Le calvaire aura duré plus d’une heure pour l’équipe des communications de Burger King: le compte Twitter du géant de la restauration rapide a été piraté, et pour comble de malheur, les pirates l’ont transformé en un compte de McDonald’s.

Vers midi, un tweet annonçait que Burger King avait été racheté par son éternel rival, McDonald’s.«Nous venons d’être vendu à McDonald’s! Cherchez un Mcdonald’s près de chez vous!», pouvait-on lire dans le tweet de la personne ou du groupe qui a détourné le compte Twitter de la compagnie.
Le compte twitter de Burger King a été piraté et transformé en un compte McDonald'sLe compte twitter de Burger King a été piraté et transformé en un compte McDonald’s. Capture d’écran, Twitter.

Il s’ensuit une série de tweets provocateurs, injurieux et parfois même racistes, laissant entendre que certains employés de Burger King sont des consommateurs de drogues. «On a surpris un de nos employés aux toilettes en train de faire ça», peut-on lire dans un tweet, qui renvoie vers une photo dans laquelle un jeune homme semble s’injecter de la drogue par voie intraveineuse.
Le compte twitter de Burger King a été piraté et transformé en un compte McDonald'scapture d’écran, Twitter

Très vite, @BurgerKing est devenu la risée de la twittosphère. Le collectif de pirates informatiques Anonymous n’a pas manqué de se moquer de l’équipe de Burger King affecté aux réseaux sociaux. «Le Roi a été détrôné…», écrivait le gestionnaire du compte @YourAnonNews, proche du groupe Anonymous. Plusieurs des messages provenant du compte piraté s’adressaient d’ailleurs à @YourAnonNews.

Un autre utilisateur de Twitter conseille, à la blague, à Burger King d’éviter d’utiliser le mot de passe “Whopper123», du nom de leur célèbre hamburger.

Mais personne ne semble avoir revendiqué l’attaque pour l’instant. L’éternel concurrent de Burger King, McDonald’s, a pris le soin de préciser qu’il n’était pas derrière les faux tweets. La compagnie déclare « ne rien avoir avec ce piratage », sur son compte Twitter.

 

La personne ou le groupe derrière l’attaque n’ont pas répondu aux questions que nous leur avons posées, via Twitter. Toutefois, une réponse a été envoyée à un journaliste du site Buzzfeed, mais elle ne dévoile pas les intentions de la personne derrière le piratage. «Si on vous prend à aller à Wendy’s, il va y avoir de la bagarre! », lit-on dans le tweet envoyé au journaliste John Herrman.

D’ailleurs, la responsable des médias sociaux de Wendy’s, une autre chaîne de restauration rapide a réagi. « Mon pire des cauchemar est en train de se dérouler sur @BurgerKing », écrit Amy Brown sur son compte Twitter.

 

Finalement, vers 13h15, le compte Twitter a été suspendu, mais les captures d’écran des tweets de Burger King ont envahi la toile. Burger King a finalement émis un communiqué de presse dans lequel la compagnie s’excuse de la situation, reconnaissant que le compte a été piraté.

Le compte Twitter de Burger King a été piraté.Capture d’écran, Twitter.

Une note positive toutefois, depuis le détournement, le nombre de personnes suivant le compte de Burger King a fortement augmenté. Il reste à savoir si ces personnes vont continuer de suivre le compte, une fois qu’il sera rétabli.

MISE À JOUR:

Vers 17h, le compte @BurgerKing est revenu en ligne. Les faux tweets étaient toutefois toujours présents sur la page. Mais le nombre de personnes qui suivaient le compte avait baissé. Le compte @BurgerKing n’avait pas de photo de profil.
Le compte Twitter de Burger King est en ligne de nouveau.

Pour me joindre : bahador.zabihiyan@radio-canada.ca
Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb
Suivre @bahadorzSuivre @surleweb