.

15 h 25 : Feb 17 publie deux lettres d’individus qui affirment être des résidents de Tripoli et qui témoignent de raids aériens et d’attaques de mercenaires étrangers.

15 h 20 : Cette vidéo mise en ligne aujourd’hui est simplement identifiée « Tripoli, zone de guerre » :

http://www.youtube.com/watch?v=iQV7K1XmwpM

15 h 05 : Cette vidéo montrerait un hélicoptère filmé aujourd’hui dans le ciel de Tripoli. Des informations sorties plus tôt affirmaient que des manifestants avaient essuyé des tirs aériens.

14 h 55 : Comme le rapporte Le Monde, des données compilées par les firmes Renesys et Arbor Networks, les autorités libyennes semblent couper Internet pendant la nuit. Selon Renesys, la stratégie des autorités est incertaine, car ces déconnexions ne font que souligner son incapacité à contrôler le flot d’information.

14 h 50 : Cette vidéo montrerait un poste de police incendié par des manifestants aujourd’hui à Tripoli :

http://www.youtube.com/watch?v=aZnIKUiUyew

14 h 30 : Nouvelle animation de l’AFP, La Libye.

14 h 10 : Une série de témoignages audio donnés à des médias par des gens qui affirment avoir été témoins des manifestations. Dans un autre message, plus récent, une femme lance un appel à l’aide à la communauté internationale.

13 h 05 : Cette vidéo montrerait des tireurs embusqués dans un quartier de Tripoli, lundi.

http://www.youtube.com/watch?v=pZri-Dho7RU

13 h : Voici un compte-rendu, en anglais, de la conversation téléphonique de ce matin entre le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, et le colonel Kadhafi.

12 h 45 : Une nouvelle figure de proue du soulèvement? Cette vidéo, dont la description affirme qu’il sNagit d’une entrevue avec la BBC, montre un jeune Libyen qui lance un appel à l’aide à la communauté internationale. Il demande à la journaliste de « dire au monde entier ce qui nous arrive ». Lundi matin, la nébuleuse Anonymous a déclaré qu’elle le reconnaissait comme étant « le représentant légitime du peuple Libien ».

http://www.youtube.com/watch?v=UyIyz44oKQQ

12 h 10 : Vidéo très troublante que les opposants au régime Kadhafi font circuler. Je ne suis pas en mesure de vérifier son authenticité. Elle montrerait les corps calcinés de militaires qui auraient refusé de s’en prendre à des manifestants. ATTENTION : IMAGES TRÈS DURES.

11 h 55 : Je vous signale à nouveau le site Feb 17, qui avait été désactivé la semaine dernière avant d’être remis en ligne. Le site est tenu par un groupe qui s’est nommé The Libyan Youth Movement (mouvement de la jeunesse libyenne) et est très riche de contenu en provenance du web. C’est autour de ce site que le mouvement de révolte semble en train de se cristalliser.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb