Billets classés sous «journalistes»

Mon collègue Florent Daudens vous faisait part, hier, du glaçant récit de la journaliste et blogueuse américaine d’origine égyptienne Mona Eltahawy, qui a été arrêtée, battue, agressée sexuellement, avant d’être relâchée, 12 heures plus tard.

Son histoire fait écho à un phénomène de plus en plus préoccupant, celui des femmes victimes de harcèlement, voire d’agressions sexuelles pendant les manifestations en Égypte.

Ce n’est pas la première histoire d’agression sexuelle à l’endroit de femmes journalistes. En février, la journaliste américaine Lara Logan avait été agressée lors des célébrations entourant la chute du régime d’Hosni Moubarak.

Plus tôt cette semaine, la journaliste française Caroline Sinz a également été agressée sexuellement.

Aujourd’hui, Paula Slier, de RT (Russia Today) rapportait sur Twitter qu’une troisième journaliste avait été agressée place Tahrir, sans toutefois l’identifier. Elle indiquait plus tôt qu’elle ne se sentait pas en sécurité et qu’elle tentait de rester en retrait de la foule.

À la suite de ces agressions, l’organisation Reporters sans frontières (RSF) a lancé un appel à la prudence aux différents médias qui envoient des journalistes, particulièrement des femmes, sur place.

Pas seulement les journalistes

Il s’agit d’une situation qui ne touche pas que les journalistes. Mona Eltahawy se demandait jeudi se qui lui serait arrivé si elle n’avait pas eu la double nationalité et si elle n’avait pas été une personnalité médiatique.

En entrevue à CNN elle affirme que les autorités égyptiennes tentent de faire passer les manifestantes pour des prostituées.

Le site Storyful a d’ailleurs recensé des témoignages d’Égyptiennes qui disent avoir été victimes de harcèlement, d’attouchements ou d’agressions sexuelles pendant les manifestations.

Cette vidéo montrerait la blogueuse Aliaa Magda Elmahdy en train d’être évacuée de la place Tahrir. On peut voir plusieurs mains qui en profitent au passage pour la tripoter.

http://www.youtube.com/watch?v=Emg8b-j83YI

Cette internaute affirme qu’aujourd’hui, le harcèlement semble organisé, tandis que celle-ci rappelle que ce ne sont pas que les policiers qui se livre à des attouchements.

Cartographier le harcèlement

Sur le site Harass Map, on retrouve un certain nombre de témoignages qui relatent des événements survenus au cours des derniers jours.

Les internautes égyptiennes qui ont été victimes de harcèlement, d’attouchements ou d’agression sont ainsi invitées à le rapporter sur le site. Plus tôt aujourd’hui, les responsables de Harass Map indiquaient sur Twitter qu’ils font part aux médias des témoignages recueillis, qu’ils offrent aux femmes un espace où s’exprimer, et qu’ils les mettent en lien avec du soutien psychologique et légal.

Le site, qui tente de dresser une cartographie du harcèlement sexuel, date toutefois de bien avant les manifestations. Le film égyptien Cairo 678, Mohamed Diab, qui relate l’histoire de trois femmes qui cherchent à obtenir justice à la suite de harcèlements quotidiens, rend d’ailleurs compte du fléau en Égypte.

Cette tendance est peut-être confirmée par le commentaire de cette Norvégienne qui réside au Caire, et qui affirme qu’elle n’a pas été davantage harcelée au cours des derniers jours que lors de n’importe quelle journée.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Marie-Eve MaheuLa revue du web – 3 août 2011

par

 publié le 3 août 2011 à 16 h 40

La revue du web

L’étude sur les utilisateurs d’Internet Explorer plus bêtes que les autres était bidon

C’est la BBC qui révèle aujourd’hui l’arnaque. L’étude a fait le tour des médias et des réseaux sociaux. On y prétendait que les utilisateurs d’Internet Explorer avaient un quotient intellectuel moins élevé que ceux qui utilisent Chrome, Firefox ou Safari, après un supposé test mené auprès de 100 000 répondants. Le faux site est toujours en ligne.

Pourquoi Twitter fait-il peur aux journalistes?

