Billets classés sous «mesures»

Comme le rapporte la BBC, l’Université d’Oxford est à la recherche d’« archéologues de salon » pour l’aider à cataloguer et à déchiffrer des centaines de milliers de fragments de papyrus.

Il s’agit de documents découverts au début du XXe siècle dans la ville égyptienne d’Oxyrhynque (aujourd’hui ElBehneseh, située le long du Nil à 160 kilomètres au sud du Caire). Les fragments datent d’environ 2000 ans, époque où la ville était sous contrôle grec, et sont rédigés en grec ancien.

L’Université d’Oxford a ainsi mis en ligne le site Ancient Lives, où les internautes peuvent aider les chercheurs à mesurer ou à retranscrire les fragments. Des tutoriels sur le site expliquent la façon de faire. Les internautes qui souhaitent participer doivent d’abord s’inscrire en ligne.

Il n’est pas nécessaire de lire le grec ancien pour retranscrire des fragments. Le site donne des exemples de ce à quoi peuvent ressembler les différents caractères de l’alphabet grec sur papyrus.

Les fragments comprennent principalement des textes littéraires et des échanges épistolaires. Vous pouvez suivre l’évolution du projet sur son blogue. Mardi, les responsables du site déclaraient sur Twitter qu’en quelques heures à peine, plus de 100 000 caractères avaient été retranscrits.

Pour me joindre :