Billets classés sous «talibans»

Bahador ZabihiyanMalala va mieux et veut continuer son combat

par

 publié le 4 février 2013 à 21 h 05

Malala Yousafzai, l’adolescente pakistanaise qui avait survécu à un attentat perpétré par des islamistes radicaux en octobre dernier, va mieux et elle compte continuer son combat pour l’alphabétisation des jeunes filles, a-t-elle fait savoir dans une série de vidéos mises en ligne sur YouTube, lundi. 

« Je peux parler et je vais mieux de jour en jour. C’est seulement grâce aux prières des gens », affirme-t-elle, dans sa déclaration publiée sur le compte YouTube de l’organisation non gouvernementale Vital Voices Global Partnership. Elle considère qu’elle a eu droit à une « seconde vie », après avoir survécu miraculeusement à l’attentat. Elle demande aussi aux gens de faire des dons à Vital Voices Global Partnership, qui a mis en place une bourse en son nom. Les fonds récoltés permettront à des jeunes filles comme Malala d’avoir accès à l’éducation.

La vidéo a été tournée le 22 janvier, et elle a été mise en ligne lundi :

Depuis, Malala, qui séjourne à l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham, a subi deux opérations chirurgicales, selon ce que rapporte l’établissement qui soigne surtout les soldats britanniques blessés au combat.
Malala a reçu une balle en pleine tête, alors qu’elle se trouvait dans un autobus scolaire au Pakistan. Les talibans avaient estimé qu’elle représentait « la pensée occidentale », car elle dénonçait les restrictions imposées par ces derniers sur l’éducation des jeunes filles.
Une partie de sa boîte crânienne a été détruite et les chirurgiens ont remplacé la partie manquante par une plaque de titane. Une prothèse auditive a aussi été implantée dans son oreille gauche, qui avait été grièvement endommagée le jour de l’attentat. Les deux opérations auront duré en tout cinq heures.

Les images des deux interventions chirurgicales :

« Malala se porte très bien, heureusement, elle recevra son congé de l’hôpital très bientôt », a déclaré la neurochirurgienne Anwen White, par voie de communiqué publié lundi par l’hôpital britannique.
« Je me sens bien et je suis contente que les deux opérations aient été un succès. On ne dirait pas que j’ai subi une grosse opération», a ajouté Malala, selon le communiqué de presse de l’hôpital.

L’entrevue de Malala après ses deux opérations :

Selon son médecin, elle n’a pas eu de séquelles cognitives et elle devrait être en mesure de retourner à l’école, et surtout de continuer son combat pour l’alphabétisation des jeunes filles.
« Je veux servir, je veux servir le peuple. Et je veux que chaque fille, chaque enfant reçoivent une éducation », dit l’adolescente de 15 ans.
Malala a également fait une déclaration en ourdou, et une autre en pachtou, deux langues parlées au Pakistan et dans une partie de l’Afghanistan.
Dans sa déclaration en ourdou, Malala affirme qu’elle est prête à «se sacrifier de nouveau» afin que tous les enfants puissent avoir accès à l’éducation, relève la journaliste de Channel 4 News, Fatima Manji.

Pour me joindre : bahador.zabihiyan@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Suivre @bahadorz Suivre @surleweb

Vincent GrouAfghanistan : OTAN et talibans s’affrontent sur Twitter

par

 publié le 14 septembre 2011 à 12 h 00

C’est le Guardian qui est le premier à avoir fait le constat.

Les attaques d’insurgés afghans, lancées mardi dans la capitale Kaboul, qui ont fait au moins 27 morts et duré 20 heures, se sont transportées sur Twitter.

En effet, une véritable joute verbale est en cours entre un compte Twitter lié à l’OTAN et des comptes de talibans.

Le tout a commencé lorsque le compte de la FIAS, la Force internationale d’assistance à la sécurité @ISAFmedia (qui publie généralement des communiqués stériles de nature militaire, souligne le Guardian) a répondu à une déclaration d’un porte-parole des talibans : « […] combien de temps les talibans mettront-ils la population afghane en danger? », a-t-il demandé.

