Google a conclu une entente de licence lundi avec les représentants d’éditeurs de musique, d’artistes et de compositeurs européens qui permettra au géant américain et à ses clients d’avoir accès à 5,5 millions d’oeuvres musicales provenant de 35 pays.

L’accord avec Armonia, qui regroupe trois sociétés de gestion de droits collectifs française, espagnole et italienne, est présenté comme le plus important du genre.

Catherine Kerr-Vignale de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) de France a indiqué que les concurrents de Google, comme Amazon et Apple, avaient des ententes de licence pour chaque pays.

Elle a ajouté que les droits d’auteur pour les éditeurs de musique et les artistes prévus dans l’accord de Google étaient conformes aux normes de l’industrie, sans toutefois donner davantage de détails.

L’entente de lundi comprend aussi les catalogues britannique et américain d’Universal Music Publishing ainsi que le répertoire latino-américain de Sony.

The Associated Press