Florent Daudens100 000 signatures contre la loi 78

par

 publié le 18 mai 2012 à 10 h 57

Un simple formulaire en ligne cristallise l’opposition de milliers de citoyens contre la loi spéciale 78 adoptée à l’Assemblée nationale. Peu avant 19 h, 100 000 personnes avaient demandé à s’ajouter à la requête en nullité qui sera déposée contre ce projet, moins de dix heures après la mise en ligne du formulaire.

Mise sur pied par la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), la Fédération universitaire du Québec (FEUQ) et l’organisme Juripop, cette initiative vise à « être prêt quand la loi sera votée », explique Julien Pelletier, directeur général de Juripop.

« Le nombre de signataires ne va pas affecter la constitutionnalité de l’éventuelle loi, mais c’est fait pour que ceux qui veulent contester la validité de cette loi puissent le faire. » – Julien Pelletier, directeur général de Juripop

Toutes les signatures seront donc déposées en cour avec la requête que prépare l’organisme avec une dizaine d’avocats, sous la houlette de Félix-Antoine Michaud. Et ce, après avoir été mandaté par la FECQ.

« Les lignes téléphoniques ne dérougissent pas, souligne Julien Pelletier. Les gens disent que ce genre de loi ne s’est pas vu depuis longtemps et que le remède est beaucoup trop exagéré ».

Pour me joindre :

florent.daudens@radio-canada.ca

Sur Facebook : http://www.facebook.com/surleweb