Le message a entraîné une réponse de la part du compte taliban @ABalkhi, qui a accusé l’OTAN de mettre la population afghane en danger depuis les 10 dernières années.

Réponse d’@ISAFmedia, citant un rapport de l’UNAMA (mission d’assistance à l’Afghanistan de l’ONU) à l’appui : les insurgés sont la cause de 80 % des morts de civiles.

Réplique d’@ABalkhi : « L’UNAMA est une entité de qui? De moi ou de vous? », demande-t-il avec sarcasme, pour souligner qu’il considère le rapport biaisé.

Les échanges directs ont ensuite cessé, note le Guardian, qui précise qu’@ABalkhi a continué de tenter de marquer des points, en se moquant d’un article de CNN selon lequel le Pentagone jugerait l’insurrection « moins efficace » cette année.

@ISAFmedia a par la suite relancé les hostilités en publiant un lien vers une vidéo de l’OTAN qui montre le général John Allen, commandant des forces internationales en Afghanistan, s’enquérir de l’état de ses troupes après l’attaque des talibans contre l’ambassade américaine et le quartier général de la FIAS. « Est-ce que ton patron fait ça? » demande @ISAFmedia à @alemarahweb, un autre compte taliban.

Ce dernier message n’avait pas eu de réplique de la part des talibans au moment d’écrire ces lignes.

Comme le mentionne le Guardian, si les tentatives officielles de dialogue avec les insurgés ont échoué, il semble que les talibans et la FIAS sont capables de se parler directement, mais dans des termes qui laissent difficilement croire à une résolution prochaine du conflit.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Catherine BolducLa revue du web – 12 mai 2011

par

 publié le 12 mai 2011 à 16 h 16

La revue du webQuand Facebook tente de ternir la réputation de Google

Le site de réseautage social a admis avoir embauché une firme de relations publiques bien connue aux États-Unis pour inciter des journalistes et des blogueurs à publier des articles critiquant le service Social Circle de Google.

Êtes-vous courtois au volant?

Dans le cadre de la Semaine de la courtoisie, la Société de l’assurance automobile du Québec vous propose d’évaluer votre comportement sur la route en répondant à un questionnaire en ligne.

Bienvenue sur Facebook, sauf si vous vous appelez Mark Zuckerberg…

Un avocat d’Indianapolis spécialisé dans les faillites d’entreprises affirme que son compte Facebook a été supprimé le 9 mai pour usurpation d’identité. Son nom est Mark S. Zuckerberg, une unique initiale le différencie donc du Mark E. Zuckerberg qui a fondé le réseau social.

Le système d’exploitation de Google sur ordinateur bientôt lancé

Le géant californien va lancer son système d’exploitation le mois prochain. Celui-ci a la particularité de fonctionner avec des logiciels et des données à distances en s’appuyant sur « l’informatique dans les nuages », soit sur des serveurs décentralisés.

Android : les meilleures applications à télécharger

Le site Tom’s Guide dresse la liste des 50 meilleures applications à télécharger gratuitement sur Android.

Les services secrets américains sur Twitter

Le U.S. Secret Service, l’organisation qui a notamment comme mandat d’assurer la sécurité du président des États-Unis, possède maintenant un compte sur le site de microblogage (@SecretService). L’organisation utilisera principalement cet outil pour publiciser ses activités de recrutement et publier des communiqués de presse.

Et des talibans aussi!

Un compte Twitter a été mis sur pied pour rapporter des attaques effectuées par des talibans. Des informations « souvent fortement exagérées », précise le Guardian.

Google ne rigole pas avec les titres

Un article de The Atlantic qui se penche sur le titrage (et des jeux de mots qu’ils contiennent souvent) à l’heure des moteurs de recherche.

Ces développeurs français qui émigrent au Québec

L’industrie du jeu vidéo attire plusieurs Français dans la Belle province. Quelques uns d’entre eux expliquent les raisons de leur choix.

Pour me joindre :

Avec Florent Daudens