Bahador ZabihiyanMalala va mieux et veut continuer son combat

par

 publié le 4 février 2013 à 21 h 05

Malala Yousafzai, l’adolescente pakistanaise qui avait survécu à un attentat perpétré par des islamistes radicaux en octobre dernier, va mieux et elle compte continuer son combat pour l’alphabétisation des jeunes filles, a-t-elle fait savoir dans une série de vidéos mises en ligne sur YouTube, lundi. 

« Je peux parler et je vais mieux de jour en jour. C’est seulement grâce aux prières des gens », affirme-t-elle, dans sa déclaration publiée sur le compte YouTube de l’organisation non gouvernementale Vital Voices Global Partnership. Elle considère qu’elle a eu droit à une « seconde vie », après avoir survécu miraculeusement à l’attentat. Elle demande aussi aux gens de faire des dons à Vital Voices Global Partnership, qui a mis en place une bourse en son nom. Les fonds récoltés permettront à des jeunes filles comme Malala d’avoir accès à l’éducation.

La vidéo a été tournée le 22 janvier, et elle a été mise en ligne lundi :

Depuis, Malala, qui séjourne à l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham, a subi deux opérations chirurgicales, selon ce que rapporte l’établissement qui soigne surtout les soldats britanniques blessés au combat.
Malala a reçu une balle en pleine tête, alors qu’elle se trouvait dans un autobus scolaire au Pakistan. Les talibans avaient estimé qu’elle représentait « la pensée occidentale », car elle dénonçait les restrictions imposées par ces derniers sur l’éducation des jeunes filles.
Une partie de sa boîte crânienne a été détruite et les chirurgiens ont remplacé la partie manquante par une plaque de titane. Une prothèse auditive a aussi été implantée dans son oreille gauche, qui avait été grièvement endommagée le jour de l’attentat. Les deux opérations auront duré en tout cinq heures.

Les images des deux interventions chirurgicales :

« Malala se porte très bien, heureusement, elle recevra son congé de l’hôpital très bientôt », a déclaré la neurochirurgienne Anwen White, par voie de communiqué publié lundi par l’hôpital britannique.
« Je me sens bien et je suis contente que les deux opérations aient été un succès. On ne dirait pas que j’ai subi une grosse opération», a ajouté Malala, selon le communiqué de presse de l’hôpital.

L’entrevue de Malala après ses deux opérations :

Selon son médecin, elle n’a pas eu de séquelles cognitives et elle devrait être en mesure de retourner à l’école, et surtout de continuer son combat pour l’alphabétisation des jeunes filles.
« Je veux servir, je veux servir le peuple. Et je veux que chaque fille, chaque enfant reçoivent une éducation », dit l’adolescente de 15 ans.
Malala a également fait une déclaration en ourdou, et une autre en pachtou, deux langues parlées au Pakistan et dans une partie de l’Afghanistan.
Dans sa déclaration en ourdou, Malala affirme qu’elle est prête à «se sacrifier de nouveau» afin que tous les enfants puissent avoir accès à l’éducation, relève la journaliste de Channel 4 News, Fatima Manji.

Pour me joindre : bahador.zabihiyan@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Suivre @bahadorz Suivre @surleweb