Billets classés sous «News of the World»

Le groupe de pirates informatiques, qui s’est attaqué lundi au site du journal The Sun (propriété de News Corp) en guise de représailles au scandale des écoutes électroniques, a fait savoir jeudi qu’il détenait l’équivalent de 4 Go de courriels obtenus grâce au piratage du serveur du journal.

L’information a été publiée sur le compte Twitter @anonymouSabu, qui appartient à l’un des présumés leaders d’Anonymous et LulzSec.

Mais LulzSec a finalement décidé de ne pas diffuser les courriels pour éviter que cela ne compromette les procédures judiciaires auxquelles News Corporation et ses filiales font face, selon un message mis en ligne sur le compte Twitter @anonymousRC.

Deux heures plus tard, LulzSec a écrit sur son propre compte « travailler avec certains médias à qui [il a] donné un accès exclusif à des courriels de News of the World ».

Selon un expert en sécurité de l’information, interviewé par The Guardian, le piratage de ces courriels pourrait effectivement compromettre leur utilisation en cour. News Corporation, société mère de News International qui publie The Sun, pourrait arguer que la sécurité de ses archives a été compromise, ce qui les rendrait inutilisables, indique-t-il. Tout dépend de l’endroit d’ où les courriels ont été tirés.

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb

Crédit : Storyful

Le magnat de la presse Rupert Murdoch, son fils James et l’ex-rédactrice en chef Rebekah Brooks comparaissent aujourd’hui devant les parlementaires britanniques, dans le cadre du scandale des écoutes téléphoniques du défunt tabloïd News of the World.

Lundi soir, le site du journal The Sun, propriété de News International (branche britannique de News Corp, le groupe de Murdoch), a été momentanément piraté.

L’attaque a été revendiquée par Lulz Security, un groupe de pirates informatiques qui s’est notamment fait connaître en s’en prenant notamment aux sites de la CIA, du FBI, du Sénat américain, des chaînes américaines Fox et PBS, ainsi que du réseau PlayStation de Sony.

Dans un premier temps, une nouvelle en page d’accueil du Sun annonçait faussement la mort de Ruper Murdoch, disant qu’il s’était suicidé en ingérant du palladium, un métal précieux. Par la suite, le lien vers le site du Sun a redirigé les internautes vers le compte Twitter de Lulz Security, @LulzSec. Le groupe a également affirmé avoir piraté le site de News International.

@anonymouSabu, un membre présumé du réseau Anonymous, a pour sa part déclaré être en possession des courriels du Sun et du News of the World, ajoutant qu’il y aurait un « communiqué de presse demain (mardi) ». @LulzSec a ajouté que l’opération de lundi n’était que la « phase 1 » et que d’autres actions auraient lieu dans les jours à venir.

Rappelons qu’à la fin de juin, Lulz Security avait annoncé qu’il se sabordait. La retraite a donc été de courte durée. Le groupe a indiqué qu’il ne pouvait rester les bras croisés devant ce scandale qui secoue l’empire de Rupert Murdoch.

Pour me joindre :

Marie-Eve MaheuLa revue du web – 13 juillet 2011

par

 publié le 13 juillet 2011 à 17 h 41

La revue du web

Première édition du Festival international du startup à Montréal

Ce rendez-vous dédié à l’entrepreneuriat technologique accueillera plus de 900 personnes à partir de ce soir et jusqu’à vendredi, dans le Vieux-Port. Pour mieux comprendre le concept, le blogue d’Infopresse propose une entrevue avec Sylvain Carle, co-organisateur de l’évènement.

Google+ pour les nuls

Le Monde propose un tour d’horizon des principales fonctionnalités du nouveau réseau social de Google, qui approcherait la barre des 10 millions d’utilisateurs, a-t-on appris mardi.

La Chine a fermé 1,3 million de sites web en 2010

Le nombre de sites enregistrés dans le pays a chuté de 41 % en un an, selon un rapport de l’Académie des sciences sociales chinoise publié mardi. Au cours des dernières années, les autorités chinoises ont resserré leurs surveillances et ont fermé de nombreux sites pornographiques, explique l’organisation, niant toute enfreinte à la liberté d’expression.

YouTube et l’utilisation équitable

Au printemps, YouTube lançait la vidéo Copyright School, dans le but de sensibiliser ses utilisateurs aux droits d’auteur que leurs vidéos pourraient enfreindre. Toutefois, pour le groupe de pression Public Knowledge, la vidéo évacuait la notion d’utilisation équitable (fair use), en vertu de laquelle des extraits d’œuvres peuvent être utilisés sans transgresser les droits d’auteur. Le groupe a donc lancé un concours et demandé aux internautes de produire une vidéo en réponse à celle de YouTube. Le gagnant a été dévoilé cette semaine. Il s’agit de Meyan Jahasuriya, qui a réalisé la vidéo Fair Use School. (Source : The Laughing Squid)

What do you love? : pour tout connaître de Google

Ce nouvel outil consiste en une barre de recherche Google, à la différence qu’elle regroupe les résultats de tous les services de l’entreprise : traduction, YouTube, cartes, mesure de popularité, calendrier, etc. Une porte d’entrée pour mieux faire connaître son offre.  What do you love a été mis en ligne il y a environ deux semaines et a été lancé officiellement mardi.

