Un aigle qui tente d’enlever un bébé sur le mont Royal, à Montréal? Peu commun. Encore moins quand c’est filmé. Voilà pourquoi la vidéo ci-dessous a été vue près de 3 millions de fois au moment d’écrire ces lignes. Le hic, c’est qu’il s’agit d’une fausse vidéo.

De nombreux internautes ont rapidement exprimé des doutes et ils ont eu raison. Il s’agit d’un film animé par ordinateur, réalisé par des élèves du Centre NAD dans le cadre d’un cours d’animation. Les auteurs s’appellent Normand Archambault, Loïc Mireault, Antoine Seigle et Félix Marquis-Poulin.

Sur nos ondes, l’un des auteurs, Antoine Seigle, se dit « dépassé » par le succès de cette vidéo.

« On ne s’attendait pas à avoir autant de vues sur Internet, que ça fasse le tour du monde en si peu de temps. » – Antoine Seigle

L’étudiant ajoute qu’il s’agit de « beaucoup de travail pour un petit laps de temps ». Les quatre concepteurs ont connu de nombreux problèmes techniques, mais ils se disent très contents du résultat.

Les quatre étudiants (Photo : Pascal Robidas)

Pour la petite histoire, l’aigle aurait dû partir avec l’enfant selon le scénario original, mais l’équipe a voulu y ajouter du réalisme en laissant l’oiseau échapper sa proie.

La vidéo a été reprise par de nombreux médias et ses auteurs ont reçu des demandes d’entrevue de CNN, du Today Show sur MSNBC, etc.

L’aigle rejoint le pingouin fugitif

La supercherie animalière semble être une spécialité de ce cours. Vous vous souvenez peut-être de la vidéo du pingouin évadé du Biodôme? C’était un « hoax », un canular en d’autres termes, signé des élèves du même centre. La vidéo avait été mise en ligne au mois de décembre, comme celle de l’aigle.

Les internautes sceptiques

En ligne, plusieurs s’étaient livrés à une investigation en ligne avant cette confirmation et des indices soulevaient des doutes. D’une, le compte YouTube en question a été créé juste pour mettre en ligne cette vidéo. D’autre part, cette vidéo semble avoir été filmée en automne et plusieurs se demandent pourquoi elle n’a été mise en ligne que mardi.

La vidéo a été examinée sous toutes les coutures. Ainsi, cette vidéo tente de démontrer que le décor est figé quand l’enfant tombe dans les griffes de l’oiseau.

http://www.youtube.com/watch?v=2TkEjcMMLqE

L’ombre de l’oiseau semble aussi disparaître à certains moments et l’aile se décomposer. Sans compter des ornithologues en herbe qui émettent des doutes sur l’oiseau qui ressemble plutôt à un faucon.

Comme le note notre confrère André Martineau, la palme de l’analyse détaillée revient à Wired qui a décortiqué méticuleusement cette vidéo avec des mesures scientifiques.

Pour me joindre :

florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb