Vue de l’hôtel Ryugyong, à Pyongyang

Google a récemment dévoilé une version beaucoup plus détaillée de sa carte de la très hermétique Corée du Nord.

On peut notamment y voir des images satellites très claires de la capitale, Pyongyang.

La carte a été élaborée grâce à la participation d’internautes sur le service Map Maker et de récentes images satellites. Le Washington Post propose une série d’images avant/après qui permettent de constater les nouvelles informations qu’on trouve sur la carte et les comparer avec les anciennes. Toutefois, comme le souligne la BBC, certains contributeurs à cette nouvelle carte n’ont jamais mis le pied en Corée du Nord.

À L’extérieur de la capitale, on peut entre autres observer le Kwan-li-so 18, identifié comme un goulag sur la carte. La semaine dernière, le blogueur observateur de la Corée du Nord Curtis Melvin, à la lumière de la nouvelle imagerie satellite disponible sur Google Earth, soulevait la possibilité que de nouveaux camps de travail aient vu le jour au pays.

On peut également voir le centre de recherche nucléaire de Yongbyon et le centre de recherche et d’essais nucléaires de Punggye-ri. À ce sujet, le blogue 38 North procède aujourd’hui à l’analyse d’une série d’images satellites qui alimenteraient la thèse de l’imminence d’un nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord.

Rappelons que la semaine dernière, Pyongyang a brandi la menace de procéder à un nouvel essai nucléaire, en représailles à des sanctions imposées par les Nations unies et en signe de défi envers les États-Unis.

Le PDG de Google, Eric Schmidt, a récemment effectué une visite « humanitaire privée » en Corée du Nord, en compagnie de l’ex-diplomate américain Bill Richardson.

Vincent.grou@radio-canada.ca