Une intéressante analyse de Cross Media Consulting sur les inconvénients et avantages liés à l’utilisation du site de microblogage par les journalistes. En d’autres mots, pourquoi se mettre à nu et s’exposer aux critiques de ses lecteurs quand on peut travailler en vase clos?

Les 50 ans d’Obama en images

Pour souligner l’anniversaire du président américain, qui aura 50 ans jeudi, le Time a créé ce diaporama. Cinquante photos retracent son parcours de sa naissance à aujourd’hui, accompagnées de courtes descriptions.

L’Allemagne juge illégale la reconnaissance faciale de Facebook

Une agence de Hambourg estime que cette fonction, déployée en juin, contrevient aux lois sur la protection des données et la protection de la vie privée. Elle demande au réseau social de cesser immédiatement d’entreposer les données biométriques des utilisateurs allemands et d’effacer celles déjà recueillies, à défaut de quoi elle menace de poursuivre Facebook pour une valeur allant jusqu’à 300 000 euros.

D’ailleurs, des chercheurs de l’université Carnegie Mellon préviennent, dans une nouvelle étude, que la reconnaissance faciale permet d’accéder à des données personnelles. Par exemple, ils ont pu retracer le numéro d’assurance sociale d’un individu à partir d’une simple photo.

RIM dévoile cinq nouveaux BlackBerry

L’entreprise ontarienne Research in Motion lance cette offensive pour tenter de reconquérir ses parts de marché. Son titre en bourse a perdu 60 % de sa valeur en un an. Le BlackBerry, qui a déjà dominé le marché des téléphones intelligents, occupe aujourd’hui la 3e position, derrière l’iPhone d’Apple et les téléphones Android de Google.

Google+, une croissance explosive… et après?

Le réseau social de Google lancé fin juin a atteint 25 millions d’utilisateurs en moins d’un mois, selon ComScore. Un record. Il a fallu 3 ans à Facebook pour parvenir à ce nombre et 30 mois à Twitter. Toutefois, un départ en lion ne garantit pas un succès à long terme, prévient l’entreprise de recherche marketing, qui cite l’exemple de MySpace.

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb

Marie-Eve MaheuLa revue du web – 28 juin 2011

par

 publié le 28 juin 2011 à 15 h 55

La revue du web

Google+, nouveau concurrent de Facebook

Google a dévoilé mardi son projet de réseau social, qui a sera bientôt intégré à tous ses services. À la différence de Facebook, Google+ propose un réseautage plus circonscrit et personnalisé, à travers le concept des « cercles ». Un des aspects les plus intéressants est l’ajout de « vidéo-bulles », qui permettront d’avoir des discussions à plusieurs. Mashable propose un aperçu en profondeur du nouveau service.

Cette vidéo promotionnelle donne également un bon aperçu de Google+ :

Des développeurs d’applications larguent Research In Motion

Des développeurs d’applications ont décidé de cesser d’adapter leurs produits pour les BlackBerry et le PlayBook, parce qu’ils considèrent que l’effort est trop coûteux pour la taille du marché potentiel.

Le pirate informatique GeoHot recruté par Facebook

Célèbre pour avoir déverrouillé l’iPhone d’Apple et brisé le code de la console PlayStation 3 de Sony, l’Américain George Hotz, 21 ans, a été embauché par le site de réseautage social. Facebook a confirmé la nouvelle, mardi.

1plusV réclame 295 millions d’euros à Google

L’éditeur français de moteurs de recherche (Ejustice.fr, Eguides.fr, etc.) poursuit le géant américain pour pratiques anticoncurrentielles, devant le Tribunal de Commerce de Paris. 1plus V demande réparation « pour la ruine de ses activités ». Il a déjà déposé deux plaintes devant la Commission européenne. Les pratiques de Google sont également examinées aux États-Unis par la Commission fédérale du commerce.

Twitter lance un guide pour les journalistes

Le site de microblogage a mis en ligne, mardi, un espace destiné aux professionnels de l’information. Son but : convaincre tous les journalistes récalcitrants que Twitter est devenu un incontournable. Twitter for Newsrooms propose entre autres des conseils pour la recherche d’informations et de sources, des moyens de se faire connaître de son lectorat (avec des exemples de journalistes accomplis sur Twitter) et des outils qu’il est possible d’intégrer à son site.

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb