Billets classés sous «caméra»

Marie-Eve MaheuLa revue du web – 22 juin 2011

par

 publié le 22 juin 2011 à 17 h 27

La revue du web

Montréal, malade de ses artères

Consultez notre dossier sur la congestion routière dans la métropole. Il y est question de la source du problème, de ses conséquences économiques et des solutions envisagées. On vous invite aussi à nous suggérer vos solutions pour éliminer les bouchons de circulation.

Ressources juridiques pour les sinistrés de la Montérégie

Le Barreau du Québec publie sur son site web un guide d’informations juridiques pour les sinistrés de la vallée du Richelieu. Parmi les sujets abordés : la construction en zones inondables, les relations employeurs-employés et l’assurance habitation.

Un iPhone5 à l’automne?

Selon Bloomberg, qui cite deux sources proches du produit, l’iPhone 5 sortira en septembre, équipé d’un processeur A5 (le même que sur le iPad2) et d’une caméra de 8 mégapixels, contre 5 actuellement. Toujours selon le site, Apple est aussi en train de développer un nouveau modèle d’iPhone à prix modique, destiné aux pays pauvres.

Un présumé membre des LulzSec accusé de piratage

Le jeune de 19 ans, arrêté plus tôt cette semaine par la police britannique, a été formellement inculpé mercredi. On lui reproche notamment d’avoir mené une attaque par déni de service contre le site de l’agence britannique de lutte contre le crime organisé, la SOCA. Cette action avait été revendiquée par la nébuleuse Lulz Security, qui a encore frappé, mercredi, paralysant cette fois les sites du gouvernement et du président brésilien.

Lytro promet d’en finir avec les photos hors foyer

Cette jeune entreprise américaine a conçu une caméra qui permet de faire la mise au point d’une photo après l’avoir prise, grâce à un capteur qui enregistre une multitude d’informations, dont la direction des rayons lumineux. Cette innovation est appelée à révolutionner la photographie. Lytro travaille maintenant à développer un modèle portatif et abordable. Pour en faire l’expérience, cliquez sur la photo ci-dessous :

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :

Par courriel : marie-eve.maheu@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @memaheu et @SurLeWeb

Image : Patently Apple

Début juin, Patently Apple et Cnet attiraient l’attention sur une demande de brevet déposée par Apple.

On apprenait ainsi que l’entreprise serait en train d’élaborer un système qui permettrait d’empêcher les iPhones d’enregistrer ou de filmer pendant un concert ou une projection de film. Les appareils seraient bloqués par un système installé dans les salles de concert ou de cinéma. Ce système enverrait un signal infrarouge qui bloquerait les fonctions qui permettent de filmer ou d’enregistrer.

Il pourrait également avoir d’autres utilisations, comme capter le signal d’une visite guidée d’un musée, par exemple.

Ce système, qui s’inscrirait dans la lutte contre le piratage, permettrait certainement à Apple d’avoir des atouts en main lors d’éventuelles négociations avec l’industrie du disque et du cinéma.

Toutefois, tous ne le voient pas d’un tel œil. C’est le cas de la coalition Save the Internet, formée de « 2 millions de personnes ordinaires qui font équipe avec des milliers d’organisations à but non lucratif, d’entreprises et de blogueurs, dans le but de protéger la liberté d’Internet ».

Dans un éditorial signé Tim Karr, la coalition s’inquiète aujourd’hui de la possibilité que ce système soit utilisé à d’autres fins, notamment pour censurer des voix dissidentes : « Imaginez si le régime de Moubarak avait eu ce système à sa disposition, plus tôt cette année, et que les forces de sécurité égyptiennes l’avaient déployé autour de la place Tahrir pour désactiver les caméras, avant d’envoyer leurs hommes de main pour disperser la foule ».

Save the Internet, qui qualifie cet éventuel système de « frappe préventive contre la liberté d’expression », invite les internautes à signer une lettre au PDG d’Apple, Steve Jobs, l’exhortant à « cesser le développement de technologies de censure pour téléphones portables ». Selon la coalition, plus de 10 000 personnes ont signé la lettre jusqu’à présent (à noter que la lettre ne peut être signée que par des gens qui se trouvent aux États-Unis).

Plusieurs observateurs voient aussi cette éventuelle technologie comme une incitation, pour les propriétaires d’iPhones, à craquer leur appareil afin de contourner le blocage.

Soulignons que si Apple travaille bel et bien au développement de cette technologie, il est impossible de dire, pour le moment, si l’entreprise a l’intention d’aller de l’avant.

Pour me joindre :