Comment le scandale de News of the world a été suivi sur Twitter

Le Guardian a analysé un demi-million de « tweets » avec la mention #notw, durant quatre jours, pour en tirer un portrait du scandale tel que vu sur Twitter. Il en ressort cette intéressante infographie.

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb

Vincent GrouLe scandale News of the World vu du web

par

 publié le 13 juillet 2011 à 12 h 12

Dans la foulée du scandale britannique des écoutes téléphoniques, qui a mené à la chute du tabloïd News of the World, le groupe NewsCorp, du magnat Rupert Murdoch, a annoncé mercredi qu’il retirait son offre d’achat de l’opérateur satellite BSkyB.

Il est intéressant d’observer comment l’histoire s’est déroulée du point de vue du web.

Le Guardian publie une infographie interactive qui montre comment le scandale a été suivi sur Twitter. On peut voir comment le mot-clé #NOTW a été utilisé pendant quatre jours, à partir du 7 juillet. Les cercles montrent les personnes ou sujets qui ont été le plus mentionnés dans les messages (la grosseur des cercles est proportionnelle au nombre de mentions). La colonne de gauche résume les nouvelles du jour, tandis que les mots de la colonne de droite sont ceux qui ont été le plus utilisés dans les tweets.

Les développements continuent d’être suivis avec intérêt par les internautes, comme en font foi les blogues en direct de la BBC, du Guardian, du Telegraph et du New York Times, entre autres.

Dimanche, jour de la parution du dernier numéro du tabloïd, des internautes ont mis en ligne cette vidéo, qui montre une parodie de funérailles pour le News of the World. Celui-ci, dit la vidéo, est retourné dans le caniveau qui l’a engendré.

Avec un peu d’aide des internautes

Mentionnons par ailleurs que les internautes ont également participé à la chute du tabloïd. Comme le soulignent notamment le Guardian, Storyful et France 24, différentes campagnes en ligne menées à l’endroit des annonceurs.

Des internautes ont mis en ligne cette page, qui donne la liste des moyens à prendre pour faire pression auprès des annonceurs, avec entre autres la liste des PDG des entreprises et leurs adresses courriel. Une initiative semblable a été menée par Liberal Conspiracy. De son côté, cette page avait pour but de faciliter l’envoi de messages aux annonceurs via Twitter.

Et il faut croire que l’initiative a porté ses fruits, puisque la dernière édition du tabloïd a été publiée pratiquement sans publicités, à la suite de la désertion des annonceurs.

Une pétition en ligne réclame quant à elle une enquête publique sur le scandale des écoutes électroniques.

Pour me joindre :

Marie-Eve MaheuLa revue du web – 7 juillet 2011

par

 publié le 7 juillet 2011 à 16 h 45

La revue du web

Quelles quantité de CO2 émettent vos courriels?

Une étude de l’Agence française de l’environnement et la maîtrise de l’énergie propose des moyens pour diminuer l’empreinte écologique causée par l’envoi de courriels et la recherche internet. Constat intéressant : en réduisant ses envois de 10 %, une entreprise de 100 personnes pourrait abaisser ses émissions de gaz à effet de serre d’une tonne par an, soit l’équivalent d’un vol aller-retour Paris-New York.

Comment Twitter a précipité la chute de News of the World

Le Nouvel Observateur explique comment un intense lobbying sur le site de microblogage a amené les annonceurs du tabloïd britannique à se retirer tour à tour.

Bono invite un aveugle à jouer sur scène

En attendant le spectacle de U2 à Montréal, voici une vidéo qui a beaucoup circulé sur le web. On y voit Bono qui invite un spectateur aveugle à monter sur scène pour jouer la dernière chanson du spectacle à Nashville, le 2 juillet dernier. Adam Bevell a attiré l’attention du chanteur grâce à une affiche sur laquelle il avait écrit «guitariste aveugle». Bono lui a fait don de la guitare.

Entente à l’amiable entre WikiLeaks, Visa et MasterCard

Dans un communiqué, la firme islandaise DataCell, qui gère la collecte de dons à l’endroit de WikiLeaks, affirme que les dons faits par Visa et Mastercard au site fondé par Julian Assange sont de nouveau acceptés. En décembre dernier, Visa et MasterCard avaient cessé de traiter les dons faits à WikiLeaks, à la suite de la publication de milliers de notes diplomatiques américaines.

La tempête de poussière de Phoenix vue de l’espace

Dans notre Revue du web d’hier , nous vous avons montré une vidéo de la tempête de poussière qui s’est abattue lundi soir sur la ville de Phoenix, en Arizona. Une image satellite de la NASA permet de voir l’immensité de la tempête.

Metallica au klaxon!

L’humoriste, musicien et comédien britannique Bill Bailey exécute une interprétation très particulière de la pièce Enter Sandman, du groupe Metallica, qui se produira au Festival d’été de Québec le 16 juillet prochain.

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb