Billets classés sous «CAQ»

Voici les premières réactions publiées à chaud sur Twitter après le dépôt du premier budget du ministre des Finances du Québec, Nicolas Marceau.

Tous les détails du budget dans notre section spéciale : ici.radio-canada.ca/budget.

Bruno MaltaisUn tweet de François Legault jugé sexiste

par

 publié le 11 juillet 2012 à 12 h 48

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a soulevé les passions, mardi soir, après avoir écrit sur Twitter que « les filles attachent moins d’importance au salaire que les garçons ».

« Propos sexistes », « François Legault est un dinosaure », « vide intellectuel et idéologique » : les réactions négatives ont fusé de toutes parts.

Avant son message controversé, M. Legault avait écrit : « Des garçons me disent qu’ils auraient choisi l’éducation si les salaires étaient plus élevés. »

« Donc, les filles y vont parce qu’elles sont nées pour un petit pain? », lui a alors demandé le chroniqueur de La Presse, Vincent Marissal.

« Les filles attachent moins d’importance au salaire que les garçons », a alors répondu M. Legault.

En réponse à d’autres messages, le chef de la CAQ a ajouté : « Je comprends qu’il faut d’abord aimer la profession d’enseignant. Mais le salaire peut aider le choix entre 2 professions. », puis « Soyons bien clairs: les salaires des enseignants hommes et femmes seront les mêmes.»

Mercredi midi, tandis que les réactions continuaient d’affluer sur Twitter, M. Legault a écrit que « selon des études, les hommes attachent plus d’importance au salaire dans le choix de leur carrière », avant d’ajouter « J’espère que les études vont diminuer l’agressivité de certains et qu’on va revenir à un dialogue respectueux. Parallèlement, le compte de la CAQ a publié des liens vers un article du Devoir sur le sujet, et vers une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’article du Devoir cite  la psychologue et chroniqueuse Susan Pinker, qui affirme que « de 75 à 80 % des femmes accepteront un salaire moindre pour un emploi qui sera par ailleurs plus gratifiant. La valorisation que leur procure l’emploi par le défi intellectuel qu’il représente et le but humanitaire qu’il poursuit prend le pas sur le salaire offert ». L’étude de l’OCDE porte sur l’égalité des genres dans les domaines de l’éducation, l’emploi et l’entreprenariat.

En entrevue à RDI, mercredi après-midi, M. Legault a soutenu que « ce n’est pas sexiste, comme certains le disent, ou macho. C’est juste un fait. Les garçons attachent plus d’importance dans le choix de carrière au salaire que les femmes. Ça n’a rien à voir avec le fait qu’on va continuer de payer le même salaire pour les femmes que pour les hommes, et qu’il faut continuer dans certains secteurs à faire avancer la place des femmes. Mais je comprends que certains deviennent agressifs à l’aube d’une campagne électorale », a-t-il conclu.

Que pensez-vous des propos de François Legault, et plus largement, de son arrivée sur Twitter?

Pour me joindre :

C’est lundi matin qu’a commencé le vote sur une éventuelle fusion de l’Action démocratique du Québec (ADQ), du chef Gérald Deltell, et de la Coalition avenir Québec (CAQ) de l’ex-ministre péquiste François Legault.

Les membres de l’ADQ ont jusqu’au 19 janvier pour se prononcer, par la poste, pour ou contre cette fusion.

Les divisions sur la question au sein des membres de l’ADQ se transportent dans les réseaux sociaux.

Le compte Twitter officiel de l’ADQ, @ADQuebec, invitait ce matin les internautes à consulter les différents arguments pour et contre la fusion.

Ainsi, la page Facebook Fusion ADQ – Unissons nos forces regroupe les arguments en faveur de la fusion, comme des articles de presse et  l’appel lancé samedi par Jean Allaire, fondateur et premier chef de l’ADQ.

De son côté, la page Adéquistes et autres contre la CAQ est, comme son nom l’indique, le point de rencontre des opposants à la fusion. On y trouve également des arguments contre, avec plusieurs liens vers des sites comme Restons ADQ, portail de l’opposition, ainsi que vers des sites ou des blogues d’opposants comme Contrepoids ou le blogue de Simon Leduc.

Les deux pages Facebook ont plus ou moins le même nombre de membres. On constate cependant que les anti-fusion semblent être plus nombreux à aller écrire leur opposition sur la page des pro-fusion. En effet, on retrouve plusieurs commentaires contre la fusion sur la page en faveur de la fusion, tandis que le contraire ne semble pas se produire.

Le résultat du vote, lui, sera dévoilé le 22 janvier.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb


La Coalition avenir Québec (CAQ), nouvelle venue sur la scène politique québécoise, organise ce soir une discussion sur Twitter avec le chef du parti, François Legault.

La discussion d’une heure aura lieu de 19 h à 20 h (HNE) et s’articulera autour de trois thèmes : les propositions contenues dans le plan d’action de la CAQ, les activités à venir du parti et les idées de politiques publiques que pourrait envisager la CAQ.

Le mot-clé principal désigné pour la discussion est le #CAQLT. Les internautes sont invités à ajouter les mots-clés #S1 #S2 et #S3 pour désigner chacun des thèmes abordés.

M. Legault utilisera le compte Twitter @francoislegault. Dans son communiqué, la CAQ précise que « ce compte ne sera utilisé que pour des événements spéciaux de ce genre et qu’il ne suivra donc pas d’autres comptes sur Twitter ». En d’autres mots, on peut lire en sous-texte que François Legault ne compte utiliser Twitter que d’une façon très limitée. Au moment d’écrire ces lignes, le compte de M. Legault n’avait publié aucun message, même pas pour inviter les internautes à la discussion de ce soir…

Twitter est un outil qui permet de tisser des liens avec les gens. Et un bon moyen de tisser des liens, c’est d’entretenir un certain dialogue avec les autres utilisateurs. M. Legault appréciera-t-il son expérience au point d’utiliser Twitter un peu plus régulièrement? Comme dirait le principal intéressé, on verra.

Soulignons que François Legault répondra également aux questions et aux commentaires des internautes par vidéo sur le site Ustream.

Détail intéressant, les représentants des médias sont invités à suivre la discussion, mais la CAQ leur demande « de limiter leurs interventions pour laisser une plus grande place aux échanges avec le public ».

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Florent DaudensLa revue du web – 15 novembre 2011

par

 publié le 15 novembre 2011 à 19 h 10

Aujourd’hui à la revue du web : le logo de la CAQ expliqué; une vidéo contre l’intimidation simple mais frappante; Salman Rushdie retrouve son identité sur Facebook; les Etats-Unis accusent la Chine et la Russie de cyberespionnage; le conflit de travail dans la NBA sur Twitter; bataille de pirates; Siri piraté; la Deuxième Guerre mondiale sur Twitter; les réseaux sociaux et le divorce.

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :

florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb