Billets classés sous la catégorie « Élections fédérales »

  • Vous parcourez actuellement les articles publiés dans la catégorie Élections fédérales.

Au lendemain des élections, les chefs des cinq principaux partis politiques ont-ils fait le plein d’abonnés sur les réseaux sociaux?

Si l’on regarde nos données, le premier ministre Stephen Harper se classe en tête avec son compte en anglais, à plus de 136 000 abonnés.

De son côté, le chef néodémocrate, Jack Layton, a dépassé Michael Ignatieff, qui a dirigé le Parti libéral pendant la campagne. D’ailleurs, M. Layton a dépassé ses deux adversaires sur Facebook au cours de la campagne, pour atteindre plus de 71 000 abonnés.

Quant au chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, sa page Facebook est aujourd’hui fermée et son compte Twitter devrait rester inactif quelques temps, comme l’a annoncé le parti.

Pour me joindre :

Vincent GrouÉlections fédérales : bilans et réactions

par

 publié le 3 mai 2011 à 11 h 25

Nous surveillons aujourd’hui les nombreuses réactions sur Internet au lendemain de l’élection d’un gouvernement conservateur majoritaire et du Nouveau Parti démocratique à l’opposition officielle. Les mises à jour les plus récentes se trouvent en haut de page.

15 h 35 : Le Bloc québécois annonce qu’il a désactivé son blogue et qu’il s’apprête à faire une pause sur les réseaux sociaux : « On comprendra facilement que les espaces Twitter et Facebook de Gilles
Duceppe n’ont plus raison d’être encore actifs sur la toile. Ils seront donc désactivés jusqu’à ce que M. Duceppe en dispose selon ses besoins et projets futurs. »

14 h 05 : La députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau, qui a fait la manchette pendant la campagne pour un voyage à Las Vegas, est l’objet d’une parodie sur Facebook mise en ligne peu après son élection dans Berthier-Maskinongé.

12 h 55 : À la suite de l’élection d’un gouvernement conservateur majoritaire, des internautes ont lancé, sur Facebook, une invitation à s’habiller de noir aujourd’hui (3 mai).

11 h 25 : Au lendemain du tsunami orange qui a déferlé sur le Québec, la question de l’inexpérience de certains nouveaux députés néo-démocrates a été soulevée à plus d’une reprise par des chroniqueurs et des éditorialistes. Dans ce contexte, et pour illustrer la surprise causée par ce balayage du NPD, intéressant message de Jean-Philippe LaRose, alias @JPLaRose qui parle des « étudiants du NPD qui pourront payer leurs prêts étudiant avec le salaire de député de 157 731$ ».

10 h 45 : Notre dossier électoral vous propose un album photo où vous pouvez notamment voir les coulisses de la soirée électorale à Radio-Canada.

10 h 30 : Ma collègue Catherine Bolduc aura l’occasion de vous parler plus en détail des internautes qui ont défié la Loi électorale en publiant des résultats avant la fermeture de tous les bureaux de vote du pays. Je vous signale quand même un message qui a beaucoup circulé sur Twitter, publié avant l’heure, et qui montres des résultats caviardés :

Autre message intéressant trouvé via le site Tweet The Results : il semble que des Américains demandaient aux Canadiens de leur envoyer les résultats par courriel, ce qui est légal, afin qu’ils puissent les relayer sur Twitter, contournant ainsi la Loi électorale :

10 h 15 : Dans les heures qui ont suivi la démission du chef bloquiste, Gilles Duceppe, une page Facebook le propose comme maire de Montréal. Au moment d’écrire ces lignes, elle comptait plus de 950 adeptes.

10 h 10 : Le chef libéral, Michael Ignatieff, annonce sa démission.

Pour me joindre :

vincent.grou@radio-canada.ca   

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb   

Sur Twitter : @vincentgrou et @SurLeWeb

Catherine BolducLes élections, les résultats et Twitter

par

 publié le 3 mai 2011 à 11 h 17

Crédit : iStockphoto

Comme l’indique mon collègue Florent Daudens dans son plus récent billet, la soirée électorale a été très suivie sur les réseaux sociaux. En effet, le mot-clé #elxn41, le plus utilisé depuis le début de la campagne, a atteint un sommet peu après 22 h, selon les statistiques compilées par Trendistic. Le nombre de messages échangés au sujet des élections a alors représenté 0,77 % de toutes les conversations sur Twitter.

