Billets publiés en avril 2012

Bruno MaltaisLa revue du web – 30 avril 2012

par

 publié le 30 avril 2012 à 18 h 16

Quelques sujets qui ont retenu notre attention aujourd’hui sur le web. Des suggestions? Écrivez-nous un courriel ou un commentaire au bas de cet article.

 

urlStorify=http://storify.com/surleweb/la-revue-du-web-30-avril-2012.js

Avec Johanne J. Lapierre

Pour me joindre :

George Zimmerman et son avocat lors de sa comparution devant un tribunal en Floride.

George Zimmerman (au centre) et son avocat lors de sa comparution devant un tribunal en Floride.

Après George Zimmerman, c’est au tour de son avocat de lancer une campagne sur Internet pour récolter des fonds et combattre les rumeurs circulant sur son client, le vigile bénévole accusé d’avoir tué le jeune Trayvon Martin en banlieue d’Orlando en février dernier.

Plus tôt en avril, George Zimmerman  avait appelé ceux qui le soutiennent à lui faire des dons via un site Internet qu’il avait créé pour l’occasion.

Aujourd’hui, c’est au tour de son avocat, Me Mark O’Mara, de solliciter l’aide du public pour son client qui « a droit à un procès équitable », soutenant qu’« organiser une défense coûte beaucoup d’argent ».

Promettant de faire un usage « professionnel, responsable et éthique » d’Internet, l’avocat de Zimmerman veut répondre aux « sites frauduleux » qui prétendent représenter son client, ou qui font circuler des rumeurs et des spéculations.

« Il serait irresponsable d’ignorer les échanges qui ont lieu en ligne », soutient Me Mark O’Mara.

En plus du site web, une page Facebook et un compte Twitter ont été créés.

« Nous reconnaissons qu’il est inhabituel pour une défense d’avoir une présence sur les réseaux sociaux, mais il faut souligner que cette affaire est elle-même très inhabituelle », peut-on lire sur le site, plus sobre que celui mis en ligne par Zimmerman il y a quelques semaines.

Le site ne devrait toutefois pas commenter les éléments du dossier « qui relèvent des tribunaux ».

Un cas qui soulève les passions

George Zimmerman a reconnu avoir abattu Trayvon Martin, une jeune homme noir de 17 ans qui marchait dans son quartier après avoir acheté une bouteille de thé glacé et des bonbons. Il n’était pas armé.

Zimmerman, dont le père est blanc et la mère est hispanique, a été arrêté par la police municipale, mais il a été rapidement relâché après avoir évoqué une loi de Floride qui permet d’utiliser la force dès lors qu’on se sent menacé.

Cette affaire a provoqué de nombreuses manifestations partout aux États-Unis et engendré un débat sur les questions d’ordre racial et les lois relatives à l’auto-défense.

George Zimmerman est présentement en liberté sous caution. Il a renoncé à comparaître à l’audience, fixée le 8 mai, lors de laquelle il sera formellement mis en accusation.

Un site qui mettra les pendules à l’heure, tel que le souhaite l’avocat de Zimmerman, ou qui attisera la colère?

 

Pour me joindre :

Bruno MaltaisLe conflit étudiant parodié par Guy Nantel (vidéo)

par

 publié le 30 avril 2012 à 15 h 11

L’humoriste Guy Nantel vient de mettre en ligne une parodie du conflit étudiant, dans laquelle il incarne le premier ministre Jean Charest et Léo Bureau-Blouin, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ). La présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et le porte-parole de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) n’y sont pas épargnés.

Du côté gouvernemental, la « proposition quasiment finale » prend des allures de promotion sur des électroménagers. Et le premier ministre parodié d’ajouter : « Mon gouvernement s’engage à adopter des mesures plus souples pour dialoguer avec les étudiants, comme ramollir les matraques de polices et même offrir des cours de rattrapage dans les fourgons cellulaires ».

« Mon gouvernement ne cédera jamais à la terreur, la violence et l’intimidation. Parce qu’au Parti libéral, chaque jour, on négocie avec des gens beaucoup plus intimidants du crime organisé, alors ce n’est pas trois petits morveux de 140 livres qui vont me faire peur », soutient-il.

De leur côté, les étudiants sont présentés comme peu informés et plus intéressés par la joute politique que par l’accessibilité aux études.

« Ce serait bien que la population comprenne que, contrairement à une grève normale, on est logé et nourri par nos parents, alors ça se peut que le conflit soit très très long », affirme la caricature de Léo Bureau-Blouin.

« Notre priorité à nous, c’est de rentrer en classe le plus tôt possible, de reprendre les trois mois ratés en deux semaines, et de devenir des avocats, des ingénieurs et des chirurgiens compétents et qualifiés », ajoute-t-il.

Et si les cours ne reprennent pas?

« On se lancera en politique. On commence à avoir l’habitude des points de presse où il ne se dit rien, et des dossiers qui n’avancent pas! »

Qu’en pensez-vous?

Pour me joindre :

Le premier ministre Jean Charest

Maxime Brown, un Montréalais de 25 ans, a été formellement accusé lundi d’avoir proféré des menaces de mort à l’endroit du premier ministre Jean Charest et de sa famille.

Le jeune homme semblait un peu perdu et dépassé par les événements lors de sa comparution au Palais de justice de Montréal.

Maxime Brown s’est notamment vu interdire de se trouver dans un rayon de moins de 200 mètres du domicile, du lieu de travail et de l’école de M. Charest et de ses enfants.

Il lui est également interdit de posséder des armes, de participer à des manifestations politiques ou du mouvement étudiant et d’utiliser ou de posséder un ordinateur ayant accès à Internet.

Dans une vidéo diffusée dimanche sur le site YouTube, on peut voir le suspect brandir une épée et annoncer son intention de tuer Jean Charest et ses enfants.

Les policiers de la division des enquêtes sur la menace extrémiste, de la Sûreté du Québec (SQ), ont procédé à l’arrestation du suspect à sa résidence tôt lundi matin. Une perquisition a été menée par les forces de l’ordre pour recueillir des éléments de preuve.

La SQ a profité de l’occasion pour rappeler que les corps de police prennent au sérieux toutes les menaces diffusées sur les réseaux sociaux.

La Presse Canadienne

Un pied de nez aux cartes de Google

par

 publié le 30 avril 2012 à 7 h 23

Plus de 2000 passionnés ontariens de cartographie et d’informatique participent à la création d’une carte gratuite du globe, la plus détaillée qui soit.

Ces bénévoles compilent des données sur les routes, les voies ferrées, les rivières, les forêts et les bâtiments de leur quartier, en marchant avec un appareil GPS. Ces données cartographiques sont ensuite téléchargées sur un site gratuit. Un article à lire ici.