Le boxeur Curtis Woodhouse n’a pas peut-être pas gagné son combat pour le titre de champion des poids supers-légers anglais, mais il a virtuellement mis KO un individu qui l’insultait sur Twitter, rapporte le site Internet Mashable.

Le boxeur anglais a perdu son titre de champion lors de son combat contre Shayne Singleton vendredi dernier. Après la défaite, il pense sérieusement à prendre sa retraite. Mais plus que sa mauvaise performance, c’est plutôt l’avalanche d’insultes et de commentaires dégradants qu’un utilisateur de twitter lui a envoyé qui l’ont fait sortir de ses gonds.

L’utilisateur @jimmyob88 l’a traité de « blague ridicule », d’une « complète disgrâce », de déchet », et d’autres mots colorés, explique le site spécialisé dans l’actualité des médias sociaux Mashable. Le boxeur n’a pas hésité à répondre aux tweets injurieux, en utilisant au passage quelques noms d’oiseaux. Mais mécontent du résultat, il a décidé de prendre les choses en mains, de manière plus vigoureuse.

Curtis Woodhouse a demandé aux centaines de personnes qui le suivent sur Twitter de l’aider à retrouver le « troll », la personne qui l’insulte depuis plusieurs jours. « Je donnerai 1000 £ à celui qui me fournira l’adresse et la photo de cet homme! Toc toc! », écrit-il.

Le « troll » lui écrit, et lui demande des précisions, explique Mashable. Ce à quoi Curtis Woodhouse répond: « Très vite, tu vas t’en rendre compte », écrit le boxeur.

En fait, en moins de dix minutes, le boxeur réussit à trouver le nom de la rue dans laquelle habite l’individu qui l’insulte ainsi que le nom et le prénom de ce dernier.

« On va se voir très bientôt, grand garçon », écrit le boxeur. Et pour prouver qu’il compte bien retrouver l’individu, le boxeur britannique met en ligne une photo de la rue dans laquelle le « troll » habite.

 

« Je suis désolé (…) je suis dans l’erreur et j’accepte ça », écrit @woodhousecurtis, qui depuis a effacé ses échanges avec le boxeur rapporte Mashable. Par la suite, Curtis Woodhouse raconte avoir reçu un appel d’une personne qui connaissait celui qui l’insultait, lui expliquant que @woodhousecurtis était paniqué à l’idée de devoir rencontrer le boxeur. Finalement, ce dernier a fait demi-tour, non sans avoir envoyé quelques tweets. Tout d’abord, en guise de clin d’oeil, il a dit avoir trouvé l’option permettant de bloquer les utilisateurs sur Twitter.

Il n’est pas le seul athlète à avoir été victime de propos injurieux de la part de fans mécontents. Récemment, le joueur du Canadien Carey Price s’était fait écrire par un utilisateur de Twitter que même le chanteur aveugle « Stevie Wonder » aurait pu faire un meilleur gardien de but. Ce à quoi il a répondu: « Je suis toujours le joueur préféré de ta mère ».

Le tweet a été repris des centaines de fois, et la personne ayant insulté le gardien de but a reçu une avalanche de tweets négatifs, voir injurieux. Il s’est finalement excusé auprès du gardien.

D’autres sportifs, comme le boxeur Aaron Taylor, ont félicité Curtis Woodhouse, pour avoir remporté son combat contre le « troll ». Aaron Taylor a même tweeté un photomontage, dans lequel on voit le visage de Curtis Woodhouse sur l’affiche du film « L’homme en feu », dans lequel le personnage incarné par Denzel Washington tue des trafiquants de drogue mexicains, qu’il soupçonne d’avoir kidnappé la petite fille dont il était le gardien.

Curtis Woodhouse a même changé sa biographie sur Twitter. « Dans mes temps libres, je monte dans mon auto pour pourchasser les trolls », écrit-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire de Curtis Woodhouse semble aussi faire rire le boxeur montréalais Jean Pascal. Voici sa réponse lorsque nous lui avons demandé ce qu’il en pensait:

Pensez-vous que Curtis Woodhouse est allé trop loin?

Pour me joindre : bahador.zabihiyan@radio-canada.ca
Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb
Suivre @bahadorzSuivre @surleweb