Le premier des trois cours en ligne offerts gratuitement par HEC Montréal dans le cadre du projet EDUlib commence aujourd’hui. Et il semble que l’initiative, que je vous présentais le mois dernier, soit un succès.

Au total, 2280 personnes sont inscrites au cours d’introduction au marketing, seul cours offert cet automne. Le cours Comprendre les états financiers celui portant sur les Problèmes et politiques économiques seront respectivement donnés à l’hiver et au printemps 2013.

Jusqu’à maintenant, plus de 4000 personnes se sont inscrites à la première mouture de cours offerts en ligne, un succès apprécié et inattendu du côté de HEC. Jean Talbot, directeur de la Direction de l’apprentissage et de l’innovation pédagogique à HEC et instigateur du projet, me disait lors de la mise en ligne d’EDUlib à la fin octobre ne pas trop savoir à combien d’inscriptions s’attendre, tout en pensant en recevoir certainement une centaine, voire mille.

Autre fait intéressant, HEC souligne que les visiteurs du site EDUlib proviennent d’une cinquantaine de pays, bien que la majorité proviennent du Canada.

Rappelons que les cours d’EDUlib ne peuvent être crédités pour un diplôme universitaire. Bien que la matière présentée soit de niveau universitaire, les cours ont été créés pour être largement accessibles dans une perspective de partage du savoir.

Au-delà de la participation au cours, les personnes inscrites sont invitées à échanger, à faire part de leurs commentaires et questions sur un forum de discussion. Pour Jean Talbot, au-delà de l’apprentissage, EDUlib donne l’occasion à un grand nombre de personnes de différents horizons de « discuter et d’établir des liens à partir d’un sujet qui les intéresse ».

Trouvez-vous l’initiative intéressante? Si vous êtes inscrit au cours, faites-nous savoir comment votre expérience se déroule et dites-nous ce que vous en pensez.

Plus de détails dans l’article HEC propose des cours gratuits en ligne.

Pour me joindre :

Par courriel : johanne.j.lapierre@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @johannelapierre et @SurLeWeb