Billets classés sous «fraude»

La Gendarmerie royale du CanadaLa Gendarmerie royale du Canada (GRC) tient à mettre en garde la population contre les faux représentants de Microsoft, qui sont en fait des fraudeurs de premier ordre.

Ces cybercriminels téléphonent à des personnes choisies au hasard et s’identifient comme étant du personnel de soutien technique de Microsoft.

Leur seul objectif est de pirater l’ordinateur d’une victime, d’accéder à ses renseignements personnels touchant une carte de crédit et de frauder la personne en question en lui faisant croire qu’elle paie des services de garantie qui n’existent pas.

La tactique consiste habituellement à insécuriser la victime sur la sécurité de son ordinateur et à lui faire suivre une série d’étapes qui permettent aux fraudeurs de prendre le contrôle à distance de l’ordinateur ciblé. Des logiciels malicieux peuvent également être installés sur l’ordinateur au même moment.

La GRC avertit les personnes qui reçoivent ce genre d’appel de refuser de faire ce qu’on leur demande et de raccrocher immédiatement.

Quant aux personnes qui se seraient malheureusement fait harponner par cette tactique, les policiers fédéraux recommandent de changer tous les mots de passe de leur ordinateur, ainsi que ceux qui donnent accès à leurs institutions financières et surveiller de près toutes leurs activités bancaires.

Il est aussi nécessaire d’utiliser un logiciel antivirus réputé ou de faire vérifier l’ordinateur par un professionnel.

La Presse Canadienne

Nul besoin de lire dans vos pensées pour connaitre vos informations bancaires, il ne suffit d’aller en ligne. C’est le thème d’une publicité virale produite par la banque belge Febelfin.

La vidéo a été visionnée plus de 4 millions de fois. On peut y voir un acteur se faisant passer pour un magicien capable de lire dans les pensées des gens qu’il rencontre. Le faux magicien dévoile les secrets financiers de ceux qui sont venus le consulter.

Les informations qu’il dévoile s’avèrent véridiques, sauf qu’il n’a aucun don particulier. Il a une équipe à son service qui s’est occupée de fouiller le web pour recueillir des informations personnelles des volontaires qui ont accepté de le rencontrer.

Messaoud Abda, directeur du programme de lutte contre la criminalité financière à l’Université de Sherbrooke, pense que le problème soulevé par la publicité est bien réel. « Il en arrive tous les jours (…) les gens ne sont pas prudents du tout!», conclut-il. « C’est une vidéo dissuasive, qui choque », pense-t-il.

Mais il pense que les banques canadiennes ne seraient pas tentées de produire une telle publicité. Les problèmes de fraude sont souvent réglés plus discrètement, avec les clients qui en ont été victimes, selon M. Abda. « Les banques n’en font pas la publicité », dit-il. Les technologies permettant la fraude sont souvent les mêmes que celles qui permettent d’effectuer des paiements, selon lui.

« Quelqu’un peut s’introduire à distance sur votre ordinateur avec Bluetooth », explique le spécialiste de la criminalité financière.

 De plus, les gens font preuve d’imprudence sur les réseaux sociaux en publiant leur adresse, leur date de naissance, ou la période de leurs vacances.

Les conseils de M. Abda pour éviter les fraudes :

  • Payez en liquide quand vous le pouvez
  • Évitez les terminaux de paiements dans les lieux peu sécurisés ou que vous ne connaissez pas
  • Éviter de multiplier les transactions en ligne
  • N’étalez pas votre vie privée sur la toile

Pour me joindre :bahador.zabihiyan@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Suivre @bahadorz Suivre @surleweb

Sony a annoncé mardi que des données personnelles des quelque 77 millions d’utilisateurs de son service PlayStation Network ont été obtenues illégalement.

Le PlayStation Network, qui permet de jouer en ligne ou de naviguer sur Internet, est hors service depuis le 20 avril en raison de cette fraude informatique. Le service de musique en ligne Qriocity est également interrompu, a indiqué Patrick Seybold, porte-parole de Sony.

En plus des noms, adresses et dates de naissance, l’entreprise nippone a indiqué que des numéros de carte de crédit pourraient avoir été interceptés.

« Rien ne permet pour l’heure d’affirmer que des données bancaires aient été dérobées, mais nous ne pouvons en exclure la possibilité », a indiqué Sony dans un courriel adressé à ses acheteurs de jeux et de musique en ligne.

« Il est possible que vos données personnelles, telles que vos achats passés ainsi que votre adresse de facturation (ville, État, code postal) et vos questions de sécurité pour votre mot de passe aient été obtenus » par les pirates, a averti Sony.

Que vous soyez un client de Sony ou non, utiliser des mots de passe différents et les changer périodiquement n’est jamais une mauvaise idée…

Mise à jour 27 avril (par Catherine Bolduc)

Je vous signale que le groupe de pirates informatiques Anonymous a nié être à l’origine de cette intrusion dans un communiqué publié sur son site le 22 avril dernier.

Rappelons qu’au début du mois d’avril, le groupe avait lancé une opération de représailles contre l’entreprise japonaise en raison de sa décision de poursuivre deux pirates informatiques qui ont créé un système de contournement qui permet de faire fonctionner n’importe quel programme, y compris des jeux piratés, sur la console PlayStation.

Pour me joindre :

Florent DaudensLa revue du web – 28 février 2011

par

 publié le 28 février 2011 à 16 h 28

La revue du webThom Yorke sur du Cyndi Lauper

Le dernier vidéoclip de Radiohead, Lotus Flower, donne lieu à de multiples parodies, dont celle-ci (vue sur Écrans.fr).

Les blogues n’ont pas dit leur dernier mot

Un rapport du Pew Research Center, dont nous parlions à la revue du web, indiquait que les jeunes délaissent les blogues au profit des réseaux sociaux. Mais c’est occulter que d’autres catégories d’âge s’y investissent plus.

Donner forme aux ondes des réseaux sans fil

Des artistes norvégiens ont imaginé un concept permettant de visualiser les ondes des réseaux sans fil qui tissent leur toile dans nos villes (vu sur Architizer).

La fraude sur Internet en baisse?

Le nombre de plaintes pour des fraudes en ligne a baissé de près de 10 % l’an dernier aux États-Unis, après une hausse en 2009.

France : un nouveau média en ligne

Atlantico.fr, un média exclusivement en ligne, s’est ajouté aux sites d’information de la toile française qui compte déjà Médiapart, Rue89 et Slate entre autres.

Pour me joindre :