Crédit : iStockphoto

Ce 5 février marque la 10e Journée pour un Internet plus sûr. À cette occasion, 90 pays s’unissent afin de promouvoir l’usage sécuritaire des technologies en ligne et de la téléphonie cellulaire, particulièrement auprès des enfants et des adolescents.

C’est également dans le cadre de cette journée que la firme de cybersécurité Kaspersky publie une étude qui révèle que les enfants peuvent facilement avoir accès à du contenu inapproprié sur YouTube.

En écoutant des épisodes ou des extraits d’émissions pour enfants sur YouTube, les petits sont « à trois clics » de tomber sur des scènes montrant « des vidéoclips mettant en vedette de la violence, des armes et de la nudité, des extraits d’émissions de télé destinées à un auditoire adulte, et des compilations d’accidents de voitures ». Cela, en raison des suggestions de vidéos proposées par YouTube, à la fin des vidéos et dans la colonne de droite de l’écran.

Kaspersky, dans son communiqué de presse, donne des exemples de recherches d’émissions pour enfant, « Dora the Explorer » menait à deux clics d’un vidéoclip contenant des jurons et de la nudité; « Sesame Street » menait à deux clics d’une vidéo d’une femme en train d’accoucher; « Peppa pig » menait à deux clics d’une compilation d’accidents de voitures.

Soulignons qu’il est possible d’utiliser YouTube en mode sécurisé. Toutefois, Google, propriétaire de YouTube, reconnaît que le filtre n’est pas sûr à 100 %. Mentionnons que dans le cadre de la Journée pour un Internet plus sûr, Google fait la promotion de sa chaîne sur la vie privée et la sécurité en ligne.

Accompagner les enfants en ligne

De son côté, Enfant-Retour Québec publie une liste de conseils à l’attention des parents de jeunes enfants. On retrouve des conseils qui s’adressent aux différentes tranches d’âge. La clé : parler aux enfants et superviser leur utilisation d’Internet.

Enfant-Retour Québec invite également les internautes à consulter le Guide des droits sur Internet.

À lire également, les conseils du blogue Naked Security pour la sécurité des enfants.