http://youtu.be/lKqrvej3DV0

L’Industrielle Alliance vient de lancer Mobiliz.ca, un nouveau programme québécois d’assurance automobile qui traque tous les déplacements de ses clients pour déterminer le montant de la prime.

Le programme vise surtout les conducteurs de 16 à 24 ans, qui doivent généralement payer plus cher que les conducteurs plus âgés en raison de leur implication plus fréquente dans les accidents (les Québécois de 16 à 24 ans ne détiennent que 10 % des permis de conduire, mais ils sont impliqués dans près du quart des accidents avec dommages corporels).

Grâce à un GPS installé dans le véhicule de l’assuré, l’assureur peut moduler le prix à payer selon la distance parcourue, la vitesse, les freinages brusques et les accélérations forcées.

L’utilisation du kilométrage pour ajuster les primes d’assurance existe déjà, notamment aux États-Unis et en Angleterre, mais Mobiliz est la première initiative qui traque les habitudes de conduite de ses clients, selon Michel Laurin, président et chef de l’exploitation de l’Industrielle Alliance, Assurance auto et habitation.

En plus d’offrir des primes moins chères aux jeunes conducteurs qui adoptent une bonne conduite, l’Industrielle Alliance dit vouloir agir pour améliorer le comportement des conducteurs.

« Mobiliz, c’est d’abord et avant tout une cause. Nous voulons par cette initiative contribuer activement à régler une problématique sociale et à sauver des vies à partir de ce que nous faisons et connaissons le mieux, soit l’assurance », indique Yvon Charest, président et chef de la direction de l’Industrielle Alliance, lors du lancement. D’ailleurs, les profits du programme retourneront dans les poches des clients, souligne M. Laurin.

Votre historique de conduite à l’écran

Le propriétaire du véhicule assuré peut accéder à un portail web personnalisé pour prendre connaissance de ses comportements au volant, et où ils ont eu lieu. Michel Laurin explique qu’un parent pourrait, par exemple, faire le suivi de la conduite de son enfant. Il pourrait également voir où et quand il a pris la voiture. Finies, donc, les sorties privées.

Cela dit, l’assureur dit ne pas avoir accès aux informations permettant de connaître les trajets d’une voiture. « À moins que le propriétaire de l’auto donne accès à son portail Mobiliz à d’autres personnes, il est le seul à accéder à ses données », souligne Mobiliz. « Exceptionnellement, les informations provenant de l’appareil télématique [GPS] pourraient être utilisées pour localiser ton auto en cas de vol », ajoute l’assureur.

Pour l’instant, l’Industrielle Alliance ne s’est pas penchée sur le temps de conservation des données de conduite.

La Commission d’accès à l’information du Québec n’a pas encore analysé cette nouvelle initiative, mais indique qu’elle s’y intéressera afin de s’assurer que les clients comprennent bien ce que leur consentement implique, ainsi que la gestion des données personnelles par la compagnie d’assurance.

Pour me joindre :