Billets publiés le 1 novembre 2012

« Mega », successeur de Megaupload

par

 publié le 1 novembre 2012 à 17 h 34

La page web de Mega, qui devrait être lancé en janvier 2013 par le fondateur de Megaupload, Kim Dotcom.
La page web de Mega, qui devrait être lancé en janvier 2013 par le fondateur de Megaupload, Kim Dotcom.
Kim Schmitz, mieux connu sous le pseudonyme de Kim Dotcom, confirme la mise en ligne en janvier 2013 d’une nouvelle plate-forme de partage de fichiers.

Le fondateur de Megaupload.com, que les États-Unis veulent juger pour violation de droits d’auteur, a propagé la nouvelle sur Twitter. Dans ce message, on trouve un lien vers la page d’accueil du nouveau site Me.ga (suffixe du Gabon).

On peut y lire que le site sera officiellement lancé le 20 janvier 2013, soit un an après l’arrestation de Kim Schmitz et la fermeture du site qu’il avait fondé, Megaupload.

La nouvelle plateforme proposera un service de partage de fichiers cryptés, ce qui devrait permettre aux administrateurs de Mega de se protéger sur le plan légal. Seuls les utilisateurs posséderont la clé nécessaire pour déchiffrer, donc ouvrir, leurs fichiers. Comme cette clé ne sera pas stockée et que les administrateurs de Mega n’en auront pas de copie, Kim Schmitz fait le pari qu’ils seront intouchables sur le plan légal.

Kim Schmitz, 38 ans, a été interpellé en janvier 2012 à Auckland, en Nouvelle-Zélande, à la demande du FBI américain. La justice américaine accuse son créateur d’extorsion de fonds et de blanchiment d’argent en facilitant le piratage massif d’œuvres, comme des films ou de la musique, protégées par les droits d’auteur.

Kim Schmitz a été libéré sous caution en février et demeure toujours en Nouvelle-Zélande. Son audience d’extradition vers les États-Unis doit avoir lieu en mars 2013.

Megaupload était l’un des sites de partage de fichiers les plus importants du monde. Selon l’acte d’accusation du tribunal américain, Megaupload comptait pour 4 % du trafic sur Internet. Toujours selon l’accusation, le partage de matériel piraté sur Megaupload représenterait quelque 500 millions de dollars en droits d’auteur. Créé en 2005 et installé à Hong Kong, le site avait 150 millions d’inscrits et on y faisait environ 50 millions de téléchargements par jour.

Selon un document de la justice américaine, Kim Dotcom avait gagné 42 millions de dollars américains rien qu’en 2011.

Avec La Presse Canadienne et AFP

Pour me joindre :

Par courriel : johanne.j.lapierre@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb

Sur Twitter : @johannelapierre et @SurLeWeb