Bahador ZabihiyanSur les traces du père Noël

par

 publié le 24 décembre 2012 à 13 h 46

En plus de devoir assurer la sécurité de l’espace aérien nord-américain contre des attaques ennemies, le NORAD a une mission supplémentaire le 24 décembre : suivre le traîneau du père Noël pour informer les enfants.

Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) a répondu à plus de 7000 appels de personnes cherchant à savoir le secteur dans lequel se trouvait le traîneau du père Noël.

La relation entre le père Noël et le NORAD remonte à plus d’un demi-siècle. Elle a débuté à la suite d’une erreur dans une publicité du détaillant Sears. Un numéro de téléphone y était indiqué; il était destiné aux enfants qui souhaitaient parler au père Noël.

Or, le numéro était celui de l’ancêtre du NORAD, appelé le CONAD. À l’époque, les tensions étaient vives entre les États-Unis et l’URSS, dans un contexte de guerre froide. Le directeur des opérations de la base aérienne du CONAD, Harry Shoup, a su garder le sens de l’humour. Il s’est alors fait passer pour un lutin auprès des enfants. Au fur et à mesure des appels, les aviateurs ont commencé à donner les indications radars aux enfants, concernant l’emplacement du père Noël.

Depuis, l’incident est devenu une tradition annuelle. Et les militaires s’organisent minutieusement pour la journée du 24 décembre: 1250 bénévoles participent à l’opération.

Sur sa page YouTube, le NORAD a mis en ligne une entrevue entre un responsable militaire et le père Noël.

Et le NORAD  joue le jeu jusqu’au bout, affirmant même que des pilotes de chasse escortent le traîneau du père Noël.

« Le père Noël ralentit son traîneau lorsque les pilotes du NORAD approchent, et il aime les saluer », explique Wright Eruebi, porte-parole 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD, située à Winnipeg.

Pour suivre la progression en direct du traîneau du père Noël :

L’année dernière, le NORAD a reçu 102 000 appels et plus de 7700 courriels au sujet du père Noël. Plus de 97 000 suivent le compte Twitter du NORAD dédié au père Noël, et un million de personnes aiment la page Facebook de celui-ci.

Pour me joindre : bahador.zabihiyan@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Suivre @bahadorzSuivre @surleweb