Billets classés sous «android»

Le nouveau téléphone intelligent Galaxy S III de Samsung

Crédit: AP Photo/Manu Fernandez

Le géant électronique sud-coréen Samsung a indiqué jeudi avoir l’intention de défendre vigoureusement son droit de vendre son nouveau téléphone intelligent Galaxy S III aux États-Unis, en dépit des manoeuvres judiciaires entreprises par sa rivale Apple pour l’en empêcher.

Le Galaxy S III est déjà disponible en Europe et au Moyen-Orient. Il est attendu aux États-Unis et vraisemblablement au Canada d’ici la fin du mois.

Apple s’est adressée aux tribunaux américains mardi pour bloquer le lancement du S III en sol américain, faisant valoir que le téléphone viole deux brevets qu’elle détient. Samsung a rétorqué qu’elle compte démontrer que le téléphone est un produit « innovateur et distinct ».

Si la requête d’Apple est acceptée, cela freinera les tentatives d’Apple pour s’accaparer une part importante du marché avant le lancement du prochain iPhone, qui pourrait survenir en juillet.

Samsung est le principal rival d’Apple sur le marché des téléphones intelligents. Ses téléphones de la série Galaxy sont très populaires auprès des consommateurs qui recherchent une alternative au iPhone qui utilise le système d’exploitation Android de Google.

La plupart des experts croient que Samsung a devancé Apple au chapitre des expéditions de téléphones intelligents pour la première fois pendant le premier trimestre de l’année.

Samsung et Apple sont impliqués dans des querelles de propriété intellectuelle acrimonieuses en Amérique du Nord, en Europe et en Asie depuis qu’Apple a accusé Samsung d’avoir plagié son iPhone en avril 2011.

The Associated Press

Vincent GrouRadio-Canada lance sa nouvelle application mobile

par

 publié le 19 janvier 2012 à 13 h 01

La nouvelle application mobile de Radio-Canada est officiellement lancée aujourd’hui.

L’application est disponible gratuitement sur l’App Store, pour les appareils d’Apple, et sur l’Android Market,   pour les appareils qui fonctionnent avec le système d’exploitation Android.

Elle vous donne accès à neuf catégories de nouvelles en textes, photos et vidéos. Elle donne accès à différents bulletins de RDI, comme Affaires express, RDI Santé et 24 heures en 60 secondes. RDI en direct est également disponible sur abonnement (0,99 $ la semaine ou 2,99 $ le mois).

L’application permet également de personnaliser et de régionaliser vos nouvelles, de sauvegarder des nouvelles pour les consulter si vous n’êtes pas connecté à Internet et de sélectionner des sujets à suivre, comme la crise au Parti québécois, ou le printemps arabe, par exemple.

Vous pouvez en outre accéder aux publications sur Twitter des journalistes de Radio-Canada et nous envoyer des photos, des vidéos ou des sujets de reportage grâce à la fonction Témoin.

Soulignons également le très pratique raccourci, présent sur chaque page, qui permet de revenir au menu principal.

Bien qu’elle fonctionne sur l’iPad, cette application n’a pas été conçue pour la tablette tactile d’Apple, ce qui fait la visualisation n’est pas optimale. Une application iPad de Radio-Canada est actuellement en développement et sera disponible dans le courant de l’année.

Mentionnons enfin que l’application est l’objet d’un concours, qui prend fin le 19 février.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Petit suivi de notre billet d’hier sur le projet de loi SOPA. Une application mobile de conception canadienne permet de faire pression sur les fabricants de produits qui soutiennent le projet de loi.

L’application Boycott SOPA permet aux appareils qui fonctionnent sous le système d’exploitation Android de scanner les codes à barres de différents produits et les aide à déterminer s’ils sont « créés ou liés de près à des compagnies qui soutiennent le projet de loi SOPA ». Le consommateur qui s’oppose au projet de loi peut ainsi décider de boycotter ces produits en guise de protestation.

Près de 900 marques et compagnies ont été répertoriées jusqu’à maintenant. La liste se trouve sur le site No More Sopa.

Les développeurs de l’application sont Christopher Thompson et Chris Duranti, étudiants en informatique à l’Université de Colombie-Britannique. Ils expliquent que l’appui à SOPA des marques et les compagnies listées est connu et public.

Le Guardian souligne que l’application gratuite, lancée la semaine dernière, a été téléchargée plus de 17 000 fois jusqu’à maintenant.

Comme le mentionnait Laurent LaSalle, du blogue Triplex, il existe également une extension pour le navigateur Google Chrome qui permet aux internautes de savoir s’ils se trouvent sur un site qui appuie le SOPA.

À lire également, ces billets de Martin Lessard, également de Triplex, qui compare le SOPA à la censure de la toile chinoise. En anglais, celui de Michael Geist, professeur à l’Université d’Ottawa et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit d’Internet et du commerce électronique, explique les répercussions que le projet de loi pourrait avoir au Canada.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Florent DaudensLa revue du web – 30 septembre 2011

par

 publié le 30 septembre 2011 à 17 h 23

À la revue du web aujourd’hui : les verbes sur Facebook et l’expression humaine; Spotify est-il allé trop loin?; un montage qui fait fureur sur Vkontakte, le Facebook russe; les États-Unis des années 40; la fin de la science; une application qui choque aux États-Unis. Et une nouveauté : notre suggestion musicale du vendredi. N’hésitez pas à nous envoyer les vôtres!

View « La revue du web – 30 septembre 2011″ on Storify

Avec Vincent Grou

Pour me joindre :


Par courriel : florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Florent DaudensLa revue du web – 6 septembre 2011

par

 publié le 6 septembre 2011 à 17 h 36

La revue du webLa carte des leaders politiques qui tweetent

Une infographie interactive du magazine L’Express.

Des photoreporters à suivre

Télérama a sélectionné neuf photographes à l’occasion du festival de photojournalisme Visa pour l’image.

Time débarque sur Tumblr

Le magazine souhaite y mettre d’anciennes couvertures, les coulisses reportages, etc.

Android n’est pas gratuit

Slate estime que Google va chercher à aller chercher des revenus directement de la vente d’appareils, après le rachat de la division des téléphones cellulaires de Motorola pour 12,5 milliards de dollars.

Piratage à grande échelle en Iran

Quelque 300 000 internautes ont été espionnés le mois dernier après le vol de certificats de sécurité d’une entreprise technologique néerlandaise. Les pirates ont ainsi pu voler des mots de passe de comptes sur Google, Facebook, Twitter, etc. On ignore si les pirates sont liés au gouvernement, mais les réseaux sociaux avaient été fortement utilisés pendant les manifestations qui avaient suivi les élections présidentielles en 2009.

Pour me joindre :

Par courriel : florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @fdaudens et @SurLeWeb