À titre de comparaison, le mot-clé #fed2011, plus utilisé par les francophones, a été mentionné dans 0,27 % des messages diffusés sur le site de microblogage entre 22 h et 23 h.

Selon les chiffres compilés par le site Politwitter, plus de 134 000 messages reliés aux élections fédérales ont été envoyés sur Twitter au cours de la journée du scrutin.

La loi électorale transgressée

Comme il fallait s’y attendre, de nombreux internautes ont enfreint la loi en diffusant les résultats électoraux sur la toile avant 22 h (heure de l’Est), notamment en utilisant le mot-clé #tweettheresults. Vers 20 h, les premiers résultats en provenance des provinces de l’Atlantique ont en effet commencé à circuler sur Twitter. Le mot-clé s’est d’ailleurs retrouvé parmi les thèmes les plus discutés sur la twittosphère, selon Trendsmap.

Rappelons qu’en vertu de l’article 329 de la Loi électorale du Canada, il était interdit de diffuser des résultats avant la fermeture des bureaux de scrutin.

En théorie, les Canadiens qui ont contrevenu à la loi électorale s’exposent à une amende pouvant atteindre 25 000 $ ou à une peine de cinq ans de prison.

Élections Canada avait toutefois indiqué avant la journée du scrutin qu’il n’avait pas l’intention de jouer à la police et de surveiller les réseaux sociaux.

La dernière poursuite pour diffusion prématurée des résultats remonte à 2000. Un blogueur de Vancouver, Paul Bryan, avait alors publié des résultats des provinces de l’Atlantique avant la fermeture des bureaux de vote de la Colombie-Britannique, ce qui lui avait valu une amende de 1000 $.

Pour me joindre :

La soirée électorale à peine terminée, quelques données permettent déjà de mesurer les échanges sur les réseaux sociaux, plus particulièrement sur Twitter.

Selon Mark Blevis, quelque 45 000 inscrits à ce réseau ont commenté les résultats. La firme d’analyse Sysomos estime que la plupart des internautes sur Twitter étaient des jeunes de 21 à 35 ans (55 %), en majorité des hommes.

Le mot-clé #elxn41, le plus utilisé depuis le début de la campagne, a connu un pic lors de la soirée électorale, comme le montrent les données de Trendistic. Un sommet a été atteint peu après 22 h, au moment où il est devenu possible de discuter des résultats sur Internet selon la loi électorale. Le nombre de messages échangés au sujet des élections a alors représenté 0,77 % de toutes les conversations sur Twitter.

Source : Trendistic

Fait à noter, les chefs n’ont pas commenté la soirée sur leur compte Twitter. Seul Jack Layton, le chef du Nouveau Parti démocratique, a envoyé un message. Et ce, seulement sur son compte en anglais.

En terminant, vous avez été plus de 56 000 à participer à notre clavardage en direct. Nos collègues de la CBC ont de leur côté attiré plus d’un demi-million d’internautes.

Mise à jour le 3 mai à 14 h 20 : comme me le fait remarquer « Véro Sherbrooke » en commentaire, le chef néodémocrate a aussi envoyé un message dans les deux langues sur sa page Facebook hier.

Et vous, avez-vous suivi la soirée sur Internet? Si oui, qu’en avez-vous pensé?

Pour me joindre :

Catherine BolducLes Canadiens aux urnes

par

 publié le 2 mai 2011 à 10 h 46

C’est aujourd’hui que les Canadiens sont appelés à élire un nouveau gouvernement. Si vous n’avez pas reçu votre carte d’information de l’électeur ou si vous l’avez égarée, je vous rappelle que les renseignements sur les heures d’ouverture des bureaux de scrutin et sur leur localisation se retrouvent sur le site web d’Élections Canada.  

Si votre choix n’est pas encore fait, je vous invite à consulter le comparateur de programmes ou à faire le test de la boussole électorale pour y voir plus clair dans les propositions des principaux partis politiques.

Je vous souligne que Radio-Canada.ca dévoilera les résultats de cette élection sur son site à compter de 22 h (heure de l’Est), comme l’exige la Loi électorale du Canada. Nous vous convions également à une séance de clavardage en direct à compter de 21 h 30 pour tracer le bilan de cette campagne électorale et commenter les résultats.

La télévision et la radio de Radio-Canada diffuseront aussi des émissions spéciales animées respectivement par Céline Galipeau et Michel Désautels.

Pour un avant-goût de cette soirée électorale, je vous propose ce reportage réalisé par le journaliste François Cormier.

Pour me joindre :