Les responsables du prix Nobel ont eu du mal rejoindre certains lauréats, dont l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Ils se sont tournés vers Twitter, car l’OIAC ne répondait pas au téléphone:

Pour me joindre :
bahador.zabihiyan@Radio-Canada.ca
Suivre @bahadorz

Catégories: International

Message de Twitter qui arrive en bourseLes gens ne font plus que regarder la télévision : ils ressentent maintenant le besoin d’en parler sur Twitter.

Dans le confort de leur salon, les téléspectateurs partagent leurs réactions devant chaque touché ou finale de série attendue.

Les exemples de l’influence de Twitter se trouvent en grand nombre. La récente finale de « Breaking Bad », par exemple, a généré 1,24 million de messages sur le site. À son apogée, la conversation se mesurait à 22 373 messages par minute, selon la firme SocialGuide. Les gens ont utilisé le mot-clé #GoodbyeBreakingBad près de 500 000 fois.

Au dernier Super Bowl, les partisans ont publié quelque 24 millions de messages sur Twitter, et près de la moitié des commanditaires de l’événement ont diffusé des mots-clés encourageant les téléspectateurs à commenter sur Twitter.

Alors que Twitter se prépare à entrer en Bourse, l’entreprise de San Francisco travaille également fort pour faire sa place dans le milieu de la publicité télévisée. Dans les derniers mois, Twitter a créé des partenariats avec des propriétaires de contenu télévisuel tels que CBS, MTV et la NFL grâce à un programme baptisé Amplify. La plateforme permet aux propriétaires de contenu de présenter des vidéos en temps réel aux utilisateurs qui pourraient avoir vu leurs émissions ou s’y intéresser. Elle permet également aux publicitaires de communiquer avec les téléspectateurs qui ont vu leurs publicités télévisées, élargissant ainsi la portée des messages publicitaires jusqu’aux téléphones intelligents et aux tablettes.

Dimanche, la NFL a pu constater comment fonctionne la publicité jumelée à Twitter. Quelques minutes après qu’Adam Jones eut réussi une interception mettant fin à la séquence de 52 matchs avec au moins une passe de touché de Tom Brady, la NFL a publié une vidéo montrant le jeu sur Twitter.

Le clip de 32 secondes était précédé d’une publicité de 8 secondes pour un téléphone mobile de Verizon. En s’insérant dans la discussion en ligne, la NFL a réussi à rappeler aux internautes que le match était diffusé à ce moment même sur sa chaîne NFL Network, en plus d’obtenir de nouveaux revenus de la part de Verizon, un commanditaire de longue date qui souhaitait présenter sa nouvelle application NFL Mobile.

La NFL compte plus de 5,1 millions d’abonnés sur Twitter, mais son nouveau partenariat avec le site a fait en sorte que le message a aussi atteint des millions d’autres utilisateurs qui pourraient également s’y intéresser.

Le vice-président principal des stratégies média de la NFL, Hans Schroeder, a dit s’attendre à ce que les tweets promotionnels soient un jour vus par des dizaines de millions de personnes.

The Associated Press

Catégories: Économie, Internet

Hommage à Michel Brault, d'Alexandre Chartrand
Hommage à Michel Brault, d’Alexandre Chartrand

L’Office national du film a  mis en ligne vendredi, sur son site web, un film-hommage à Michel Brault, pionnier du cinéma direct et l’un des fondateurs du cinéma québécois. Il sera disponible jusqu’à dimanche, 16 h.

Réalisé par Alexandre Chartrand, le court-métrage documentaire de 10 minutes se penche sur l’oeuvre du cinéaste, sur les moments marquants de sa carrière et présente des extraits de ses films, dont Pour la suite du monde, La Lutte et Les raquetteurs.

L’oeuvre cinématographique de Michel Brault est disponible en tout temps sur le site web de l’ONF.

Michel Brault est mort le 21 septembre dernier, à 85 ans, des suites d’un malaise cardiaque. De nombreuses personnes lui ont rendu un dernier hommage à l’occasion de ses funérailles à Beloeil, vendredi.

Né à Montréal en 1928, Michel Brault a signé plus d’une trentaine de films et de documentaires, en tant que réalisateur, directeur de la photographie, producteur ou monteur. Ses œuvres ont parcouru le monde entier.  Il est le premier cinéaste de sa génération à avoir adopté la prise de vue légère, avec une caméra portée à l’épaule. Une pratique qui s’est imposée depuis.

 

 

Catégories: Arts et spectacles

Rdio lance un service de radio Internet gratuit au Canada

par

 publié le 3 octobre 2013 à 11 h 29

Rdio
Le service de musique numérique Rdio lance jeudi son service de radio Internet gratuit au Canada, aux États-Unis et en Australie sur son application fonctionnant sur les appareils Apple et Android.

L’entreprise souhaite profiter de ses liens avec Cumulus Medias, propriétaire de stations de radio traditionnelles, pour concurrencer ses rivales Pandora et Spotify.

Pour l’instant, l’application ne diffusera pas de publicités entre les chansons, qui sont choisies au hasard selon le genre, l’artiste, une chanson ou un album.

L’entreprise espère que les utilisateurs du service gratuit s’abonneront au forfait à 10 $ par mois permettant notamment de choisir des chansons et albums précis.

Sur le web, Rdio diffusera des publicités, vendues par Cumulus Media.

Cumulus avait annoncé le mois dernier avoir acquis des parts de la société mère de Rdio, Pulser Media.

The Associated Press

Catégories: Internet

Le site Silk Road a été fermé le 2 octobre 2013 par le FBI.
Le site Silk Road a été fermé le 2 octobre 2013 par le FBI.

La police fédérale américaine a fermé le marché virtuel Silk Road, où étaient vendus depuis 2011 toutes sortes de services et produits illicites, allant de la drogue aux offres de services pour éliminer une personne indésirable.

Le propriétaire de Silk Road, Ross William Ulbricht, 29 ans a été arrêté mardi à San Francisco et accusé de trafic de drogue, piratage informatique et blanchiment de millions de dollars grâce à des ventes de 1,2 milliard de dollars entre février 2011 et juillet 2013. Les autorités fédérales ont indiqué avoir saisi pour 3,6 millions de dollars de « bitcoins », une monnaie électronique utilisée sur Silk Road.

Selon les documents judiciaires, le site permettait d’acheter anonymement de l’héroïne, de la cocaïne, du LSD et des méthamphétamines, de même que des logiciels permettant de déverrouiller des ordinateurs ou voler des mots de passe. Le site était accessible seulement après s’être connecté au réseau Tor, qui permet aux utilisateurs de préserver leur anonymat.

« Silk Road était devenue la place de marché sur Internet la plus perfectionnée et la plus étendue pour les activités criminelles », utilisée notamment par « plusieurs milliers de trafiquants de drogue », a expliqué l’agent du FBI Christopher Tarbell. Le propriétaire du site aurait ainsi amassé quelque 80 millions de dollars en commissions, et fournissait des conseils aux clients pour échapper à la justice.

Depuis novembre 2011, une opération d’infiltration impliquant plus de 100 agents a permis de constater que le site permettait le trafic des drogues d’une grande pureté provenant non seulement des États-Unis, mais aussi du Canada et de plus d’une dizaine de pays européens, dont la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Espagne.

La justice américaine soutient par ailleurs que le suspect a tenté en mars dernier de recruter un tueur à gages pour abattre un utilisateur de Silk Road qui menaçait d’exposer les identités d’autres clients du site clandestin.

Pour me joindre :

bruno.maltais@radio-canada.ca

Catégories: International, Internet