Billets classés sous «Alberta»

Ce montage met côte à côte les images satellites de 1984 et de 2011.

Le site Earth Observtory, de la NASA, a récemment publié un spectaculaire album photo qui montre l’exploitation des sables bitumineux le long de la rivière Athabasca, en Alberta, vue de l’espace.

Près d’une trentaine d’images satellites, prises entre 1984 et 2011 montrent très bien l’évolution de cette exploitation et son expansion, au cours des trois dernières décennies. Par exemple, on voit plusieurs nouveaux bassins à résidus apparaître au fil des ans.

On constate aussi que l’expansion a grandement accéléré à partir des années 2000, quand le prix du pétrole s’est mis à augmenter et que l’exploitation des sables bitumineux est devenue rentable.

La NASA souligne que le bassin à résidus qu’on voit sur la photo de 1984 (et qui date de 1967) a été drainé puis remblayé depuis. « Même si les compagnies minières ont semé des herbes depuis, les images, en 2011, ne montraient toujours pas la croissance de plantes », dit la NASA.

Le site de l’agence spatiale américaine permet de faire jouer les images en diaporama, ce qui permet de voir les trois décennies en accéléré. Ce fichier permet quant à lui de voir les images satellites directement dans Google Earth. Par ailleurs, le bouton « view large » permet de voir chaque image dans son ensemble et de constater que l’exploitation s’est étendue vers le nord et déborde aujourd’hui du cadre de la photo de 1984.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Vincent GrouLes feux de forêt de l’Alberta vus de l’espace

par

 publié le 17 mai 2011 à 10 h 36

Alors que des pompiers de la Colombie-Britannique et de l’Ontario doivent venir prêter main-forte à leurs collègues de l’Alberta, mardi, la NASA vient de publier de nouvelles images satellites des incendies de forêt qui font rage dans la province.

Une première image, prise le 15 mai, montre très bien le panache de fumée qui s’élève de Slave Lake, communauté de 7000 habitants qui a subi d’importants dégâts. Le ciel dégagé permet de voir les autres feux. Il est possible de voir cette image dans Google Earth en téléchargeant et en exécutant ce fichier.

Sur la deuxième image, prise le 16 mai, on constate que les panaches de fumée ont pris beaucoup d’ampleur. Vous pouvez également voir cette image dans Google Earth en passant par ce fichier.

On peut télécharger les deux images en grand format en cliquant dessus. Les lignes rouges indiquent l’emplacement des incendies.

Facebook à la rescousse

Par ailleurs, alors que de nombreux résidents de Slave Lake se sont plaints du manque d’informations communiquées par les autorités (rappelons que la station de radio locale est partie en fumée), des internautes ont créé la page Facebook Slave Lake and Community Message Board. Ce babillard permet aux citoyens de partager des informations sur la situation et d’afficher des demandes ou des offres d’entraide, comme du transport, de l’hébergement, de l’entreposage, etc.

J’attire par ailleurs votre attention sur cette vidéo, tirée de la chaîne YouTube de GordonWolters, qui a documenté les feux ainsi que son départ de Slave Lake avec une série de huit vidéos.

Il est intéressant de constater qu’on peut comparer les images de la vidéo, tournée sur l’autoroute 2, avec celles de Google Street View prises au même endroit. On peut ainsi constater, entre aures, les ravages des flammes sur les arbres qui bordent la route.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Vincent GrouFeux de forêt : situation critique à Slave Lake

par

 publié le 16 mai 2011 à 11 h 18

Les quelque 7000 résidents de la communauté albertaine de Slave Lake retiennent leur souffle, alors que des incendies de forêt ont détruit plusieurs maisons et des bâtiments comme l’hôtel de ville et la station de radio locale.

Slave Lake est au nombre des municipalités les plus touchées par les dizaines de feux de forêt qui font rage en Alberta.

Des images mises en ligne par des résidents témoignent de l’intensité des brasiers. Par exemple, cette vidéo montre des photos prises dimanche.

Cette vidéo a été tournée dans les rues enfumées de Slave Lake.

D’autres vidéos montrent d’épais nuages de fumée qui cernent la ville, comme celle-ci, celle-ci, celle-ci, et celle-ci. Nos collègues de la CBC ont quant à eux publié des photos envoyées par des internautes, où on voit notamment l’hôtel de ville en proie aux flammes.

Les informations au sujet de l’activité des feux de forêt sont disponibles sur la page du Système canadien d’information sur les feux de végétation (SCF), du ministère des Ressources naturelles.

On y trouve des cartes sur le risque d’incendie, sur l’intensité du front et sur les points chauds au pays.

On y trouve également une carte interactive sur les feux qui font actuellement rage. Le menu de gauche permet d’y ajouter des informations, comme des données sur le risque d’incendie. Il faut actualiser la carte pour voir ces informations apparaître.

Des informations sur la situation se trouvent également sur le site du ministère des Ressources naturelles de l’Alberta ainsi que sur le site du Canadian Interagency Forest Fire Centre.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb