Billets publiés le 22 janvier 2013

La photo d’un légionnaire français, portant un masque frappé d’une tête de mort, provoque des réactions sur Internet et même au sein de l’état-major, depuis deux jours.

Un légionnaire français arborant un masque frappé d'une tête de mort.

L’image montre un soldat français, le visage près du canon d’un véhicule militaire, les bras croisés. L’air est poussiéreux car un hélicoptère vient d’atterrir dans ce secteur situé au centre du Mali, explique Issouf Sanogo, le photographe de l’Agence France-Presse auteur du cliché, sur le blogue de la compagnie.
La plupart des soldats se sont alors protégés le visage, selon lui. « J’ai repéré ce soldat qui portait un drôle de foulard et j’ai pris la photo. Sur le moment je n’ai pas trouvé la scène particulièrement extraordinaire, ni choquante. Le soldat ne posait pas. Il n’y a aucune mise en scène dans cette image », dit M. Sanogo.

 

 

Le soldat ne pose pas, mais sa ressemblance avec « Ghost », un personnage du violent jeu vidéo Call of Duty, est frappante. Il s’agit d’un jeu de guerre très réaliste, dans lequel les joueurs sont des militaires en mission, aux méthodes parfois musclées.Le personnage Ghost du jeu vidéo Call of Duty.

L’armée française condamne

Visiblement, les responsables militaires français ne sont pas de grands amateurs de Call of Duty.

« C’est un comportement qui n’est pas acceptable », a déclaré le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l’état-major, rapporte le site Internet du Monde.  » Cette image n’est pas représentative de l’action que conduit la France au Mali à la demande de l’État malien  » et de celle que mènent ses soldats souvent  » au péril de leur vie « , a-t-il souligné, dans Le Monde. L’armée française tente d’identifier le légionnaire.

Le masque, quant à lui, peut facilement être acheté sur Internet. En fait, d’autres soldats ont déjà arboré des masques similaires, d’après ce que nous avons pu constater sur un forum de discussion hébergé sur le site Internet de Call of Duty.

Un soldat arborant un masque de Call of Duty
Un des participants y a publié deux photos de lui, les armes à la main et le masque en question sur le visage. « J’ai acheté le mien avant de me rendre en Afghanistan. J’ai vu quelques copains qui en avaient et j’en voulais un aussi. C’est génial lorsque tu te trouves dans un convoi en tant qu’artilleur, parce que tu te prends plein de poussière dans la figure (…) en plus, ça fait dur à cuire. (…) Je sais que quand je portais le mien, ça a refilé la trouille à quelques habitants du coin « , écrit-il, en anglais.

 

 

En complément, notre dossier sur le Mali.

Pour me joindre : bahador.zabihiyan@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Suivre @bahadorz Suivre @surleweb